Guide du Cambodge : Bienvenue au Cambodge !

" Que la main de celui qui t'offre un présent ne le regrette jamais. " Ce proverbe cambodgien semble s'appliquer à la perfection : d'avis général, voyager au Cambodge, c'est se donner la chance de découvrir un peuple pour qui l'hospitalité, la gentillesse et l'amabilité ne sont pas de vains mots. Si le Cambodge fascine depuis que les premiers archéologues ont déniché au milieu d'une jungle épaisse la splendeur des temples d'Angkor, le pays a beaucoup plus à offrir que le traditionnel circuit qu'empruntent les touristes, toujours plus nombreux. En effet, le Cambodge ne s'est ouvert au tourisme de masse qu'à la fin de la guerre civile qui a ravagé la région pendant plusieurs décennies. Dans les années 1990, se rendre à Angkor Wat revenait à se balader littéralement sur un champ de mines anti-personnel. Mais en ce début de XXIe siècle, les transformations qui bouleversent toute l'Asie du Sud-Est sont en train de changer le visage du Cambodge ; Phnom Penh connaît une croissance urbaine sans précédent et sa population très jeune (près de la moitié des Cambodgiens ont moins de 25 ans) attendent le futur avec un optimisme sans pareil. Les tours de bétons géantes poussent comme des champignons, grâce à l'aide d'investissements massifs venus de Chine. Les vélos et les motos sont progressivement remplacés par des voitures achetées à crédit. Et l'asphalte a recouvert les anciennes pistes de terre, pendant longtemps les seules routes praticables de Phnom Penh. Qu'ils sont loin les jours où les Khmers rouges envoyaient les habitants de l'ancienne capitale dans des camps de travail à la campagne. Pour en garder la mémoire, les témoignages des atrocités des troupes sanguinaires de Pol Pot, comme la prison de Tuol Sleng (S21) et le camp d'extermination Choeung Ek, connu également sous la triste appellation de Killing Fields, constituent des étapes obligées de votre voyage ; une véritable plongée dans la folie destructrice qui a ravagé ce peuple pendant quatre années d'indicibles horreurs. Quand on en ressort, on a de la peine à le croire, tant le sourire et la nonchalance des Cambodgiens sont désarmants. Après la visite d'une capitale en pleine mutation, il est temps de se rendre aux merveilleux temples d'Angkor, sans qui un voyage au Cambodge n'aurait aucun sens. S'il est vrai que le site est aujourd'hui envahi par des hordes de touristes venus du monde entier (et surtout de Chine), il est impossible de ne pas s'émouvoir devant les bouddhas au large sourire du Bayon ou la majesté des dieux hindous d'Angkor Wat. Et l'ancienne capitale de l'Empire khmer est si grande qu'il n'y rien de plus facile que de sortir des sentiers battus et d'explorer d'anciens temples abandonnés. Pour ceux qui auront la chance de prolonger leur séjour, le Cambodge hors des circuits touristiques (Siem Reap, Phnom Penh et le littoral de Kep) a également beaucoup à offrir. Les infrastructures touristiques sont en revanche presque inexistantes. Ce sera donc une véritable aventure, à la rencontre du " peuple du sourire ". Enumérer les trésors qui s'offriront à vous serait bien trop long : il ne vous reste plus qu'à lire notre guide pour les découvrir.

 

L'équipe de rédaction

Nous tenons à remercier pour leur aide précieuse Jordan et Linda, Mr Kim, Katrine et Simen et nos guides Ponlok, Praneth, Keth...

Préparez votre voyage !

transports
  • Louer une voiture
  • Réserver un ferry
  • Location de moto
hebergement
  • Réservez un hôtel
  • Location de vacances
  • Votre logement Airbnb
  • Trouvez votre camping
Séjours
  • Voyagez sur mesure
Sur place
  • Réservez une table
  • Trouvez une activité
  • Expériences & Boxs

Adresses Futées du Cambodge

Avis
Jeu concours

Les jeux concours du moment

Gagnez 2 séjours de prestige pour 2 personnes à Pornic !

Une escapade bien méritée à Pornic avec l'Office de Tourisme Intercommunal de Pornic .

2 séjours de prestige à remporter (2 gagnants) !