Guide du Cambodge : Idées de séjour

Le Cambodge est un pays de nature et de culture : les temples d'Angkor Wat, bien sûr, mais aussi le Mékong et les rizières lointaines. Découvrir le centre-ville de Phnom Penh mais aussi les abords de villes de province comme Battambang ou Kratie. Les forêts ont beaucoup souffert au Cambodge, mais les régions de Ratanakiri ou de Mondolkiri offrent encore de beaux paysages. Et puis, en fonction du temps disponible, il faut naviguer sur le Tonlé Sap (fleuve et lac) et aller faire un tour sur la côte, entre Kep et Sihanoukville via Kampot. Ces différentes régions possèdent un artisanat local qu'il est toujours intéressant de découvrir.

Pour bien organiser un voyage, les premières questions à se poser sont les suivantes : quel type de voyageur êtes-vous, quel genre de voyage voulez-vous faire et comment souhaitez-vous voyager ?

Jeune, dynamique, en bonne santé et avec un petit pécule, vous louerez une moto et vous en irez, casqué, à la découverte du Royaume khmer.

Avec moins de sous mais un dos en bon état, ce sera l'épreuve des transports en commun...

Aisé, mais dans une condition physique qui n'est plus celle de votre première jeunesse, le 4x4 climatisé, le bateau de croisière et l'avion s'imposent.

Le Cambodge en une semaine
Siem Reap et Phnom Penh

Jour 1 : arrivée à Siem Reap. Visite de la ville à vélo. Soirée dans la Pub Street et son ambiance endiablée.

Jour 2 : visite d'Angkor. Angkor Vat, Angkor Thom, Bayon et tous les autres temples annexes du centre. Soirée au Night Market et pourquoi ne pas tenter le hamburger de crocodile...

Jour 3 : visite du Banteay Srei en matinée. Se rendre dans l'un des nombreux villages flottants sur le Tonlé Sap ou farniente à la piscine de votre guesthouse.

Jour 4 : descente du Tonlé Sap en bateau en direction de Phnom Penh. Visite du Palais Royal dans l'après-midi. Dîner dans le centre-ville. Balade sur les bords du Mékong pour admirer le coucher de soleil.

Jour 5 : visite émouvante du musée Tuol Sleng (S21). Se rendre au Choeung Ek Genocidal Center. Début de soirée au Night Market pour se changer les idées et finir dans un des nombreux clubs musicaux de la ville.

Jour 6 : shopping au marché russe dans la matinée. Visite du Musée national du Cambodge dans l'après-midi.

Jour 7 : départ de Phnom Penh.

L'exploration du Nord-Est

Jour 1 : arrivée à Phnom Penh. Enregistrement à l'hôtel dès votre arrivée. Dans l'après-midi, vous partirez à la découverte du Palais Royal. Puis vous quitterez le Palais Royal pour vous rendre au Musée National des Beaux-Arts, qui renferme la plus fabuleuse collection de sculptures datant de la période angkorienne. Ce splendide bâtiment fut construit entre 1917 et 1920, et possède une magnifique cour intérieure, véritable jardin luxuriant entouré par les pièces uniques du musée. Balade en soirée sur le bord de mer et repas au Night Market.

Jour 2 : prison de Tuol Sleng et Choeung Ek. Croisière sur le fleuve en soirée. La visite historique commence par la découverte de Tuol Sleng, ancien lycée de Phnom Penh que les Khmers rouges transformèrent en centre d'interrogation, de torture et de mort. Aujourd'hui convertie en musée, l'ancienne Prison S21 donne un aperçu des atrocités commises au Cambodge durant les terribles années de dictature communiste. Puis vous quitterez Phnom Penh pour vous rendre à une vingtaine de kilomètres de la capitale, au Camp d'Extermination de Choeung Ek. Ancien cimetière chinois, Choeung Ek fut transformé en camp de la mort pour prisonniers politiques. Les visites de ces lieux peuvent être une expérience dérangeante et poignante que certains ne pourront pas supporter. Mais elles sont des clés pour comprendre l'enfer et la déraison dans lesquels le Cambodge s'est enfermé pendant ces années de régime Khmer rouge. Puis pour vous remettre de visites, une croisière au coucher du soleil sur la rivière à la découverte du Tonlé Sap et de petits villages de pêcheurs.

Jour 3 : de Phnom Penh à Kratie. Direction le nord-est, vers la ville animée de Kompong Cham située sur les rives du Mékong avec un stop à Skuon, pour y tester la spécialité locale : la tarentule frite. Arrivée à Kompong Cham en milieu de matinée. Visite des collines sacrées de Phnom Pro et Phnom Srei et du temple Wat Nokor, un temple de grès datant du XIe siècle. Le voyage se poursuit en direction de la ville de Kratié, à la rencontre des dauphins d'eau douce d'Irrawaddy. Possibilité de loger dans le petit village de Chhlong, à quelques kilomètres au sud de Kratie, bien plus calme et agréable.

Jour 4 : en route vers le Mondolkiri. Vous rejoindrez les rives du fleuve puis roulerez vers le sud jusqu'à la petite ville de Snuol, dernier rempart avant les terres sauvages du Mondolkiri.

Après un stop à Snuol, direction les terres sauvages du Mondolkiri sur les pistes rouges des montagnes et de l'épaisse forêt tropicale. Vous verrez tout au long de la route des villages de minorités Phnong. Arrivée à Sen Monorom en fin d'après-midi et repos bien mérité pour recharger les batteries.

Jour 5 : chutes de Bou Sraa et villages de minorités Phnong. Il est temps d'aller se rafraîchir à la cascade de Bou Sra, une des plus célèbres chutes d'eau du Cambodge. C'est un endroit idéal pour un pique-nique. La visite d'un village phnong est une option intéressante pour toute personne désireuse de connaître le mode de vie de ce principal groupe minoritaire du Mondolkiri.

Jour 6 : une journée avec un éléphant. De nombreuses associations s'occupant d'éléphants malades, blessés ou victimes de mauvais traitements. C'est l'occasion de les rencontrer, et de passer une journée en leurs compagnie. Vous pourrez par exemple expérimenter la " marche en troupeau ", les nourrir, et même les laver dans un décor magique sous des cascades.

Jour 7 : retour à Phnom Penh.

Le Cambodge en deux et trois semaines
Le Cambodge en deux semaines

Jour 1 : arrivée à Phnom Penh. Visite du palais royal et du Musée national du Cambodge.

Jour 2 : journée thématique sur la période khmère rouge. Visite du musée Tuol Sleng (S21) dans la matinée. L'après-midi, visite du mémorial de Choeung Ek (Killing Fields).

Jour 3 : promenade dans la ville. Commencer par le Wat Phnom au nord de la ville. Découvrir l'ancien quartier colonial. Longer les berges du Tonlé Sap.

Jour 4 : départ pour Siem Reap en bateau. L'après-midi sera consacré à la visite de la ville, de l'artisanat local et du musée. En soirée, la Pub Street est un incontournable.

Jour 5 : prendre un pass trois jours. Visite d'Angkor en commençant par les temples du centre.

Jour 6 : visite d'Angkor en poursuivant avec Ta Prohm et les temples de l'Est et Preah Khan et les temples du Nord-Est.

Jour 7 : visite d'Angkor suite avec au programme les Rolûos, Banteay Srei et les Bârây. Visite d'un des nombreux villages flottants sur le Tonlé Sap.

Jour 8 : quitter Siem Reap pour se rendre à Battambang en bateau.

Jour 9 : visite de la campagne environnante de Battambang. Prendre le Bamboo Train au coucher du soleil.

Jour 10 : quitter Battambang pour se rendre à Sihanoukville. La route est un peu longue. Un stop à Phnom Penh est difficilement envisageable en raison des embouteillages interminables qui sont de coutume dans la capitale cambodgienne.

Jour 11 : détente, plage et sports nautiques. Soirée dans un bar musical à Otres ou dans un casino, au choix.

Jour 12 : faire un tour des îles dans la baie de Sihanoukville. Prévoir un pique-nique.

Jour 13 : rentrer sur Phnom Penh dans la matinée. Shopping au marché russe l'après-midi, soirée dans un des nombreux bars de la rue 308, au Bistro Bassac.

Jour 14 : départ.

Le Cambodge en trois semaines

Reprise du programme précédant du jour 1 au jour 9.

Jour 10 : quitter Battambang pour se rendre à Sihanoukville.

Jour 11 : faire un tour des îles dans la baie de Sihanoukville.

Jour 12 : passer une journée dans le parc national de Ream et dormir à Kampot.

Jour 13 : journée consacrée à la visite du Bokor. Balade en bateau sur la rivière au coucher du soleil.

Jour 14 : se rendre à Kep et passer la nuit sur l'île du Lapin.

Jour 15 : passer une journée à Kep, visiter le parc national et aller déguster un crabe au poivre de Kampot au marché aux crabes !

Jour 16 : sur la route de Phnom Penh, passer une nuit autour de Takeo et aller découvrir les vestiges du Phnom Da.

Jour 17 : se rendre au parc national de Kirirom.

Jour 18 : retour dans la capitale.

Jour 19 : excursion d'une journée. Visite de l'ancienne capitale royale de Lovek.

Jour 20 : journée consacrée au shopping au marché russe et au marché central.

Jour 21 : départ.

Séjours thématiques

Le Cambodge est un pays de nature et de culture : les temples d'Angkor bien évidemment, Sambor Prei Kuk, Preah Vihear, mais bien plus encore, comme la jungle du Mondolkiri, la montagne, les rizières, les plantations d'hévéas, les plages et les iles, mais aussi le Mékong, le Tonlé Sap et le peuple khmer surtout dans sa diversité.

Le Cambodge des temples et des musées

Les temples d'Angkor Wat comptent parmi les plus beaux d'Asie, l'un des plus grands sites archéologiques en activité dans le monde. Et même si l'on n'aime pas particulièrement les vieilles pierres, le déplacement en vaut la peine. Il y a comme de la magie dans ces ruines grandioses noyées dans la forêt. En principe, trois jours peuvent suffire pour visiter les principaux sites recommandés. Compter une bonne semaine pour les passionnés qui prendront le temps de se reposer entre deux visites.

Le trajet de Phnom Penh à Siem Reap, ou vice-versa, est l'occasion de naviguer quelques heures sur le lac et le fleuve Tonlé Sap en observant le déroulement du paysage sur les berges. Compter environ une journée à la montée ou à la descente, 5 à 6 heures de bateau plus les transits en taxi ou touk-touk. Le trajet peut aussi être effectué en car ou en avion. L'aéroport permet d'arriver directement de l'étranger ou de s'y rendre depuis Siem Reap ou Phnom Penh.

Pour les inconditionnels, les temples de Koh Ker (100 km à l'est de Siem Reap), de Bantey Chmar (60 km au nord de Sisophon), voire de Preah Vihear (215 km au nord-est de Siem Reap) sont des objectifs d'excursion qui séduiront les passionnés (motorisés) de vieilles pierres. La visite du Palais Royal et du Musée national de Phnom Penh sont également l'occasion de découvrir certaines bâtisses coloniales du centre-ville et de se promener le long du quai Sisowath.

Le Cambodge des campagnes et des forêts

Ces différentes régions du Cambodge possèdent un charme qui plaira aux nostalgiques de l'Indochine telle qu'elle est décrite dans certains récits aventureux.

Région de Battambang. A une journée de route de Phnom Penh, la ville de Battambang, naguère l'une des principales du pays, charme le visiteur par son atmosphère paisible et le caractère colonial de son architecture. Elle est traversée par une rivière, la Stung Sangker, qui permet de gagner Siem Reap en une journée de bateau. Deux journées peuvent être mises à profit pour explorer les environs verdoyants de Battambang et découvrir ainsi la nature profonde du Cambodge rural. Moto-taxi ou touk-touk permettent de se rendre aux temples en ruine en parcourant la campagne, avec étapes dans les villages aux formes diversifiées d'artisanat.

Côte cambodgienne. L'itinéraire le long de la côte, entre Kep et Sihanoukville, avec étape à Kampot, peut être réalisé en une semaine, en prenant son temps. La visite du parc national du Bokor permet d'échapper à la touffeur de Phnom Penh, à quelques heures de route seulement. Kampot et Kep sont d'anciens lieux de villégiature dont le charme paisible subsiste encore de nos jours. C'est une manière agréable de terminer un séjour avant de quitter le Cambodge pour la Thaïlande ou le Viêt Nam, tout proches.

Région du Nord-Est. Les forêts du Cambodge ont beaucoup souffert d'une déforestation anarchique, mais les régions sauvages de Ratanakiri ou de Mondolkiri offrent encore de beaux paysages. Le plus simple est de remonter la vallée du Mékong en faisant étape à Kompong Cham, Chhlong ou Kratie. Ensuite, on peut se diriger au nord vers Stung Treng et la province de Ratanakiri ou se diriger vers l'est et la province de Mondolkiri. Ban Lung et Sen Monorm sont les bases de départ indiquées pour entreprendre de belles excursions en forêt, aux confins de la frontière vietnamienne. Trois à cinq jours devraient suffire (plus si affinités) pour boucler un circuit intéressant en faisant appel à des guides spécialisés résidant sur place. Compter deux jours par la route et une journée minimum pour le retour : les étapes peuvent être éprouvantes. Il est préférable d'éviter la saison des pluies à moins de disposer d'un véhicule tout terrain. La période d'octobre à mars semble idéale.

Préparez votre voyage !

transports
  • Louer une voiture
  • Réserver un ferry
  • Location de moto
hebergement
  • Réservez un hôtel
  • Location de vacances
  • Votre logement Airbnb
  • Trouvez votre camping
Séjours
  • Voyagez sur mesure
Sur place
  • Réservez une table
  • Trouvez une activité
  • Expériences & Boxs

Adresses Futées du Cambodge

Avis
Jeu concours

Les jeux concours du moment

Gagnez 2 séjours de prestige pour 2 personnes à Pornic !

Une escapade bien méritée à Pornic avec l'Office de Tourisme Intercommunal de Pornic .

2 séjours de prestige à remporter (2 gagnants) !