Guide de Mayotte : Sécurité et accessibilité

Dangers potentiels et conseils

Pas de consigne précise hormis quelques règles de principe et de bon sens, car il n'y a ni plus ni moins de risque d'agression à Mayotte qu'en métropole, donc pas véritablement de mesure particulière à prendre. Le soir, il faut cependant être prudent dans le centre-ville de Mamoudzou et la zone de Kawéni, où des jeunes peuvent parfois poser problème sous l'effet de groupe. Cependant, en 2018, les moyens ont été renforcés, notamment avec la mise en place d'une Police de Sécurité du Quotidien et la création d'une Zone de Sécurité Prioritaire. Les actes de vandalisme et les agressions sont de plus en plus sous contrôle.

Evitez de laisser en évidence vos affaires personnelles dans la voiture ou de partir avec tous vos papiers importants sur les plages (l'idéal étant de les laisser sur votre lieu de séjour).

Dans la mesure du possible, optez pour l'assistance rapatriement intégrale. Si besoin, vous serez évacué sur La Réunion.
Il existe quelques endroits sur Mayotte où il est déconseillé de laisser son véhicule de location sans surveillance.

En montagne, lors de randonnées de plusieurs jours, il est préférable de signaler son départ et sa destination, de partir accompagné et de faire attention aux risques de grosses averses tropicales en saison des pluies, car certains sentiers peuvent êtres très glissants et donc dangereux.
Il faut noter que certains lieux sur Mayotte sont des domaines protégés, car faisant partie des réserves naturelles, aussi il convient de demander des autorisations pour bivouaquer auprès des services compétents. En cas de problème, accident ou cheville foulée, votre rapatriement est assuré grâce à la gendarmerie, du moins sur Mayotte. La couverture du réseau est bonne, aussi l'idéal est de toujours prévoir son GSM. En mer, même dans le lagon, la prudence s'impose et mieux vaut connaître la météo et partir accompagné avec un spécialiste avant de prendre le large.

Au niveau de la conduite sur Mayotte, il faut toujours penser que les zébus, cabris ou enfants peuvent traverser la route sans crier gare... Aussi il convient de respecter les limitations de vitesse et les distances de sécurité. Soyez particulièrement vigilant au moment où il y a le moins de visibilité, dans des virages par exemple, car c'est souvent là qu'il y a un risque de collision avec une voiture qui tente de doubler.

Femme seule en voyage

Il est conseillé aux femmes d'éviter de se promener seules à la sortie des discothèques ou sur des lieux relativement isolés tels que certaines plages, comme partout ailleurs en règle générale.

Voyager avec des enfants

Le pays n'est pas plus risqué pour les enfants que pour leurs parents. En cas de problème de santé, il vaut mieux demander l'aide immédiate du centre hospitalier de Mamoudzou ou voir avec un médecin de Mamoudzou. Les structures d'hébergement sauront vous conseiller les activités nautiques qui leur sont destinées. Le lagon est particulièrement magique pour les enfants et ils en garderont de superbes souvenirs.

Voyageur handicapé

D'un point de vue local, depuis octobre 2010, les personnes handicapées ont enfin un lieu qui centralise les démarches administratives à effectuer grâce à la Maison des personnes handicapées " MDPH " à Mamoudzou-Kawéni ([email protected] - 0269 62 96 20). L'ouverture de la Maison permet la mise en place d'une politique en faveur des personnes handicapées. Le handicap concerne 3 000 à 5 000 personnes à Mayotte, mais seulement 1 000 sont connues ; encore beaucoup ignorent leurs droits : reconnaissance de leur handicap dans le travail, orientations scolaires, allocations, carte d'invalidité, etc.

Pour les visiteurs, quelques structures d'hébergement sont équipées pour les personnes en fauteuil roulant. Cependant, en règle générale, l'île ne dispose pas de rampes et d'espaces inclinés suffisants.

Destination plongée par excellence, cette activité accessible aux personnes handicapées physiques ou mentales fait rêver, car elle permet d'accéder à un monde unique, où l'homme communie avec la faune et la flore sous-marines. Si la pratique demande des capacités particulières pour être complètement autonome, le simple fait d'être sous l'eau vous est complètement accessible si vous disposez d'une base de connaissances et que vous êtes bien accompagné et équipé.

Une familiarisation au milieu aquatique sera sans doute nécessaire avant le passage au milieu naturel. Même avec un lourd handicap, il est possible de descendre à la rencontre des poissons et coraux. Les niveaux de plongée, indispensables même pour les personnes handicapées, ont donc dû être adaptés à leurs conditions physiques (limite de temps et de profondeur, par exemple). Il est à ce jour recommandé pour les paraplégiques un maximum de 20 minutes à 20 m, et pour les tétraplégiques des plongées inférieures ou égales à 10 m et inférieures ou égales à 15 minutes. Il est vrai que ces normes " sécuritaires " ne prennent pas suffisamment en compte les véritables capacités des personnes, mais mieux vaut quand même respecter ce cadre réglementaire. Comme pour un plongeur valide, un certificat médical rédigé par un médecin fédéral de la FFESSM ou de la FFH ou titulaire d'un DU de médecine de la plongée ou de médecine hyperbare est indispensable. Ce dernier devra de toute façon impérativement avoir une bonne connaissance de la plongée et du handicap.
Les limitations prévalent sur les prérogatives de tout niveau de plongée obtenu antérieurement ou non au handicap. Toutefois, toutes les personnes handicapées ne peuvent pas accéder à la plongée. On distingue ainsi les plongeurs " insérables " - que l'on peut intégrer dans un groupe -, les plongeurs " exceptionnels " et les plongeurs avec surveillance médicale. Attention, les contre-indications restent nombreuses.

Pour en savoir plus sur la plongée et le handicap, n'hésitez pas à jeter un oeil sur le site www.handiplongee.com

Sachez que si vous présentez un handicap physique ou mental ou que vous partez en vacances avec une personne dans cette situation, différents organismes et associations s'adressent à vous :

Voyageur gay ou lesbien

Culturellement, l'homosexualité est une valeur taboue à Mayotte, le climat religieux n'aide pas ; Terre de tolérance, Mayotte accorde cependant une place particulière aux homosexuels. Comme l'explique l'un des acteurs du projet de documentaire de société Mahaba haramu (" l'amour tabou ") réalisé par Rémi Rozié, cette tolérance est soumise à trois conditions : " pas de prosélytisme, pas de coercition, pas de scandale ". Un petit réseau existe... avec des soirées qui ont lieu de temps en temps. Dans l'enceinte des hôtels et des structures d'hébergement, libre à chacun d'exprimer ses penchants. Mais sur les plages publiques et dans les villages, mieux vaut ne pas afficher son orientation sexuelle. On recense beaucoup moins d'actes d'homophobie à Mayotte qu'à la Réunion par exemple. Le 27 septembre 2013, le premier mariage gay a été célébré à la mairie de Mamoudzou, par le maire en personne. Quelques infos sur le forum d'entraide pour les rencontres gay et lesbiennes : mayotte-gay.forumpro.fr ou gaymayotte.forumgratuit.org.

Préparez votre voyage !

transports
  • Vol pas cher
  • Louer une voiture
  • Réservez un ferry
  • Location de moto
  • Taxi et VTC
hebergement
  • Tourisme responsable
  • Réservez un hôtel
  • Location de vacances
  • Trouvez votre camping
Séjours
  • Voyagez sur mesure
Sur place
  • Assurance voyage
  • Activités Funbooker
  • Réservez une table
  • Trouvez une activité

Adresses Futées de Mayotte

Avis
Jeu concours

Les jeux concours du moment

Remportez 2 week-end de prestige aux portes de la Normandie !

2 séjours pour 2 personnes avec l'Office de Tourisme Terres de Seine ! (2 gagnants)

Une escapade zen et reposante...