Guide de l'Aude : Économie

De par sa situation géo-stratégique, l'Aude est un lieu de passage fortement fréquenté, autant pour son réseau routier que pour son réseau ferré mais également maritime. Le département dispose, avec Port-La-Nouvelle, du troisième port français de marchandises de la Méditerranée et le dix-septième port à l'échelle nationale. La viticulture est primordiale pour l'économie locale, quant au tourisme et l'artisanat, ils sont devenus des atouts majeurs du développement économique du département, qui affiche un taux de chômage (12 %) supérieur de deux points à la moyenne nationale, une croissance démographique supérieure à celle de la France avec 30 % de la population âgée de plus de 60 ans.

Population. La croissance démographique est de plus en plus forte dans l'Aude. Selon les dernières données de l'Insee (2013), l'Aude compte plus de 360 000 d'habitants aujourd'hui. Sa population augmente de 4 400 personnes par an. Avec un taux de croissance annuelle moyenne de 1,3 %, elle augmente plus rapidement qu'en France métropolitaine (+ 0,7 % par an). Cette croissance est due à l'arrivée de nouveaux habitants (+1,4 %). Actuellement, les nouveaux arrivants s'installent en priorité sur le littoral (+2,4 % par an), dans les agglomérations narbonnaise et carcassonnaise, dans le Lauragais et le long de l'axe autoroutier.

L'évolution du département depuis les 30 dernières années. La mondialisation, les évolutions des modes de consommation, le déclin industriel et la crise viticole ont fortement dégradés le tissu économique audois. Si la situation semble s'être à peu près stabilisée, les territoires les plus ruraux en ont le plus souffert ce qui a amplifié le déséquilibre entre urbain et rural. La configuration économique du département fait la part belle au tertiaire avec une nette progression des parts de marché prises par les services à la personne.

Ressources naturelles

La forêt est un élément majeur de l'économie audoise. Elle occupe un tiers de la superficie départementale. En effet, le taux de boisement du département (28,4 %) dépasse la moyenne nationale (25,9 %). L'État est propriétaire de 13 % de ce territoire boisé, les collectivités territoriales en sont, elles, propriétaires à hauteur de 15 %, mais la majeure partie appartient aux particuliers qui possèdent 72 % de cette ressource naturelle. La forêt audoise est constituée d'une grande diversité d'essences, dont environ 55 % de feuillus et 23 % de massifs résineux. Exploitée principalement pour la production de sciages destinés à la fabrication de charpentes traditionnelles, son taux de prélèvement est largement en deçà de sa croissance naturelle. Cette sous-exploitation pousse depuis quelques années les décideurs locaux à s'orienter vers la filière du " bois énergie " avec l'installation de réseaux de chaleur alimentés par des chaufferies bois. Les chaudières sont ainsi approvisionnées à partir de plateformes de stockage de plaquettes forestières produites localement.

Environnement et énergies
Le parc éolien audois

L'Aude, pays de contrastes battu par les vents en toutes saisons, sait tirer profit des souffles du vent d'Autan, du Cers ou du Marin qui se déchaînent plus de deux cents jours par an. Le département développe son parc éolien avec succès, depuis de nombreuses années. Son positionnement en faveur des énergies renouvelables lui ont permis de réaliser des projets d'envergure, comme le dernier parc éolien créé, le parc de Sambrès, inauguré en octobre 2016 dans la Montagne Noire. Situé à environ 900 m d'altitude, il est sur les communes de Labastide-Esparbairenque, de Roquefère et du mas Cabardès d'où il domine la plaine de l'Aude. Ses 26 mâts d'une puissance totale de 52 MW en font le plus grand parc éolien de l'Aude. On trouve également d'autres parcs dans le département, notamment dans les Corbières, à Conilhac, Treilles, Fitou, Tuchan, Portel-des-Corbières ainsi qu'à Port-la-Nouvelle ou encore à Sigean pour n'en citer que quelques-uns.

Agriculture
Les vignes de Carcassonne.
Les vignes de Carcassonne.

Les métiers du vin représentent la première production du département, aussi bien en nombre d'exploitations qu'en terme de surfaces cultivées. La viticulture reste la production phare de l'Aude. Elle se caractérise par 70 caves coopératives et par 5 groupements de deuxième niveau qui représentent les trois quarts des volumes produits, à cela s'ajoutent près de 900 caves particulières. Cette production se trouve sur les territoires et terroirs viticoles très variés que sont Fitou, les Corbières, le Minervois, le Cabardès, le Malepère, Limoux, la Clape ainsi que Rivesaltes, ce qui représente environ 70 000 hectares de vignes, dont près de la moitié (45,3 %) est classée en aire AOP (ha). Les terroirs de l'Aude, de par leur situation privilégiée entre la Méditerranée, la montagne (Montagne Noire et Pyrénées) et l'océan Atlantique, bénéficient de différentes influences climatiques qui permettent la belle diversité des cépages. De nombreux viticulteurs se sont tournés vers une culture raisonnée, soucieuse de l'environnement, ce qui leur permet de proposer des vins bio d'excellente qualité. Rappelons par ailleurs que l'Aude est située au coeur de l'Occitanie, région reconnue pour son vignoble, l'un des plus anciens au monde, et le premier en termes de superficie pour les vins d'origine.

Artisanat

Avec 5 400 entreprises (selon les chiffres 2014), l'artisanat est de loin le premier employeur privé dans l'Aude et représente environ 14,6% de la population active. Le secteur le plus développé reste depuis plusieurs années, le bâtiment. Viennent ensuite les secteurs de l'alimentation, des services et de la production.

Chambre des Métiers et de l'Artisanat de l'Aude, 20, avenue du Maréchal-Juin, 11890 Carcassonne ✆ 04 68 11 20 00 - www.cm-aude.fr

Voir aussi : www.aude.gouv.fr/industries-energies-et-artisanat

Tourisme

L'offre touristique dans l'Aude se place parmi les secteurs phares de l'économie départementale. L'activité touristique, très diversifiée, génère 842 millions d'euros de consommation touristique par an ainsi que près de 10 000 emplois salariés directs en haute saison, plus de 16,5 millions de nuitées annuelles, et près de 2,5 millions d'entrées sur les sites culturels et patrimoniaux tels que les châteaux et abbayes du " Pays Cathare " et ses deux sites classés au patrimoine de l'Unesco la Cité médiévale de Carcassonne et le Canal du Midi et de la Robine. Autre atout : l'Aude possède plus de 50 km de plages de sable fin et six stations balnéaires qui accueillent les touristes dès le mois de mai grâce à la douceur du climat. A noter également, la station de ski de Camurac, qui complète le choix des différentes activités que l'on peut pratiquer dans le département. Idéalement située entre la mer et la montagne, et toute proche de l'Espagne, l'Aude attire par sa situation géographique, la richesse de son patrimoine, son climat ensoleillé, et la diversité de ses paysages. Elle positionne, à juste titre, son offre touristique comme un pivot de l'économie départementale.

Préparez votre voyage !

transports
  • Vol pas cher
  • Louer une voiture
  • Réservez un ferry
  • Location de moto
  • Taxi et VTC
hebergement
  • Tourisme responsable
  • Réservez un hôtel
  • Location de vacances
  • Trouvez votre camping
Séjours
  • Voyagez sur mesure
Sur place
  • Assurance voyage
  • Activités Funbooker
  • Réservez une table
  • Trouvez une activité

Adresses Futées de l'Aude

Avis
Jeu concours

Les jeux concours du moment

Remportez 2 week-end de prestige aux portes de la Normandie !

2 séjours pour 2 personnes avec l'Office de Tourisme Terres de Seine ! (2 gagnants)

Une escapade zen et reposante...