Guide du Mexique : Jeux, loisirs et sports

Disciplines nationales
Charreada (rodéo mexicain).
Charreada (rodéo mexicain).

Au Mexique, les grands sports nationaux très populaires sont le football - comme dans toute l'Amérique latine - et le basket. Mais il existe aussi des sports et jeux plus traditionnels, comme la corrida, les charreadas (rodéos), les combats de coqs et la lucha libre.

Charreadas

Les charreadas sont des rodéos mexicains. Le but est de montrer les capacités du cavalier et de sa monture. L'une des épreuves consiste à arrêter le cheval au galop sur un trait marqué au sol. L'épreuve la plus impressionnante est celle où le cavalier doit mettre à terre un petit taureau en enroulant une corde autour de ses jambes. Attention, parfois ça casse...

Combats de coqs

Les combats de coqs (peleas de gallo) sont en vigueur sur tout le territoire. Les coqs sont pesés et une lame est fixée sur l'ergot de la patte gauche. Dans le cas où le rapport de force est inégal, on place la lame sur la patte droite afin de le désavantager, le coq étant gaucher. Le combat est souvent expéditif, et bien sûr cruel.

Football

Au Mexique, le football est un sport national. Le rêve de tous les Mexicains est de remporter un jour la Coupe du monde. D'ailleurs, tous les quatre ans, la plupart des employés des entreprises interrompent leurs activités pour pouvoir regarder les matchs de l'équipe nationale. Lorsque ce n'est pas possible, il y a toujours quelqu'un pour installer une télévision d'appoint dans les bureaux et ainsi ne pas perdre le spectacle. A défaut d'avoir gagné la Coupe du monde, le Mexique se targue d'avoir exporté quelques très bons footballeurs, parmi lesquels Hugo Sánchez, Javier Hernández " Chicharito " et Rafael Márquez, un des seuls trois joueurs au monde à avoir joué un match au cours de quatre Coupes du Monde. La nouvelle génération, entrevue à la Coupe du monde 2018, semble prometteuse. Leur meilleur joueur, Carlos Vela, refuse désormais de venir en sélection pour dénoncer la corruption des instances et la médiocrité de l'encadrement.

Au niveau local, les matchs se succèdent à un rythme effréné puisque pas moins de deux championnats se déroulent au cours d'une année civile, chacun suivi d'une phase de play off au cours de laquelle les matchs à élimination directe désignent les champions. Le club le plus populaire reste sans nul doute les Chivas (Guadalajara), qui a pour particularité de n'aligner sur le terrain que des joueurs mexicains, jouant ainsi sur la fibre patriotique. Avec le club América (propriété du géant audiovisuel Televisa), ce sont eux qui ont remporté le plus de titres nationaux. Leurs affrontements marquent les temps forts de chaque saison, même s'il ne faut pas oublier les fameux Pumas (club de l'UNAM, la grande université de Mexico), le FC Monterrey (vainqueur de la Ligue des Champions d'Amérique Nord en 2019) ou les Tigres de Monterrey (club du français André-Pierre Gignac), tous récemment titrés.

Lucha libre

La lucha libre est un spectacle de catch haut en couleur. Le spectacle a lieu aussi bien sur le ring que dans la salle où le public est un des acteurs principaux. Les lutteurs et leur masque coloré, pour la plupart originaires de quartiers ou régions pauvres, représentent un exemple pour les jeunes et sont souvent élevés au rang de héros, voire de demi-dieux (Blue demon, el Santo, Hijo del Santo, etc.).

Activités à faire sur place
Kitesurf sur la plage de Tulum.
Kitesurf sur la plage de Tulum.

La géographie du Mexique se prête à de nombreuses activités sportives. Le développement de ce que l'on appelle au Mexique Turismo de Aventura inclut des activités aussi simples que les tyroliennes (qui, malheureusement, envahissent chaque jour un peu plus tous les sites naturels) que les sports extrêmes. Les possibilités sont infinies et les conditions de sécurité variables : il n'existe pas de formations ou de normes au Mexique pour la pratique des sports extrêmes ; les possibilité de sauvetage sont également limitées. Sélectionnez bien vos guides et vos agences, et prenez le temps de confronter les connaissances réelles de votre interlocuteur.

Escalade

les grimpeurs expérimentés ne doivent pas passer à côté du Canyon de la Huasteca dans l'Etat du Nuevo León. Ce superbe canyon comporte des falaises de plus de 300 m de hauteur et près de 180 voies d'escalade. D'autres zones du nord du pays (Chihuahua) sont propices à ce sport. Plus centrale, la Peña de Berna, dans l'état de Queretaro, est également un magnifique site d'escalade. A noter que le village de Mineral del Chico (Hidalgo) permet d'effectuer une bonne montée sur un pic rocheux par une via ferrata bien conçue.

Pour les alpinistes chevronnés, le site incontournable à visiter est le volcan Iztaccíhuatl, à la frontière de l'Etat de Puebla et de l'Etat de Mexico. Une autre destination possible est le pic d'Orizaba, qui culmine à 5 610 m d'altitude.

Parent-pauvre de l'escalade, le rappel est également de plus en plus pratiqué au Mexique, notamment dans de magnifiques cavernes ou gouffres ; les difficultés varient énormément, depuis les descentes en vertical de 100 mètres dans des gouffres (Cima de Las Cotorras près de Tuxtla Gutierrez, Chiapas), jusqu'aux plus tranquilles descentes de cascades de cinq ou dix mètres de hauteur (Reserva Ecologica Villa Luz, Tabasco).

Parapente

On peut pratiquer le parapente dans de bonnes conditions de sécurité, à Valle del Bravo (à 2h de la ville de Mexico) ou dans le village de Tapalpa (à 2h de Guadalajara)

Parachute

Sport dangereux au possible, il se pratique surtout le long des côtes dans des endroits très touristiques, comme Puerto Escondido (Oaxaca) et Playa del Carmen (Quintana Roo).

Plongée

Les fans de plongée sous-marine ont le choix entre deux sites majeurs : la mer de Cortés en Basse-Californie (Isla Espiritu Santo, Loreto, Cabo Pulmo), ; la mer des Caraïbes, face aux plages de l'Etat de Quintana Roo et autour de l'île de Cozumel. D'autres sites mineurs incluent la côte pacifique et le golfe du Mexique. Ne négligez pas non plus la plongée d'eau douce : Laguna de la Media Luna (Rio Verde, San Luis Potosi), cenotes ouverts et lagunes proches des Lagunas de Montebello (Chiapas). La plongée dans les cenotes et systèmes de rivière souterrains de la Péninsule du Yucatana (Quintana Roo, de Tulum à Puerto Morelos) est une expérience magnifique, mais réservée aux plongeurs expérimentés.

Kayak

Si vous êtes à Tulum, ne manquez surtout pas de faire une balade en kayak à la tombée du soir sur les lagunes de la Reserva de Sian Ka'an, là où les couleurs de l'eau et du ciel se rejoignent ; la découverte de la Laguna de Baccalar est aussi idéale par ce biais. Au niveau du kayak de mer, bien plus exigeant, les sites de La Paz et Loreto se prêtent à la découverte des îles au cours d'expéditions de plusieurs jours. On peut même rejoindre Loreto à La Paz en longeant la côte.

Rafting

Les meilleures régions où pratiquer le rafting et autres sports aquatiques sont la Huasteca Potosina, dans l'Etat de San Lus Potosí, et un peu partout dans l'Etat de Veracruz. À noter que les descentes tranquilles en rivière sont également possibles, sans que ce ne soit nécessairement au milieu de turbulences infernales : Arco del Tiempo ou expédition dans la Reserva Lacandona au Chiapas.

Canyoning

Cela consiste à s'aventurer dans des canyons pour redescendre à pied les lits de rivière en pratiquant à la fois le rappel ou le saut de cascades. Pensons au canyon de Matacanes (Santiago, non loin de Monterrey) ou à ceux que l'on découvre dans la région de Agua Selva (Tabasco). Pour ces activités, pensez à vous munir de chaussons d'eau aux semelles anti-dérapantes.

Randonnée

Le Mexique compte des milliers d'endroits d'une grande beauté où pratiquer la marche, que ce soit pour quelques heures ou plusieurs jours. Partout, nous ne saurions que trop vous recommander d'être guidé par des locaux et des gens ayant une bonne connaissance de la région et du terrain. C'est le cas notamment dans les Pueblos Mancomunados de la Sierra Norte de Oaxaca, qui proposent des excursions de plusieurs jours (camping, refuges dans les villages) très bien organisées dans ces montagnes aux paysages magnifiques. Pensons aussi à la traversée de la Sierra de la Laguna (Basse-Californie du sud), un périple de quatre jours qui vous emmène au sommet d'un pic qui vous offre une vue panoramique sur le cap où se rejoignent les eaux de la mer de Cortès et celles de l'océan Pacifique. Les balades dans les fameuses Barrancas del Cobre de Chihuahua sont époustouflantes ; vous pourrez aussi y pratiquer la course de montagne avec les Tarahumaras.

Vélo et VTT

On rencontre sur les routes du Mexique quelques fous furieux qui le traversent à vélo : la descente de la Basse-Californie, région réputée sûre, est une formidable aventure. De nombreux endroits, spécialement en montagne, louent des VTT pour se démener dans les alentours. On trouve ce genre d'aventures dans le ville de Oaxaca, où l'ancien coureur Pedro Martinez vous emmène visiter les alentours à vélo ; il organise également des excursions de plusieurs jour, dont une qui relie la ville de Oaxaca à la côte Pacifique par des chemins de terre. On trouve également beaucoup d'activités liées au vélo tout-terrain dans différents sites des Barrancas del Cobre de Chihuahua. Les Pueblos Mancomunados de la Sierra Norte de Oaxaca proposent également des parcours au long cours permettant de visiter de nombreux sites sans repasser par le même endroit.

Préparez votre voyage !

transports
  • Vol pas cher
  • Louer une voiture
  • Réservez un ferry
  • Location de moto
  • Taxi et VTC
hebergement
  • Tourisme responsable
  • Réservez un hôtel
  • Location de vacances
  • Trouvez votre camping
Séjours
  • Voyagez sur mesure
Sur place
  • Assurance voyage
  • Activités Funbooker
  • Réservez une table
  • Trouvez une activité

Adresses Futées du Mexique

Avis
Jeu concours

Les jeux concours du moment

Remportez 2 week-end de prestige aux portes de la Normandie !

2 séjours pour 2 personnes avec l'Office de Tourisme Terres de Seine ! (2 gagnants)

Une escapade zen et reposante...