Guide de Suisse : Survol de la Suisse

Spiez, sur les rives du lac Thun.
Spiez, sur les rives du lac Thun.

Le nom de Suisse vient de Schwyz, l'un des quatre cantons fondateurs. Le terme officiel est cependant celui de Confédération suisse. La formule Confédération helvétique est essentiellement administrative (plaques d'immatriculation, codes postaux).

Géographie
Relief

Trois ensembles se partagent le pays. Au sud et à l'est se dressent les Alpes culminant à 4 634 m au mont Rose ; elles s'ordonnent autour des massifs cristallins méridionaux, en avant desquels on trouve, au nord, les Préalpes sédimentaires, moins élevées. Ces montagnes, au climat rude, forestières et herbagères, ont été sculptées par les glaciers quaternaires (il en subsiste 140) et constituent le principal château d'eau de l'Europe (sources du Rhin, du Rhône, de l'Inn). Du lac Léman jusqu'au nord de Zurich s'étend l'arc jurassien (10 % du territoire), moyenne montagne plissée qui culmine à 1 677 m et où le climat, humide et froid en hiver, favorise les belles forêts et l'opulence des pâturages. Entre les Alpes et le Jura, le Moyen Pays (Mittelland), dit aussi Plateau, (30 % du territoire) est la région vitale de la Confédération. C'est un paysage de collines, de plaines fertiles et de nombreux lacs (Léman, Neuchâtel, Quatre-Cantons, Constance), découpé dans des sédiments détritiques et des moraines, par l'Aare et ses affluents.

Le château d'eau de l'Europe

Un rapide coup d'oeil sur une carte nous montre à quel point la Suisse est riche en rivières et en lacs. Montagnes obligent, de nombreux cours d'eau y prennent leur source, parmi lesquels évidemment le Rhin, le Rhône, mais aussi l'Aare, le Tessin ou l'Inn. La plupart de ces cours d'eau traversent sur le territoire un ou plusieurs lacs, qui ont le double intérêt de régulariser leur cours et de décanter leurs eaux, les débarrassant des nombreuses impuretés arrachées à la montagne. Pour ne pas vous perdre lors de vos escapades helvétiques, repérez-vous sur les plans de villes suisses : www.swissgeo.ch

Les plus hauts sommets de Suisse

Les montagnes sont omniprésentes en Suisse. Elles ont forgé le caractère des habitants qui ont sans cesse tenté de les gravir et les domestiquer. Elles sont la carte postale de la Suisse et une véritable richesse au niveau naturel. Entre ciel et terre, voici quelques sommets de 4 000 mètres d'altitude et plus ! Le plus connu par sa forme aiguisée et son aspect pyramidal qui le rend unique (c'est l'image d'Épinal de la Suisse à travers le monde) est le Mont Cervin, qui culmine à 4 478 mètres. Depuis Zermatt, de nombreux alpinistes peuvent rejoindre ce que l'on nomme les 38 sommets de plus de 4 000 mètres.

Dans les Alpes bernoises.

Aletschhorn 4 195 m.

Jungfrau 4 158 m.
Mönch 4 099 m.
Gross Fiescherhorn 4 049 m.
Hinter Fiescherhorn 4 025 m.
Gross Grünhorn 4 044 m.
Finsteraarhorn 4 274 m.
Schreckhorn 4 078 m.
Lauteraarhorn 4 042 m.

Quelques-uns des 41 sommets des Alpes valaisannes.

Dent d'Hérens 4 171 m.

Pollux 4 092 m.

Ludwigshöhe 4 341 m.

Dom 4 545 m.

Lenzspitze 4 294 m.
Nadelhorn 4 327 m.
Stecknadelhorn 4 241 m.

Hohbärghorn 4 219 m.

Climat
Village de Saint-Saphorin.
Village de Saint-Saphorin.

La géographie particulière du pays offre un climat varié. On distingue quatre grandes parties climatiques. L'arc jurassien : en été, le climat y est très plaisant pour des promenades et des tours à vélo, et, l'hiver, on peut y pratiquer le ski de fond sur les lacs gelés de la vallée de Joux. C'est une région surtout appréciée pour le loisir en famille. Sur le Plateau, qu'on définit comme la diagonale entre le lac Léman au sud-ouest et le lac de Constance au nord-est, les conditions climatiques sont entre le ni trop chaud et le ni trop froid avec peu de pluie. Les 2/3 de la population habitent dans cette partie. Les régions lacustres du Plateau sont les plus privilégiées, c'est pour cette raison que de nombreux vignobles y sont plantés. Les Alpes (60 % du territoire) composent une réunion de microclimats qui vont du climat méditerranéen jusqu'au climat arctique. Autre particularité liée aux Alpes : le föhn, vent du sud chaud et sec, entraîne une fonte des neiges rapide au printemps et favorise les cultures. Enfin, le Tessin au sud du pays dispose d'un climat plus chaud et d'une ambiance d'influence méditerranéenne. Il bénéficie de près de 2 300 heures de soleil par an contre 1 700 à Zurich ou 1 600 à Turin, pourtant situé en Italie.

Un référendum historique pour l'environnement

Le 21 mai 2017 représente une date historique en matière de sauvegarde environnementale car 58,2 % des électeurs suisses ont voté pour la sortie du nucléaire. La Suisse compte cinq réacteurs nucléaires produisant environ un tiers de l'électricité du pays et elle s'apprête à changer son mode de fonctionnement pour la production d'énergie. Une transition qui semble obligatoire pour le Conseil fédéral et qui s'effectuera par tranche. Plus de constructions de nouvelles centrales et actuellement on estime à 35 % la consommation issue du nucléaire en Suisse.

Parcs nationaux
Faune et flore

La Suisse est un pays riche en biodiversité et soucieux de sa protection, de longue date. Château d'eau de l'Europe, les Alpes suisses dominent le réseau hydrographique d'Europe centrale. Le massif alpin joue le rôle de barrière pour les échanges biologiques et crée des identités climatiques marquées, en séparant le bassin méditerranéen de l'Europe centrale. Après le réchauffement climatique survenu à la fin de la dernière période de glaciation, les Alpes ont servi de refuge à des espèces présentes principalement dans les régions arctiques et subarctiques. Le territoire suisse est divisé en trois grandes régions naturelles : les Alpes, partiellement recouvertes de glaciers, le Plateau, vaste plaine vallonnée, mosaïque de terres cultivées et de lanières boisées, et, au nord-ouest, le Jura, série de croupes largement boisées. Chacune de ces trois régions naturelles offre une multitude de paysages différents. Leur diversité s'explique par les facteurs climatiques, eux-mêmes influencés par le relief. A ces facteurs naturels vient s'ajouter le rôle ancestral de l'homme, qui a progressivement modelé le paysage au fil des générations et des divers modes d'exploitation. Deux régions se distinguent par leur diversité biologique particulière : la vallée du Rhône, au coeur des Alpes, dont le climat aride et chaud a créé des milieux riches en espèces, et le Tessin, au sud des Alpes, qui abrite un cortège d'espèces typiques des régions influencées par le climat subméditerranéen (insubrien). Sans l'influence de l'homme, la Suisse serait formée, en dessous de l'étage alpin, presque exclusivement de forêts et de zones humides. Au fil des siècles est apparu un paysage rural varié, riche en microstructures paysagères.

L'activité agropastorale pratiquée autrefois, basée sur une exploitation extensive des ressources naturelles, a créé de nombreux biotopes, telles les prairies à litière ou les prairies sèches, abritant une importante diversité d'espèces animales et végétales aux exigences les plus diverses. La Suisse compte quelque 2 700 espèces de plantes vasculaires, dont deux sont endémiques, Draba ladina et Artemisia nivalis. Les bryophytes sont particulièrement riches puisque sur les 1 600 espèces de mousses présentes en Europe, près des deux tiers se trouvent sur le territoire helvétique. Près de 412 espèces de lichens sont recensées en Suisse et on estime à environ 40 000 le nombre d'espèces animales, dont seulement 1 % de vertébrés.

Développement durable pour les parcs nationaux suisses

La Suisse compte 19 parcs nationaux avec des spécificités différentes. Mais tous ont pour objectif de créer un équilibre entre la nature et les habitants. Le label " Parcs suisses " vise à faire découvrir les parcs et leurs territoires aux visiteurs en respectant cet équilibre et ce respect. Les parcs suisses d'importance nationale se caractérisent par la beauté de leurs paysages, leur biodiversité et leur patrimoine. La population des communes concernées s'engage à préserver ces richesses, à les valoriser et à les exploiter pour promouvoir le développement économique et social de leur région. Ils sont répartis en trois catégories : les parcs nationaux (mais il n'y en a qu'un seul), les parcs naturels régionaux et les parcs naturels périurbains (un seul également : le Wildnispark Zürich Sihlwald). Le doyen des parcs, le magnifique Parc naturel national Suisse, qui a fêté ses 100 ans en 2014, est situé aux Grisons.

Voici la liste des 19 parcs :

Naturpark Beverin - Landschaftspark Binntal - Parc régional Chasseral - Naturpark Diemtigtal - Parc du Doubs - Parc Ela - UNESCO Biosphäre Entlebuch - Naturpark Gantrisch - Parc naturel régional Gruyère Pays-d'Enhaut - Parc naturel périurbain du Jora - Jurapark Aargau - Parc Jura vaudois - Progetto Parco Nazionale del Locarnese - Naturpark Pfyn-Finges - Regionaler Naturpark Schaffhausen - Parc national Suisse - Naturpark Thal - Biosfera Val Müstair - Wildnispark Zürich Sihlwald

Et pour avoir les parcs dans votre poche, l'application " Parcs suisses " vous dresse le portrait de chaque parc.

Connaissez-vous l'Edelweiss ?

Le symbole national depuis le XIXe siècle par excellence n'est pas uniquement le chocolat, mais bel et bien cette fleur emblématique des montagnes : l'edelweiss. Son inaccessibilité (elle pousse sur les cimes de l'arc alpin entre 1 300 et 3 000 mètres), sa pureté lui vaut d'être la célébrité helvétique la plus représentée : vous la retrouverez sur de nombreux produits et souvenirs made in Switzerland.

Préparez votre voyage !

transports
  • Vol pas cher
  • Louer une voiture
  • Réservez un train
hebergement
  • Réservez un hôtel
  • Votre logement Airbnb
  • Location de vacances
  • Trouvez votre camping
Séjours
  • Voyagez sur mesure
  • Week-ends en France
Sur place
  • Réservez une table
  • Trouvez une activité
  • Expériences & Boxs

Adresses Futées de Suisse

Avis
Jeu concours

Les jeux concours du moment

Remportez un week-end pour 2 à Caen !

1 week-end découverte de Caen pour 2 personnes avec l'OT Caen la mer .