Guide d'Irlande : Population et langues

Démographie. La République d'Irlande est peu peuplée : 4,7 millions d'habitants (l'Irlande du Nord en compte environ 1,8 million), et possède une faible densité (67 hab./km2). Mais cette réalité cache des disparités très fortes, Dublin et la côte ouest accueillant à elles seules un tiers de la population totale. Grâce à son taux de natalité, l'un des plus élevés en Europe (1,9 enfant par femme), l'Irlande conserve une population extrêmement jeune. Près du quart des Irlandais a moins de 15 ans.

A cause de la famine et de la précarité due à l'ingérence anglaise, entre 1845 et 1950, 6 millions d'Irlandais ont émigré en grande partie vers les Etats-Unis et le Canada. Depuis le début des années 1990, l'essor économique a permis d'enrayer le phénomène. La population a pour la première fois depuis plus d'un siècle cessé de s'exiler en masse et l'immigration dépasse aujourd'hui l'émigration. Il s'agit principalement d'immigrés d'origine irlandaise qui reviennent au pays de leurs ancêtres mais aussi, de plus en plus d'Européens. Cependant, la majeure partie de la population irlandaise reste d'origine celte, et il n'existe en Irlande aucune minorité ethnique vraiment significative.

Les Irlandais. Le caractère irlandais fait véritablement partie des curiosités du pays. On dit souvent, et c'est sûrement vrai, que la population y est la plus chaleureuse d'Europe et qu'elle a un grand sens de l'hospitalité. Vous remarquerez également leur propension à aider l'étranger, souvent même sans qu'il l'ait demandé. Vous trouverez ainsi toujours quelqu'un pour vous indiquer votre chemin, voire vous accompagner, vous raconter l'histoire d'un monument, vous conseiller sur les endroits à visiter...

A Dublin, presque 50 % de la population est âgée de moins de 30 ans, mais on s'y amuse autant en compagnie d'un jeune branché que d'une personne plus âgée dont le discours est émaillé de blagues ou d'expressions irlandaises typiques. En dehors de Dublin, vous découvrirez l'Irlande profonde, et bien loin d'un complexe d'infériorité par rapport à la capitale, vous y rencontrerez des gens fiers d'appartenir à ce milieu rural et de vous le faire découvrir. Ce qu'ils partagent tous, jeunes ou moins jeunes, citadins et ruraux, c'est cette fierté qui fait d'eux un peuple si accueillant et désireux de faire découvrir leur pays. Cette histoire est sensible à tous les coins de rues, dans l'atmosphère des pubs où l'on entend les chants typiques, dans la littérature qui se fait l'écho de cette envie de hurler " nous sommes irlandais et fiers de l'être ", dans la musique, dans la poésie...
Accueillants, blagueurs (ils ont un peu tendance à rire de tout) et débordants de vie, les Irlandais sont aussi très respectueux de leurs coutumes, de leurs institutions et de leur religion. Dans les discussions, certains sujets sont à éviter ; ils seraient susceptibles de choquer un catholique pratiquant. N'oubliez pas que le divorce n'a été légalisé qu'en 1995 par un référendum où le " oui " est passé de justesse (50,3 %). Enfin, en ce qui concerne la question que tout visiteur a envie de poser : " En tant qu'Irlandais, que pensez-vous de l'Irlande du Nord ? ", les réponses sont assez variées, mais ce sujet peut être évoqué plus facilement dans la région de Dublin, où le patriotisme est peut-être moins exacerbé que dans d'autres coins du pays.

Langues. L'anglais et le gaélique, langue nationale, sont les deux langues officielles du pays. 98 % des Irlandais parlent l'anglais comme langue maternelle, et 2 % l'irlandais. L'irlandais (ou le gaélique irlandais) est la langue celtique parlée en Irlande. C'est une langue indo-européenne appartenant à la même branche celtique que le gaélique écossais, le gallois et, en France, le breton. Jusqu'au XIXe siècle, l'irlandais était parlé par la majeure partie de la population de l'île. Néanmoins, dans la seconde moitié du XIXe siècle, l'anglais vint rapidement remplacer l'irlandais comme langue de communication. C'est à partir de 1921 et de l'indépendance que le gouvernement irlandais a mis en place une politique de revitalisation de la langue, dont l'objectif était d'inverser la tendance lourde qui voyait l'anglais prendre le pas sur l'irlandais. Actuellement, on estime à moins de 100 000 personnes la population utilisant quotidiennement l'irlandais, pas plus de 35 000 selon les évaluations les moins optimistes. Si la langue reste peu pratiquée, l'attachement à celle-ci reste fort, comme un symbole identitaire, même chez ceux qui ne la parlent que peu ou mal. L'usage de l'irlandais dans les régions Gaeltacht est bien supérieur à la moyenne nationale. Depuis 1956, un ministère de la Gaeltacht est chargé de protéger ces zones. La population qui y réside est encouragée à y rester par une politique de soutien social et de subventions.

La diaspora irlandaise

L'Irlande a la particularité d'être le seul pays d'Europe dont la population a diminué depuis le XIXe siècle. Ce phénomène est dû à un exode massif du peuple irlandais vers l'étranger. La diaspora irlandaise compte aujourd'hui près de 70 millions de membres dans le monde entier, dont 40 millions pour les Etats-Unis. Ces Américains d'origine irlandaise sont issus dans leur majorité de la Grande Famine des années 1845-1848. Des familles entières prirent la mer en direction du Nouveau Monde. Tous s'entassèrent sur ces bateaux appelés cyniquement coffin ships (bateaux cercueils). Environ 20 % de ces émigrants mouraient en effet pendant le trajet. L'apport irlandais dans la culture américaine est énorme. Sa communauté représente un des piliers constitutifs de la société américaine. Toutes les institutions des Etats-Unis fourmillent d'Irlando-Américains qui ont eu une influence historique dans la création des syndicats, de l'administration fédérale ou encore de l'Eglise catholique américaine. La figure emblématique de cette présence reste John F. Kennedy, le président démocrate étant lui-même descendant d'une grande famille irlandaise. Cette diaspora entretient sa culture irlandaise avec une ferveur qui dépasse parfois celle des Irlandais de l'île. Le succès des parades de la Saint-Patrick, la fête nationale, qui se déroule dans le monde entier, en est une bonne illustration.

Le peuple nomade des Travellers

Qui sont-ils ? En tout cas, il vous sera difficile de ne pas les remarquer. Difficile de ne pas voir les caravanes stationnées à la périphérie des villes et très souvent dans les endroits les plus défavorisés. Difficile encore de ne pas sentir le mur qui semble les séparer de la population qui les ignore. Les Travellers ne sont pas des gens du voyage au sens où on l'entend habituellement (gitans, romanichels, etc.). Bien que leur origine soit incertaine, on suppose qu'ils descendent de familles éparpillées au cours des siècles. Leur ancien mode de vie, de travail (réparateurs ambulants) est révolu et les difficultés d'emploi et de logement ne font qu'agrandir le fossé qui les sépare de la société sédentaire. Ils représentent moins de 1 % de la population, avec environ 23 000 personnes en République d'Irlande et 1 500 en Irlande du Nord. Ils ont leur propre langue : le shelta. On lira à ce titre le livre autobiographique de Nan Joyce, Traveller.

Et si vous essayiez quelques mots en gaélique ?
GaéliqueAnglais
Français
Sláinte !Cheers !Santé !
Dia duitHelloBonjour
Go raibh maith agatThank youMerci
Conas atá tú ?How are you ?Comment allez-vous ?
FáilteWelcomeBienvenue
Craic agus ceolFun and musicAmusement et musique
YesOui
NoNon
SaoirseFreedomLiberté
Slán agatGoodbyeAu revoir
Oíche MhaithGood nightBonne nuit
FirManHomme
MnáWomanFemme
Áth CliathDublinDublin
BaileCityVille
CaherCastleChâteau
InishIslandIle
LoughLakeLac
SliabhMountainMontagne

Préparez votre voyage !

transports
  • Vol pas cher
  • Louer une voiture
hebergement
  • Réservez un hôtel
  • Votre logement Airbnb
  • Location de vacances
  • Trouvez votre camping
Séjours
  • Voyagez sur mesure
  • Week-ends en France
Sur place
  • Réservez une table
  • Trouvez une activité
  • Expériences & Boxs

Adresses Futées d'Irlande

Avis
Jeu concours

Les jeux concours du moment

Remportez un séjour d'une semaine en tente trappeur pour 5 personnes avec Huttopia !

Envie de prendre l'air ? Remportez un séjour d'une semaine en tente trappeur pour 5 personnes avec Huttopia .