Guide d'Iran : Argent

Le plus gros problème concernant les finances de votre séjour, c'est que vous ne pourrez pas retirer de l'argent liquide dans les distributeurs ; quant à payer vos factures avec votre carte de crédit, c'est une option rare, seulement proposé par quelques grands marchands de tapis ou par certains hôtels étoilés. Il vous faudra donc, à moins que votre séjour soit organisé par une agence de voyage all inclusive, arriver avec une véritable mallette de billets (en euros ou en dollars) que vous changerez au fur et à mesure, selon vos besoins. Cela suppose donc de bien anticiper votre budget, de prévoir les éventuels coups durs ou achats dispendieux (tapis, caviar...) et de conserver sur vous une " réserve " jusqu'à la fin du séjour en cas de mauvaise surprise. A part cela, détendez-vous, les Iraniens sont généralement très honnêtes.

Monnaie

La monnaie locale est le rial iranien, dont le symbole bancaire international est IRR.Suite au rétablissement des sanctions par les États-Unis, le cours officiel est artificiellement maintenu mais le cours au marché noir s'envole.

Taux de change

Les taux de conversions observés en février 2019 étaient les suivants (taux officiels, bien inférieur aux taux de change observés dans la rue) :

1 € = 48 000 IRR / 100 000 IRR = 2,07 €.

1 CA$ = 32 000 IRR / 100 000 IRR = 3,1 CA$.

1 CHF = 42 220 IRR / 100 000 IRR = 2,36 CHF.

Ces taux sont fluctuants, il convient donc de vous tenir au courant du taux de change en cours au moment du voyage. Au marché noir, à la même date, 1 € s'échangeait pour 70 000 IRR.

Coût de la vie

La vie est relativement moins chère en Iran qu'en France. Vous pourrez manger dans de petits restaurants pour quelques euros. Pour un restaurant gastronomique, comptez une trentaine d'euros. Les billets d'entrée dans les musées et sites de découverte coûtent entre 50 000 et 150 000 rials. Vous pouvez trouver un hôtel bas de gamme pour une dizaine d'euros la nuit. Les hôtels cinq étoiles (standards locaux) affichent des tarifs qui s'envolent jusqu'à 150 €. Pour faire des économies et profiter d'une spécialité locale, nourrissez-vous de fruits secs et de fruits à coque, riches en vitamines et en oligo-éléments, faciles à transporter en voyage et tout à fait abordables ; on peut en acheter sur les marchés, où une multitude de mélanges délicieux sont vendus. Sachez aussi que les transports sont peu onéreux, qu'il s'agisse des taxis en ville, des bus très confortables de ville à ville et même du transport aérien (pour une trentaine d'euros, vous reliez Téhéran à Shiraz en 1h).

Budget

Voir ci-dessous pour un budget indicatif par jour et par personne (logement compris)   :

Petit budget  : 25 €.

Budget moyen  : 40€.

Gros budget  : 90  €.

Pour le logement, compter autour de 10 € en dortoir et chez l'habitant, environ 50 € dans un hôtel confortable de critère occidental et une centaine d'euros pour un hôtel 4 ou 5 étoiles dit de luxe, même si les prestations ne correspondent pas à cette catégorie en Occident. Le petit déjeuner est presque toujours compris, le Wi-Fi de plus en plus souvent également. Il est aussi possible de faire du couch-surfing : les Iraniens vivant en ville adorent cela car c'est une occasion pour eux de découvrir un peu d'Occident. C'est généralement très sympa.

Billets de bus (à titre indicatif)   : quelques euros pour traverser le pays. En plus, on vous offre une boisson et un en-cas.

Pour un repas complet, prévoir au minimum 5 € ; on fait le plus souvent un repas complet pour moins de 10 €. Compter une petite vingtaine d'euros pour un restaurant gastronomique (ils ne sont pas nombreux).

Prix moyen des entrées sur les sites et dans les musées  : de 100 000 rials à 200 000 rials.

Pour les voyageurs motorisés, même si le gouvernement vient (en mai 2015) de dé-subventionner le carburant, le prix de celui-ci reste tout de même tout à fait modique pour un voyageur occidental. Le litre d'essence coûte désormais 4 000 rials, soit un peu plus de 0,1 €. Moins cher que l'eau minérale...

Banques et change

Le taux de change officiel dans les banques est moins avantageux que celui des bureaux de change en ville. Évitez celui de l'aéroport et les banques qui pratiquent le taux officiel.

Vous obtiendrez environ 20 % de plus que le taux officiel, dans les bureaux de change locaux. Certains marchands ayant pignon sur rue (les marchands de tapis et les bijoutiers) pratiquent aussi ce change avantageux, de même que des changeurs de rue (demandez à un guide ou un chauffeur de taxi, ils vous indiqueront les sites concernés).

Bien entendu, il faudra au préalable que vous soyez familiarisés avec les billets locaux et les taux de change du moment. Toutefois, ne soyez pas parano, ce n'est pas dans la mentalité locale de chercher à vous arnaquer.

Carte bancaire

Impossible de faire chauffer votre carte de crédit européenne en Iran. Les distributeurs de billets ne la prennent pas, les commerçants non plus. C'est net et précis !

Vous ne payerez qu'en argent liquide en Iran. Alors organisez votre porte-feuille en conséquence. Les gros billets d'un côté, les petits de l'autre et habituez-vous à manier les liasses comme un Iranien. Et si vous vous trompez, la plupart du temps, on aura la gentillesse de vous le dire, sans chercher à vous duper.

Transfert d'argent

Avec ce système, on peut envoyer et recevoir de l'argent de n'importe où dans le monde en quelques minutes. Le principe est simple : un de vos proches se rend dans un point MoneyGram® ou Western Union® (poste, banque, station-service, épicerie...), il donne votre nom et verse une somme à son interlocuteur. De votre côté de la planète, vous vous rendez dans un point de la même filiale. Sur simple présentation d'une pièce d'identité avec photo et la référence du transfert, on vous remettra aussitôt l'argent.

Pourboires, marchandage et taxes

Le pourboire n'est pas vraiment de mise en Iran et ne fait pas partie des coutumes. Mais avec l'essor touristique, il est devenu un peu plus pratiqué. Laissez une somme à votre convenance, qui corresponde à l'échelle du service rendu et à condition que celui-ci se justifie. Prévoyez un porte-monnaie " spécial pourboire " avec une liasse de billets de 10 000 rials (20 centimes d'euros) à glisser lorsque l'on porte votre valise ou votre sac à dos (ne vous y accrochez pas, c'est dans la coutume locale que l'on vous porte vos bagages en signe de bon accueil), pour le guide en fin de journée, pour le chauffeur de taxi en fin de parcours... Prévoir 50 000 rials minimum pour quelqu'un à votre service durant une journée. Et même si vous lui laissez 100 000 rials, détendez-vous et gardez à l'esprit que ça ne représente que 2 euros !

Duty Free

Puisque votre destination finale est hors de l'Union européenne, vous pouvez bénéficier du Duty Free (achats exonérés de taxes).

Préparez votre voyage !

transports
  • Vol pas cher
  • Louer une voiture
  • Réservez un ferry
  • Location de moto
hebergement
  • Réservez un hôtel
  • Location de vacances
  • Votre logement Airbnb
  • Trouvez votre camping
Séjours
  • Voyagez sur mesure
Sur place
  • Activités Funbooker
  • Réservez une table
  • Trouvez une activité
  • Activités Airbnb

Adresses Futées d'Iran

Avis
Jeu concours

Les jeux concours du moment

Remportez un week-end bien être pour 2 personnes en Auvergne !

Profitez d'une parenthèse enchantée pour 2 personnes en Auvergne avec Aiga Resort.