Guide de Chypre : Population et langues

On dénombrait au total 1 160 000 habitants en 2014 (76 % de Chypriotes grecs, 10 % Chypriotes turcs, 14 % de résidents étrangers) les deux parties confondues. 250 000 personnes vivent dans la partie Nord, sous domination turque. La communauté française à Chypre compte 1 120 personnes. Plus de 500 000 Chypriotes résident à l'étranger, dont une grande majorité en Grande-Bretagne. C'est donc une population qui vieillit : depuis 1995, on compte 1,5 enfant seulement par femme. L'espérance de vie a atteint un niveau élevé et est aujourd'hui de 79,9 pour les hommes et de 84 ans pour les femmes.

La population urbaine représente 69 %, contre 31 % pour la population rurale qui est en baisse. A l'augmentation naturelle de la population urbaine dans les pays industrialisés s'ajoute la création de quartiers nouveaux destinés aux réfugiés grecs du Nord de l'île après 1974. Chiffre impressionnant : si de 1961 à 1970 on a construit 20 000 logements, entre 1971 et 1980, suite à la division, on en a construit 80 000, puis 60 000 dans les années 1980. Cela s'est ralenti, mais l'augmentation de la population, des familles de plus en plus réduites (célibataires, familles monoparentales, etc.) entraîne la multiplication de petits logements individuels, ce qui se ressent sur le paysage urbain.

Officiellement les langues parlées à Chypre sont le grec et le turc. Néanmoins, les deux communautés parlent un dialecte différent, qu'un Athénien ou un Stambouliote auront parfois du mal à comprendre. Et une partie conséquente du vocabulaire est propre à Chypre.

Le turc parlé dans le Nord de l'île par les Chypriotes a naturellement subi l'influence de la langue grecque. Cela se traduit par des mots et des prononciations particuliers.

Le grec parlé par les Chypriotes inclut bien évidemment de nombreux mots turcs ou dérivés du turc. Mais sont aussi inclus de nombreux mots hérités des différentes occupations et influences qu'a connues l'île. On retrouve ainsi des mots issus de l'italien ou du français, ou encore du grec ancien et de l'arabe. Quant aux anglicismes, ils sont plus récents. Le " grec chypriote " se différencie aussi par de nombreuses prononciations singulières, que l'on remarque vite, même si on n'a que quelques notions de grec " continental ". Et au sein même de l'île, il existe diverses prononciations selon la région.

On le voit, la vie commune des deux communautés a engendré un brassage linguistique malgré des alphabets différents. Les conséquences sont des échanges de mots, des créations de mots communs, voire un accent commun. Mais ces particularismes linguistiques sont fragiles. Les chaînes de télévisions grecques et turques sont largement diffusées sur l'île et répandent les " langues mères " de manière significative. C'est d'autant plus vrai au Nord avec l'arrivée des nombreux colons anatoliens ne parlant pas le dialecte chypriote-turc.

Préparez votre voyage !

transports
  • Vol pas cher
  • Louer une voiture
  • Réservez un ferry
  • Location de moto
  • Taxi et VTC
hebergement
  • Tourisme responsable
  • Réservez un hôtel
  • Location de vacances
  • Votre logement Airbnb
  • Trouvez votre camping
Séjours
  • Voyagez sur mesure
Sur place
  • Assurance voyage
  • Activités Funbooker
  • Réservez une table
  • Trouvez une activité

Adresses Futées de Chypre

Avis
Jeu concours

Les jeux concours du moment

Remportez un séjour d'exception pour 2 personnes en Corse !

Un séjour de 4 nuits et 5 jours pour 2 personnes en Corse avec l'Agence du Tourisme de la Corse.