Guide de l'Andorre : Mode de vie

Vie sociale

Education. L'instruction est obligatoire jusqu'à 16 ans. Les Andorrans ont la possibilité de choisir librement un système éducatif entre les enseignements dispensés en catalan, en castillan et en français. Aujourd'hui, le système andorran a accueilli 39 % des enfants scolarisés. Le système français a, lui, été suivi par 31 % des petits Andorrans. Il est talonné par le système espagnol avec 30 % des enfants scolarisés. Il est important de souligner le regain nationaliste du système andorran, qui n'accueillait au début des années 1990 qu'une minorité d'enfants. Aujourd'hui, les 3 enseignements ont une fréquentation sensiblement identique. Cette organisation scolaire unique explique l'excellent niveau de français de nombreux Andorrans.

La citoyenneté andorrane. Depuis la loi du 27 mai 2004, les règles d'obtention de la citoyenneté sont beaucoup plus claires. Ainsi, un enfant né en Andorre devient automatiquement citoyen andorran si l'un de ses parents est andorran ou s'il réside en Andorre de façon permanente et documentée ; ou encore si l'un des parents étranger a sa résidence principale et permanente en Andorre au moment de la naissance de l'enfant. On peut également acquérir la nationalité si l'on réside de façon permanente et documentée en Andorre depuis plus de 20 ans. Attention cependant, la principauté d'Andorre n'autorise pas la double nationalité et donc le choix peut être crucial pour certains !

Mœurs et faits de société
Relations avec la Catalogne

La Catalogne est une région située au nord-est de l'Espagne, occupant 6,5 % de son territoire. Elle est limitée au nord par la France et la principauté d'Andorre, à l'ouest par l'Aragon, au sud par le pays valencien et à l'est par la mer Méditerranée.

Oppressée par le régime franquiste, la nouvelle Constitution espagnole lui accorde en 1978 son autonomie politique et rétablit la Generalitat, le Parlement de Barcelone et le gouvernement autonome. Depuis lors, la Catalogne a tout fait pour assurer au catalan son rôle de langue officielle et originelle. Cette région est devenue une communauté autonome au sein de l'Espagne, une " réalité nationale " depuis 2006.

L' " esprit " andorran

Le peuple andorran, peu aidé par la petite taille de sa patrie, est mal connu à l'étranger et il doit ajouter l'image souvent péjorative de contrebandier ou d'habitant d'un paradis fiscal qui lui est associée. Si on demande à un Andorran de s'exprimer, il dirait : " Peuple fermé mais sympathique, il est réputé pour une grande solidarité avec ses concitoyens et un esprit d'ouverture souple vis-à-vis de ses visiteurs et plus particulièrement de ses voisins dont, tout de même, il se méfie et se préserve. Fidèle à la devise du pays "l'union fait la force, touche-moi si tu l'oses ! ", l'Andorran a le mérite de savoir se faire respecter dans la vie comme dans les affaires. " La franchise des habitants des montagnes frontalières, somme toute...

Andorre par les timbres

L'enclavement de la Principauté et ses liens politiques avec ses voisins pyrénéens ont fait naître une belle originalité. Alors que les lettres à correspondance internationale étaient relayées par 2 bureaux de poste, l'un espagnol (à La Seu d'Urgell), l'autre français (à Ax-les-Thermes), Andorre décide d'ouvrir sont propre bureau en 1877 - sous le contrôle de la poste espagnole - pour faire face à l'augmentation du courrier, notamment due à la vague d'immigrants espagnols fuyant la guerre dans leur pays. Mécontente de cette autorité, la France organise ses propres services et créé, 10 ans plus tard, 4 relais postaux en Andorre. Pour couper nette à cette concurrence, un accord est signé en 1930. Il stipule que l'Espagne et la France disposent du même nombre de bureaux, soit 7 (un dans chaque paroisse) et gèrent l'affranchissement et le transport de leurs propres courriers (grâce à leurs boîtes aux lettres respectives). Concernant les missives internes, l'acheminement est gratuit et se fait par une troisième poste, nationale celle-là. Correos et La Poste produisent ainsi leurs propres timbres, issus de l'imagination d'artistes locaux, donnant ainsi naissance à de magnifiques éditions. Les timbres représentent les paysages andorrans, ses armoiries et symboles, des personnages ou encore des évènements internationaux. On estime à 125 le nombre de séries de timbres produites par les postes espagnoles et françaises entre 2002 et 2008. En mars 2013, un timbre célébrant les 20 ans de la Constitution d'Andorre a été frappé. Avis aux collectionneurs donc !

Religion
Église Santa Coloma
Église Santa Coloma

On ne peut parler d'Andorre comme d'un lieu multiconfessionnel, bien que la Constitution du pays reconnaisse la liberté religieuse. En effet, à travers son histoire et son essence catalane, les Andorrans sont pour la plupart catholiques et pratiquants. Cette religion est viscéralement ancrée en chaque Andorran et la préservation de cette identité si présente dans chaque paroisse - nul ne pourra occulter l'impressionnant nombre d'églises et de chapelles présentes sur le territoire - atteste de l'importance du catholicisme dans la constitution andorrane. Une présence religieuse qui a interdit le divorce jusqu'en 1995.

Préparez votre voyage !

transports
  • Vol pas cher
  • Louer une voiture
  • Réservez un ferry
  • Location de moto
  • Taxi et VTC
hebergement
  • Tourisme responsable
  • Réservez un hôtel
  • Location de vacances
  • Votre logement Airbnb
  • Trouvez votre camping
Séjours
  • Voyagez sur mesure
Sur place
  • Assurance voyage
  • Activités Funbooker
  • Réservez une table
  • Trouvez une activité

Adresses Futées de l'Andorre

Avis
Jeu concours

Les jeux concours du moment

Remportez un séjour d'exception pour 2 personnes en Corse !

Un séjour de 4 nuits et 5 jours pour 2 personnes en Corse avec l'Agence du Tourisme de la Corse.