Guide d'Irlande : L'Irlande en 30 mots clés

Accent

Même si votre anglais est bon (avec cependant une petite pointe d'accent français !), vous constaterez rapidement que l'accent irlandais, particulièrement dans les campagnes, est assez difficile à comprendre. N'hésitez pas à les faire répéter, ils ne se vexeront pas.

Faire / Ne pas faire

Faire

Passer une soirée (ou plusieurs !) dans un pub et toujours proposer d'offrir votre tournée.

Ecouter de la musique traditionnelle (dans un pub ou dans un des nombreux festivals).

S'essayer à la gastronomie locale : goûter la Guinness, la bière locale mondialement connue, le pain irlandais (soda bread), l'Irish stew ou encore la soupe parfumée de poisson, seafood chowder.

Acheter une Heritage Card si vous prévoyez la visite de nombreux monuments historiques en République d'Irlande (sites gérés par Duchas).

Bien regarder quand vous traversez une rue (est-il utile de vous rappeler que les voitures roulent à gauche en Irlande !).

Assister à un match de hurling ou de football gaélique, notamment à Croke Park à Dublin, et demander à son voisin (irlandais) d'expliquer les règles du jeu. Non seulement vous découvrez un sport épatant, mais en plus vous vous faites des amis.

Ne pas faire

Confondre ce qui est anglais et irlandais.

Exprimer des avis très tranchés sur la politique et la religion. Cela n'empêche pas d'écouter et de poser des questions, mais, sur des sujets aussi délicats, mieux vaut avoir l'art et la manière (et quelques connaissances). Idem pour les problèmes de religion ou celui de l'avortement, même largement approuvé par référendum en 2018, qui sont encore des sujets très sensibles, qu'il vaudra mieux essayer d'éviter.

Ecouter de la musique dans un pub attrape-touristes.

Penser qu'on a oublié de vous servir votre Guinness : une vraie bonne Guinness se sert petit à petit, patience donc...

Ne jamais commander un demi ! La pinte est de rigueur et vous évitera ainsi d'être taxé de " touriste " !

Oublier votre parapluie ou votre imperméable quand vous sortez.

Animaux

L'Irlande est un paradis naturel pour les animaux sauvages, doublé de réserves nationales et d'îles sanctuaires d'oiseaux. Le visiteur, par ailleurs, ne pourra qu'être surpris par l'omniprésence de corneilles et corbeaux qui peuplent le ciel. Le pays rêvé des pêcheurs est réputé pour ses espèces de poissons, notamment le saumon, la truite et le brochet. Depuis l'époque celte, le cheval est un animal noble et sacré, le poney du Connemara est d'ailleurs une race connue dans le monde entier. Quant aux animaux domestiques, le chien est privilégié, et particulièrement le labrador dont on connaît la gentillesse.

Bains de mer

Brrr ! L'eau est glaciale, mais les courageux et les Irlandais y vont (nombre d'entre eux enfilent quand même une combinaison). La moitié sud est évidemment plus propice et certaines plages sont même bondées. Il est préférable de choisir les plages surveillées, certains courants pouvant être traîtres.

Bière
La Guinness doit se servir lentement pour dévoiler toute sa saveur.
La Guinness doit se servir lentement pour dévoiler toute sa saveur.

Sans aucun doute la boisson préférée des Irlandais, dont la fameuse bière brune (stout) de Dublin et la Guinness (ou son équivalent à Cork, la Murphy's). Il existe aussi des bières blondes (lager) comme la Harp (produite par Guinness) et des bières rousses (bitter) comme la Smithwicks (prononcer " smithik's "). On peut commander une pinte de bière (570 ml) ou, si le courage vient à manquer, une demi-pinte.

Guinness, une bière de légende ! Boisson emblématique de l'île - et aussi la plus consommée ! -, la Guinness a même adopté la harpe de Brian Boru pour emblème, comme l'Etat Irlandais.

Buskers

Musiciens des rues. Dans les villes irlandaises, notamment à Dublin ou Galway, vous pouvez entendre des musiciens de tous les styles dans les rues. Le plus souvent, ce ne sont pas des mendiants, mais des artistes de qualité ou des étudiants qui cherchent à récolter quelques pièces pour boire un verre.

Celtes

A croire les boutiques pour touristes, on ne viendrait en Irlande que pour renouer avec l'histoire des Celtes, des Vikings et autres Barbares ! Certes, l'histoire celte avec l'arrivée des Gaëls est passionnante, mais si le gaélique, et tout ce qui est irlandais, a une origine celtique, c'est l'Histoire toute entière qui fait l'Irlande telle qu'elle est aujourd'hui.

De nombreuses villes sont jumelées avec des villes françaises, celtiques elles aussi : Galway et Lorient ou encore Limerick et Quimper. Eh oui, nos voisins celtes sont également nos cousins (du moins quand on est breton) !

Cheers!

Que vous soyez au pub, dans la rue, ou en pleine conversation, cheers ! résonnera sans cesse à vos oreilles. Cela signifie " santé ", " merci ", " au revoir " ou " de rien ", c'est donc très facile à utiliser.

Connemara

Célébrée par une chanson indémodable, cette région reste la préférée des touristes français, avec son milieu naturel préservé où se mêlent landes, tourbières, marécages et lacs. Malgré son climat très humide, ce coin d'Irlande reste un paradis pour les randonneurs amateurs de grands espaces. Les paysages donnent une telle impression d'immensité qu'une route a été baptisée la " Route du ciel ".

Courses

Nul doute que le délassement national est une conjonction de plaisirs, tous offerts par les pubs : celui de savourer une Guinness, de parler tous azimuts ou d'entendre quelques airs traditionnels. N'empêche que les courses de lévriers ou de chevaux peuvent être considérées aussi comme un délassement typiquement irlandais, à condition que la passion du jeu ne finisse pas par l'emporter !

Craic

Vous risquez d'entendre souvent ce mot irlandais par excellence, qui se prononce " crack ". Cela signifie simplement un bon moment, une bonne ambiance. What's the craic ? est l'équivalent de l'américain Wassup ? (" Quoi de neuf ? ", en gros).

Destination phare

Depuis 2011, la fréquentation touristique du pays ne cesse de progresser. Il faut reconnaître que l'invasion touristique est facilement circonscrite. Les Français, à partir de juillet, se dirigent majoritairement vers le Connemara et le Ring of Kerry. Les Allemands poussent plus haut et s'aventurent jusqu'au Donegal. Les Américains enfin débarquent sur la terre de leurs ancêtres...

Églises

Qu'elles soient catholiques ou protestantes, leur rôle est fondamental. Pour s'en convaincre, il suffit de traverser la ville un dimanche matin : personne. Mais la plupart des activités reprennent après la messe. Le poids de l'Eglise dans la vie quotidienne est décisif, même si la jeune génération s'en détache de plus en plus. L'église la plus incroyable est sans doute la basilique de Knock qui peut accueillir plus de 10 000 fidèles venus du monde entier.

Famille

C'est par et dans la famille que l'Irlande poursuit son renouveau qui fait d'elle l'un des pays les plus jeunes d'Europe (presque la moitié de la population a moins de 25 ans). Les changements arrivent pourtant bien vite : le mariage, toujours d'actualité, est de plus en plus tardif, ainsi que le premier enfant. La famille traditionnelle se transforme doucement.

Gaeltacht

Les Gaeltacht sont des régions d'Irlande où le gaélique est la langue usuelle. On les trouve essentiellement dans l'Ouest, aux environs de Galway, mais il y en a d'autres dans les comtés de Kerry et de Cork ou encore à Rath Cairn, dans le comté de Meath, dans le centre de l'île, dans le comté de Waterford, sur la côte est et dans la région des Rosses au nord du pays (d'ailleurs, avant cette région dont Dungloe est la ville principale, les indications cessent d'être bilingues, ainsi que de nombreuses enseignes). On estime à 80 000 le nombre de personnes parlant le gaélique, et ce chiffre ne cesse de croître grâce à un regain d'intérêt pour la langue.

Gigue

Danse folklorique irlandaise, exécutée en solo, pleine d'entrain, caractérisée par des frappements rapides et alternés des talons et des pointes, pratiquée comme danse théâtrale au XVIIe siècle en Europe, puis devenue danse masculine traditionnelle d'Irlande depuis le XVIIIe siècle.

Héritage

Un mot-clé de l'Irlande contemporaine. Le visiteur ne pourra qu'être frappé par le nombre d'organismes qui proposent, à partir du nom des aïeux, de retracer les racines familiales de tout un chacun afin de les ancrer au plus lointain de l'histoire. Evidemment, ce type de service est particulièrement prisé des touristes américains venus en Irlande sur les traces de leurs ancêtres.

Par ailleurs, on assiste à une multiplication des parcs appelés " Heritage Centre " dont le rôle consiste en la reconstitution des grandes étapes de la culture irlandaise, du néolithique au XIXe siècle.

Hospitalité

L'Irlande a été de tout temps célèbre pour l'hospitalité de ses habitants. Vous découvrirez bien assez tôt que les Irlandais savent recevoir, plaisanter et recevoir la plaisanterie. Très compréhensifs avec les non-anglophones, ils savent mettre à l'aise. N'ayez pas peur de parler, même si votre niveau d'anglais est approximatif. L'hospitalité légendaire et la gentillesse des Irlandais contribuent grandement au charme de ce pays !

Humour

Si vous vous croyez drôle et doté d'un sens de l'humour inné, allez vous frotter aux Irlandais qui en manquent rarement. Plutôt sarcastiques et jamais trop sérieux, les Irlandais se feront un plaisir de vous mener en bateau. Un petit conseil, prenez à peu près tout à la légère. L'Irlande est une très bonne destination pour s'amuser. Le leitmotiv irlandais : why give a straight answer when you can give a funny one ? (" pourquoi donner une réponse directe quand on peut en donner une drôle ? ").

Leprechaun
Les leprechauns, créatures féériques issues du folklore irlandais.
Les leprechauns, créatures féériques issues du folklore irlandais.

Voici un drôle de personnage adoré par l'Irlande. Vous croiserez facilement, dans les boutiques de souvenirs, de nombreux objets s'y rapportant ou lors des défilés de la Saint-Patrick. Le leprechaun est un petit être, associé au farfadet en France, représenté sous la forme d'un petit vieillard barbu, roux, vêtu de vert et portant un trèfle à quatre feuilles. Il est cordonnier. On le dit possédant un trésor : un pot rempli d'or. Sarcastique, il n'aime pas être dérangé et se déplace extrêmement vite afin de ne pas être repéré. Il aurait créé l'arc-en-ciel pour échapper à la vue de tous, une diversion bien utile, car si on le voit, il doit mener son interlocuteur à son trésor. Alors, si vous le voyez, ne le lâchez pas des yeux, car à tout détour du regard ou battement de cil, il disparaît...

Modernisation de la société

L'Irlande, pays connu pour être fortement imprégné par la religion catholique, s'est prononcée par référendum sur plusieurs questions à haute valeur symbolique depuis 2015. Mariage pour tous, abrogation de l'avortement, abrogation du délit de blasphème : les citoyens se sont majoritairement prononcés favorablement pour l'évolution de ces sujets de société, restés longtemps tabous.

Musique

Lorsqu'on parle de musique irlandaise, on ne peut s'empêcher de penser au succès sur la scène internationale des groupes irlandais U2, The Cranberries ou The Corrs. Mais il ne faut pas se limiter à cela. Les Irlandais ont l'âme musicale et la musique est présente dans tout le pays presque à chaque heure et à chaque coin de rue. Quand on parle de musique traditionnelle, on se réfère à ce mélange de violon, flûte, accordéon et bodhran, le tambour celtique (avec parfois du chant également). C'est sur la côte ouest (Clare, Donegal, Galway, Kerry et Sligo) que l'on trouve le meilleur de la musique traditionnelle. Le plus grand festival, Fleadh Cheoil na hÉireann, se tient à la fin du mois d'août dans une ville différente chaque année. De nombreux pubs accueillent des sessions musicales de toutes sortes allant de la musique traditionnelle au rock. Enfin, il ne faut jamais aller bien loin pour entendre de la musique en Irlande : les musiciens en tout genre emplissent les rues du pays d'une atmosphère joyeuse et chaleureuse, à Galway par exemple.

Oghamique

Les pierres oghamiques sont des pierres levées datant du IVe au VIIe siècle, qui portent des inscriptions. L'alphabet oghamique, transposition de l'alphabet latin, est la première forme d'écriture irlandaise connue. Cet alphabet consiste en des groupes de 1 à 5 lignes disposées au travers d'une ligne verticale ; chaque groupe représente une lettre différente. On n'est pas certain de l'utilisation de ces pierres : tombeau, pierre commémorative ou même peut-être marque de territoire. On les trouve surtout dans les comtés de Cork, Kerry et Waterford.

Pêche

3 200 km de côtes et de fonds remarquables. Et la présence du Gulf Stream, grand courant océanique chaud. Plus de 70 espèces de poissons ont été répertoriées. Les 14 000 km de rivières et les quelque 400 lacs d'Irlande abondent en brochets, truites et saumons. Lough Corrib, le plus grand lac de la République d'Irlande (dans le Connemara) est très connu pour le saumon et la truite. Le comté de Fermanagh en Irlande du Nord est réputé pour la beauté de ses rivières et de ses lacs où se pratique la pêche au saumon. Il faut un permis pour la pêche au saumon, délivré sur place par les Fisherie Boards. Des boutiques spécialisées ainsi que certains hôtels (généralement situés en bord de lac) louent du matériel de pêche.

Pluie

Non, ce n'est pas une idée reçue, il pleut vraiment souvent, et plusieurs fois par jour en Irlande. Il peut même pleuvoir non-stop toute une journée et le ciel bas, lourd et sombre peut rebuter à première vue. Pourtant, c'est quand il pleut que l'on connaît l'Irlande en se réfugiant dans les pubs, musées et autres lieux protégés. Quoi qu'il en soit, sortez toujours couvert et soyez prévoyant : le parapluie et le ciré doivent faire partie de vos bagages.

Pub

Le terme pub vient de public house (maison publique). Un voyage en Irlande ne serait pas complet sans un passage dans un de ses pubs traditionnels. Coeur de la vie sociale, le pub est l'endroit où les Irlandais se retrouvent entre amis, entre collègues, pour manger (cuisine traditionnelle comme l'irish stew), pour écouter de la musique (avec souvent des sessions musicales de très bonne qualité) ou tout simplement pour boire une bière et discuter. Populaire et chaleureux, le pub est fréquenté par tous, de l'homme d'affaires en costume cravate sortant du bureau à la ménagère et ses enfants le dimanche après-midi, en passant par les étudiants bruyants qui viennent vider pinte après pinte...

Religion

Clé de voûte de la société irlandaise, d'autant que les deux confessions sont territorialement mêlées. La République d'Irlande, catholique à presque 90 %, abrite des enclaves protestantes, ne serait-ce qu'à Dublin. En Irlande du Nord, la majorité protestante, soucieuse de son attachement à la Grande-Bretagne, vit sous la pression de la minorité catholique.

Si l'influence des deux confessions domine quant aux questions de morale, en revanche l'appartenance à l'une ou l'autre enflamme la question politique...

Tempérament national

Serviable, chaleureux et accueillant, allant jusqu'à une naturelle curiosité (D'où venez-vous ? Qu'avez-vous vu en Irlande ? Connaissez-vous ceci ? etc.), mais sans arrière-pensée : tel est l'Irlandais.

Le tempérament national, si l'on peut risquer quelques généralités en ce domaine, est à la fois très concret, grâce à l'omniprésence de la terre (qui s'explique quand on sait ce qu'il en a parfois coûté pour simplement continuer à y vivre), et tout à fait rêveur, nourri de nombreuses légendes, de contes et de récits ancestraux, sans oublier le monde de superstition dans lequel vivait la vieille génération. Mais ce penchant à la légende n'interdit nullement un rapport direct avec l'argent, le tourisme constituant une source de revenus non négligeable. Cependant, en Irlande, la relation humaine finit toujours par l'emporter sur les considérations économiques, ce qui est rare en Europe.

Trèfle

C'est l'emblème du pays. On le retrouve ainsi cousu sur le maillot des joueurs du XV d'Irlande. Saint Patrick, qui évangélisa l'Irlande au Ve siècle, se serait servi du végétal à trois feuilles pour expliquer aux païens la sainte Trinité : le père, le fils et le Saint-Esprit, trois composantes d'un seul et même dieu.

Vert

Dans la mythologie celtique, l'île des Bienheureux, l'Irlande, était la verte Erin. Ce sont ces paysages verdoyants qui attirent les touristes. Quel que soit l'endroit où vous vous trouvez, vous n'êtes jamais à plus de 100 km du rivage. Cette géographie favorise un taux élevé de précipitations. Les pâturages sont d'un vert intense. La couleur verte habille toutes les équipes nationales irlandaises. Le vert est omniprésent lors des parades de la Saint-Patrick, fête nationale irlandaise, le 17 mars.

Whiskey

Le whiskey est, après la Guinness, l'autre boisson alcoolisée nationale. Vous remarquerez que les Irlandais ne font pas du whisky mais du whiskey, nuance ! Et les amateurs qui aiment les saveurs et les parfums plus rustiques, mais plaisants, de l'irish whiskey sont nombreux. Trois marques majeures : Bushmills, Tullamore Dew et Jameson, plus sec mais incomparable. Et on raconte que l'irish coffee a été imaginé par des Irlandais pour pouvoir continuer à pouvoir apprécier leur whiskey même dans un salon de thé.

Préparez votre voyage !

transports
  • Vol pas cher
  • Louer une voiture
hebergement
  • Réservez un hôtel
  • Votre logement Airbnb
  • Location de vacances
  • Trouvez votre camping
Séjours
  • Voyagez sur mesure
  • Week-ends en France
Sur place
  • Réservez une table
  • Trouvez une activité
  • Expériences & Boxs

Adresses Futées d'Irlande

Avis
Jeu concours

Les jeux concours du moment

Remportez un séjour d'une semaine en tente trappeur pour 5 personnes avec Huttopia !

Envie de prendre l'air ? Remportez un séjour d'une semaine en tente trappeur pour 5 personnes avec Huttopia .