Guide de Chypre : Comment partir ?

Partir en voyage organisé
Spécialistes

Vous trouverez ici les tours opérateurs spécialisés dans votre destination. Ils produisent eux-mêmes leurs voyages et sont généralement de très bon conseil car ils connaissent la région sur le bout des doigts. À noter que leurs tarifs se révèlent souvent un peu plus élevés que ceux des généralistes.

Généralistes

Vous trouverez ici quelques tours-opérateurs généralistes qui produisent des offres et revendent le plus souvent des produits packagés par des agences spécialisées sur telle ou telle destination. S'ils délivrent des conseils moins pointus que les spécialistes, ils proposent des tarifs généralement plus attractifs.

Réceptifs
Sites comparateurs

Plusieurs sites permettent de comparer les offres de voyages (packages, vols secs, etc.) et d'avoir ainsi un panel des possibilités et donc des prix. Ils renvoient ensuite l'internaute directement sur le site où est proposée l'offre sélectionnée. Attention cependant aux frais de réservation ou de mise en relation qui peuvent être pratiqués, et aux conditions d'achat des billets.

Partir seul
En avion

Le prix moyen d'un vol entre Paris et Larnaka ou Paphos varie entre 300 et 600 € sur des compagnies régulières. A noter que la variation de prix dépend de la compagnie empruntée mais, surtout, du délai de réservation. Pour obtenir des tarifs intéressants, il est indispensable de vous y prendre très en avance. D'une manière générale pour Larnaka, les liaisons avec les pays francophones restent rares. Mais en été, on peut ainsi partir de Zurich, Bruxelles, Orly et même, une fois par semaine, de Nantes.

Aéroports de Paris : Comment s'y rendre

Transports en commun

RER B. Vers CDG. L'arrêt " Aéroport Charles de Gaulle 1 " dessert les terminaux 1 et 3. " Aéroport Charles de Gaulle 2 - TGV " dessert les terminaux 2 ACDEF et G. Durée : 35 min. Prix : 9,75 €.

Vers Orly. Paris-Orly est relié à la station " Antony " du RER B par la navette ORLYVAL. Arrêts Paris-Orly Sud : porte K. Arrêts Paris-Orly Ouest : porte A niveau Départs. Durée : environ 30 min. Prix : 12,05 €.


RER C. Vers Orly. Paris-Orly est relié à la station " Pont de Rungis " du RER C par le service de bus " Paris par le train ". Paris-Orly Sud : porte C, arrêt 6. Paris-Orly Ouest : porte C, arrêt 7. Durée : 35 min. Prix : 6,15 €.


Bus. Vers CDG. La navette Roissybus assure une liaison depuis Opéra. Durée : 45 à 60 minutes. Prix : 11 €.

Bus 350 depuis " Gare de l'Est " et le 351 depuis " Place de la Nation ". Durée : 70 min. Prix : 6 €.

Vers Orly. OrlyBus depuis Denfert-Rochereau. Paris-Orly Sud : porte C. Paris-Orly Ouest : porte D niveau Arrivées. Durée : 20 à 30 min. Prix : 7,50 €.

Bus 183 depuis " Paris-Porte de Choisy ". Durée : 50 min. Prix : 2 €.

Tramway. Vers Orly. T7 passe par l'aéroport d'Orly depuis Villejuif-Louis Aragon ou Athis-Mons. Durée : 30 min. Prix : 1,70 €.


Interconnexion CDG-ORLY


Navette Orly-Roissy. Ligne 3. Dessert Orly Sud, Orly Ouest, Terminal 1, 2E/2F, 2B/2D, 2A/2C de CDG. Durée : environ 1h15. Prix : 21 €.


Taxis

La loi Thévenoud a mis en place un tarif au forfait des courses de taxis pour se rendre aux aéroports d'Orly et Roissy. Forfait qui s'applique 7j/7, 24h/24, dimanches et jours fériés compris.

Entre Roissy et Paris rive droite : 50 €.

Entre Roissy et Paris rive gauche : 55 €.

Entre Orly et Paris rive droite : 35 €.

Entre Orly et Paris rive gauche : 30 €.

Principales compagnies desservant la destination
Cyprus Airways, c’est fini

La compagnie nationale chypriote a cessé d'exister en janvier 2015. La Commission européenne avait réclamé que Cyprus Airways rembourse 65 millions d'euros, le montant des aides de l'Etat chypriote perçues en 2012 et 2013. Déjà dans une situation difficile, la compagnie a préféré se saborder. Elle ne comptait alors plus que 500 salariés et 6 appareils. Créée en 1947, Cyprus Airways assurait notamment des liaisons régulières avec Paris. Le gouvernement cherche depuis à faire renaître le nom et le logo (le mouflon chypriote) de la compagnie en cherchant des partenariats à l'étranger.

Aéroports
Sites comparateurs
En bus
Location de voitures
Se loger

On trouve à Chypre tous les types de logements possibles, mais très peu de campings.

Hôtels

Le choix en termes d'hôtels est vaste. Quelle que soit la catégorie, on peut regretter parfois leur concentration. Le service est, lui, en général de qualité, et les équipements souvent nombreux  : piscines omniprésentes, tennis, etc. Dans les grandes villes, on trouve quelques petites pensions (guesthouses). Le confort est variable, de simple à presque luxueux. Elles ne sont pas toutes agréées par l'office de tourisme de Chypre, en particulier à Nicosie et Limassol. Mais les bâtiments où elles sont aménagées ont souvent beaucoup plus de charme que les blocs de béton bon marché des zones touristiques. Enfin, la formule des hôtels-appartements, guère prisée en France, est très répandue à Chypre. Elle est appréciée des touristes anglo-saxons, car plutôt avantageuse niveau prix.

Auberges de jeunesse

Il en existait cinq dans l'île il n'y a pas si longtemps que cela, mais peu avenantes, peu fréquentées. Trois ont fermé. Seules celles de Nicosie et Larnaka demeurent... pour l'instant. Compter au moins 10 € la nuit, sans petit déjeuner. En général, ces établissements n'offrent pas un confort exceptionnel, loin de là (on est loin des AJ scandinaves...), mais elles peuvent dépanner.

Campings

Les quelques campings de Chypre sont sous licence de l'office de tourisme national et répartis dans tous les coins de l'île. Assez confortables, leur prix de départ est de 3 à 5 € par jour pour la location du terrain, plus 1 à 4 € par personne. Certains sont ouverts toute l'année, d'autres à partir du printemps. On les trouve aux alentours de Larnaka (1), Paphos (2), Limassol (1), Polis (1) et dans le Troodos (1).

Tourisme rural - Agritourisme

Pour faire face à la surfréquentation du littoral, l'office de tourisme de Chypre tente depuis les années 2000 de développer l'agrotourisme à l'intérieur des terres. Quelques villages pittoresques autrefois délaissés ont été rénovés, certaines de leurs maisons traditionnelles étant transformées en hôtels et chambres d'hôtes. La plupart des possibilités d'hébergement sont regroupées au sein de la Cyprus Agrotourism Company (agrotourism.com.cy). Le village de Tochni (région de Larnaka) dispose quant à lui de sa propre association (cyprusvillages.com.cy). Enfin, il faut mentionner le village de Kalopanagiotis (région du Troodos) qui a développé ces dernières années une des meilleures offres en matière de tourisme rural et chic (hébergements disponibles sur le site de la Cyprus Agrotourism Company).

Bons plans

Location d'appartements ou de villas. L'offre est impressionnante. Il peut s'agir de studios dans un bloc d'appartements  : la différence avec un hôtel-appartement est alors assez faible. Mais on peut aussi louer des villas dans les stations touristiques ou dans quelques villages, de toutes dimensions, tous types de confort et à tous les prix. La liste est extrêmement longue, et vous trouverez des adresses dans tous les offices de tourisme sur place ou en surfant sur Internet.

Se déplacer

L'idéal est bien sûr d'avoir son propre véhicule  : voiture, moto, scooter pour pouvoir sortir des sentiers battus, découvrir les villages, ce qui est impossible ou presque par les transports en commun. Ces derniers sont efficaces et bon marché entre les grandes et moyennes villes. Aucun problème pour ces trajets. Les bus ruraux sont, eux, peu fréquents et les horaires sont parfois "  étranges  ".

Avion

La partie sud de Chypre compte deux aéroports internationaux, à Larnaka (porte d'entrée principale) et Paphos. Il n'y a pas de liaisons intérieures. Certes, quelques avions s'arrêtent à Paphos après un départ de Larnaka vers l'Europe, mais ces liaisons ne sont pas vraiment utilisées pour relier les deux villes. Le trajet est plus court par la route. Il y a également un aéroport dans la partie nord avec une escale obligatoire en Turquie.

Bateau

Du fait de la guerre en Syrie, les ferries réguliers reliant Limassol à Beyrouth et Haïfa connaissent un trafic réduit, voire nul. En revanche, de nombreuses croisières sont proposées par toutes les agences de voyages. Destinations favorites  : l'Egypte (Port-Saïd) et la Grèce (Le Pirée, Rhodes, la Crète). Il est également possible de venir avec son propre bateau en abordant à Paphos, Larnaka ou dans l'immense marina de Limassol inaugurée en 2015. Chaque port possède de nombreux services pour les plaisanciers (douches, mini-marché, essence, réparation, laverie...). Si elles sont complètes, de petits ports de pêche ailleurs dans l'île peuvent servir d'alternative. Attention à ne pas franchir la prolongation maritime de la ligne de démarcation avec la zone nord occupée par l'armée turque.

Bus

La partie sud du pays compte un très bon réseau de bus organisé en cinq grandes compagnies dans les districts de Nicosie, Limassol, Paphos, Larnaka et Agia Napa qui desservent aussi bien les centre-villes que les villages. Dans la partie nord, aucune organisation, mais une flotte de minibus privée qui permet d'aller à peu près partout.

Voiture

Les routes se sont considérablement améliorées depuis quelques années. Moins de pistes, plus d'asphalte et une autoroute pratique et efficace qui relie les grandes villes et même désormais Ayia Napa. Les zones les plus reculées du Troodos et de l'Akamas ne sont desservies que par des pistes (et heureusement) et, sans 4X4, difficile de les emprunter. Mais le Troodos est bien évidemment parfaitement visitable avec une voiture normale. Location de voitures : on trouve un véhicule à partir de 20 € (catégorie A) par jour en kilométrage illimité. Réductions en hiver. Tarifs dégressifs parfois pour des périodes plus longues. Attention, le surcoût si on désire l'air conditionné est important. Les véhicules proposés sont nombreux, de la Daewoo Matiz à la Clio jusqu'à d'énormes 4X4. Les agences de locations internationales sont présentes ainsi que de nombreuses agences locales ; les prix sont légèrement inférieurs pour les secondes. Prenez votre temps pour comparer. Vérifiez toujours le véhicule. Les petites agences locales qui proposent des prix cassés sont intéressantes pour louer une voiture pour une journée. Pour un long séjour, il est peut-être préférable de faire confiance à un grand groupe.Votre hôtel aura parfois un accord avec une compagnie et pourra organiser la location avec un tarif préférentiel.

A savoir  : les voitures de location ne peuvent pas passer la Ligne verte délimitant Chypre Nord de la partie méridionale du pays. Faites vos plans en conséquence.

Permis de conduire. Si vous venez d'un pays de l'Union européenne, de Suisse ou encore du Canada, un permis de conduire national suffit. Vous pouvez donc louer un véhicule sans avoir besoin de produire un permis international.

Si vous venez d'un autre pays (liste auprès du CTO), vous pouvez tout de même utiliser votre permis national durant 30 jours. Avec un permis international, n'importe qui peut conduire à Chypre tout le temps de la validité du document.

Conduite. On conduit à gauche, souvenir de la présence anglaise. Pas facile de s'habituer pour les automobilistes, qui doivent non seulement contrôler leur circulation de l'autre côté de la route, mais aussi s'adapter dans les voitures de location au volant à droite, au changement de vitesses de la main gauche et aux pédales au pied gauche. Pas facile non plus et plus dangereux lorsqu'on est piéton  : avant de traverser la rue, il faut d'abord regarder à droite, puis à gauche. Attention aux mauvais réflexes  !


Limitations de vitesse - Consignes. 100 km/h sur les autoroutes, 80 km/h sur les nationales et 50 km/h en ville. Les limitations sont à peu près respectées, à 20 % près (il y a peu de radars, mais ils existent, en particulier sur les autoroutes). Bien que cette loi semble avoir du mal à être appliquée à Chypre, il est interdit d'utiliser son téléphone portable en conduisant. Les mains doivent être libres. Comme en France, l'alcool au volant est sévèrement réprimé.

Sécurité. Dans l'ensemble, les conducteurs sont assez prudents, en particulier en ville, où l'on trouve de nombreux ronds-points justement appelés "  à l'anglaise  " (où l'on tourne bien, comme en Angleterre, dans le sens des aiguilles d'une montre). Le port de la ceinture est obligatoire et les enfants de moins de 5 ans ne doivent pas être assis sur le siège avant. Les enfants de 5 à 10 ans ne sont acceptés à l'avant que sur des fauteuils de sécurité adaptés. On sera prudent les dimanches soir quand de nombreuses familles reviennent de la campagne vers la ville après avoir "  festoyé  ". Mais aussi les vendredis et samedis soir, dans les quartiers de bars et discothèques (Amathous par exemple à Limassol) quand les kékés locaux font vrombir leur moteur et appuient à fond sur la pédale en espérant attirer l'attention de tous et surtout de toutes.

Circulation. Le panneau "  Stop  " de forme hexagonale n'est pas, comme chez nous, placé au niveau de la bande blanche d'arrêt  ; il suit le triangle d'annonce, mais est lui-même une annonce de l'arrêt proche, à environ 50 m. Il convient donc de ne pas s'arrêter au panneau lui-même mais avant la bande, un peu plus loin.

Signalisation. Tous les panneaux sont en grec et en anglais. Ils sont très nombreux et il est donc difficile de se perdre, même en plein Troodos. Les curiosités historiques, culturelles ou naturelles sont toujours clairement indiquées sur des panneaux bruns.

Embouteillages. Ils sont très fréquents aux carrefours principaux des grandes villes en période de pointe (de 7h30 à 8h, 13h à 13h30 et en fin d'après-midi entre 17h et 19 h).

Parking. Se garer dans les vieux centres-villes est problématique. Alors évitez-les et préférez les parkings municipaux bien indiqués, payants mais pas toujours, ou bien les rues périphériques. Les parkings municipaux chargent en général 2 € pour une demi-journée. Les parcmètres des centres des grandes villes vous "  demanderont  " environ 0,70 € en semaine, aux heures ouvrables. Les zones à parcmètres sont gratuites hors des heures ouvrables et tout le week-end.

Essence. Les stations-service ne manquent pas, mais les jours et horaires d'ouverture varient énormément. Dans les grandes villes, la plupart acceptent les paiements automatiques.

Taxi

Les tarifs des taxis sont fixés par la loi. Ceux-ci sont disponibles, pour les trois catégories qui suivent, dans tous les offices du tourisme.Service taxi (taxis collectifs interurbains) Ce service donne l'opportunité aux clients de partager le taxi avec 4 à 7 autres passagers. Ils partent régulièrement entre 6h et 18h en semaine et entre 6h et 17h le week-end (trajets plus chers).

Taxis ruraux. Les taxis ruraux peuvent seulement être pris à partir de leur station, sauf si la réservation a été faite pour aller chercher des passagers d'un aéroport ou d'un port. La course commence dès l'entrée du passager dans le taxi.

Il n'existe pas de taximètres dans les taxis ruraux. Il faut compter de 0,50 à 0,70 €/km. Tarif minimum  : 3 €

Taxis urbains. Les taxis tournent 24h/24  ; ils peuvent être réservés par téléphone ou pris à leur station. Ils sont munis de taximètre et la prise en charge commence dès l'entrée du passager dans le taxi. Les tarifs de jour sont valables de 6h01 à 20h30. Et les tarifs de nuit de 20h31 à 6h.


Tarifs indicatifs (ils évoluent fréquemment).

Prise en charge initiale  : 3 € de jour et 4 € de nuit.

Prix par kilomètre  : 0,56 € de jour et 0,67 € de nuit.

Heure d'attente  : 13 € de jour et 15 € de nuit.

Surcoût pour bagages de plus de 12 kg  : 1 €.

Surcoût les jours fériés et fêtes  : 2 €.

Deux-roues

Avant de louer un véhicule, sachez que le casque est obligatoire malgré la chaleur, et qu'une seule personne de plus de 12 ans est autorisée à s'asseoir derrière le conducteur. Motos et scooters sont des véhicules parfaits pour parcourir l'île. Les agences de location sont nombreuses dans les stations touristiques. Compter de 9 à 25 € par jour pour un scooter. De 14 à 40 € par jour pour une 125 cm3. Les prix sont dégressifs pour une longue période de location. Une agence propose des circuits de 1 à 7 jours à moto pour découvrir les richesses historiques et naturelles du pays en allant de site en site et en dormant chaque nuit dans un endroit différent.

Vélo. Les collines voisines des côtes se prêtent tout à fait bien à l'exploration à vélo. Dans toutes les grandes villes, vous trouverez à louer des VTT. De plus, même si la côte est très touristique, il suffit souvent de faire 4 ou 5 km vers l'intérieur pour être en pleine nature. Les pistes en particulier, dont certaines sont vraiment inaccessibles à une automobile à deux roues motrices, sont idéales pour le VTT, au prix parfois d'un bon sens de l'équilibre. En revanche, il vous faudra être assez sportif pour faire le Troodos à vélo  : on grimpe à près de 2 000 m et il y a de forts dénivelés. L'office de tourisme de Chypre propose 19 circuits dans toute l'île avec des plans bien détaillés.

Préparez votre voyage !

transports
  • Vol pas cher
  • Louer une voiture
  • Réservez un ferry
  • Location de moto
  • Taxi et VTC
hebergement
  • Tourisme responsable
  • Réservez un hôtel
  • Location de vacances
  • Votre logement Airbnb
  • Trouvez votre camping
Séjours
  • Voyagez sur mesure
Sur place
  • Assurance voyage
  • Activités Funbooker
  • Réservez une table
  • Trouvez une activité

Adresses Futées de Chypre

Avis
Jeu concours

Les jeux concours du moment

Remportez un séjour d'exception pour 2 personnes en Corse !

Un séjour de 4 nuits et 5 jours pour 2 personnes en Corse avec l'Agence du Tourisme de la Corse.