Guide de Normandie : Circuler en Normandie

En voiture

Longtemps à la traîne en matière d'infrastructures routières, l'A13 constituant pendant un quart de siècle le seul grand axe de circulation digne de ce nom, la Normandie a aujourd'hui largement rattrapé son retard. Plusieurs radiales autoroutières, ou aux normes du même nom, sont sorties de terre, permettant de traverser la région du nord-est au sud-ouest, du Calvados à l'Orne, d'Alençon à Rouen. Ainsi l'A29 enjambe la Seine via le pont de Normandie et Le Havre, reliant le nord de la Seine-Maritime à l'A13 et la région à la Picardie, l'autoroute des estuaires est totalement bouclée, et on peut rejoindre Cherbourg et Rennes sans rencontrer le moindre feu ! Restent quelques endroits plus enclavés, notamment le sud-est de la Manche où l'ouest de l'Orne mais, ici aussi, des améliorations sont constantes.

Une RN13 parfois trompeuse

Dans les années 1970, c'est bien connu, les normes de construction des routes à grande circulation n'étaient pas aussi strictes qu'aujourd'hui, et cela peut parfois donner lieu à des infrastructures étonnantes. Preuve en est la RN13, entre les communes de Tour-en-Bessin et Formigny, près de Bayeux. A l'époque, on se contenait de doubler la chaussée existantes pour mettre en place ce que l'on appelle encore dans le coin la " 4-voies " - soit la voie express. Sauf qu'ici, les chaussées, l'une filant vers Cherbourg, l'autre vers Caen, sont séparées sur près de 5 kilomètres par un espace d'une grosse dizaine de mètres sur lequel ont poussés arbres, buissons et végétations, faisant que l'on ne voit plus les voitures en sens inverse. Pas grave, nous direz-vous, mais voilà : cette portion étant un peu monotone, on perd facilement le fil et se demande souvent pourquoi les voitures ne circulent que sur la voie de droite. L'explication est simple : dans le doute, les automobilistes finissent par se demander si le secteur est à 2 ou 4 voies, la réponse n'allant ici pas de soi, et restent à droite. Ne vous laissez pas prendre au piège !

Circuler en Normandie : quelques (rares) points noirs

Si la circulation en Normandie est généralement aisée, du fait de l'existence de solides infrastructures, quelques points noirs sont toutefois à signaler. Outre l'A13, généralement très chargée jusque l'échangeur de Deauville les vendredis soirs (sens des départs) et dimanches soirs (sens des retours), la circulation peut parfois être difficile sur les rocades entourant Rouen. De même, le périphérique caennais est souvent congestionné, principalement au niveau du viaduc de Calix. Enfin, l'A84 est plutôt performante, surtout lorsque l'on sait qu'il fallait près de 3 heures dans les années 1990 pour joindre Caen et Rennes, mais présente un profil parfois difficile. En effet, le secteur de Pont-Farcy, à la limite de la Manche et du Calvados, présente des pentes parfois tellement fortes qu'au premier coup de gel - ou pire, de neige - le lieu devient une véritable patinoire. Si la DDE veille, on n'est cependant jamais à l'abri d'une mauvaise surprise en hiver, et les quelques milliers d'automobilistes coincées ces dix dernières années s'en souviennent encore.

Location
En bus
Lignes
La Normandie en bus : c'est possible !

Le bus se démocratise, qu'on se le dise. Plus long, mais moins cher, il offre depuis la libéralisation de l'offre de nombreuses alternatives en Normandie. Les célèbres Oui Bus, filiale de la SNCF, opère déjà de nombreuses lignes en Normandie. Si le temps de trajet est parfois plus long (sur un Paris-Caen, par exemple), le trajet peut également être la seule possibilité pour ceux ne disposant pas de véhicule - et souhaitant par exemple se rendre au Mont-Saint-Michel. Outre la merveille, Rouen, Deauville, Le Havre, Avranches ou Caen sont autant de villes reliées, principalement à la capitale, parfois entre elles. Et les tarifs sont, c'est vrai, souvent très bas.

www.ouibus.fr

Autocaristes
Des autocaristes pour sillonner la Normandie

En Normandie, tant de lieux à visiter nous valent un nombre important d'autocaristes. Mais vos événements privés ou vos nécessités quelconques de déplacements peuvent également exiger les services de telles entreprises. Voici une sélection :

Lemonnier (basé dans le Calvados et dans l'Orne) : www.voyages-lemonnier.com

Cars Périer (basé en Seine-Maritime) : www.cars-perier.fr

Normandie Voyages (basé dans la Manche) : www.normandie-voyages.fr

Voyages Denis (basé en Seine-Maritime) : www.voyagesdenis.com

Voyages Coupris (basé dans l'Orne) : www.voyages-coupris.fr

Kéolis (sur l'ensemble de la Normandie) : www.keolis.com

Collas Voyages (basé dans la Manche) : www.collas-voyages.com

Manéo (basé dans la Manche) : www.transports.manche.fr

Bus Verts (basé dans le Calvados) : www.busverts.fr

Cars Grisel (basé dans l'Eure) : www.cars-grisel.fr

En train

Voyager futé(s) à plusieurs et en train

" Plus on est de fous, moins on paye. " Tiens, tiens ! On parie que vous ne connaissez pas encore la carte " Visi'ter " de la SNCF. Voilà une belle invitation pour vous mettre sur les rails de l'évasion et de la découverte au moment du week-end. Rien de plus simple : il suffit au départ de débourser 8 € pour être détenteur du sésame (valable un an) et d'en faire profiter vos proches (famille ou amis). Chacun alors est gratifié d'un tarif dégressif et préférentiel. Les deux premiers (dont le titulaire de la carte) bénéficient de 50 % de réduction et les trois suivants ne paient que 15 centimes. Une des conditions : effectuer avec vos compagnons de voyage l'aller et retour dans la même journée, soit un samedi, un dimanche ou un jour férié sur le réseau TER de Basse-Normandie ou à destination de Rennes ou de Dol-de-Bretagne (par l'axe Caen-Rennes). Bon à savoir : la carte est également valable tous les jours en juillet et août sur la ligne Dives-Cabourg/Trouville-Deauville. Pour se la procurer, il suffit de se présenter dans une des gares SNCF de Basse-Normandie, muni d'une carte d'identité en cours de validité, d'une photo d'identité récente (3,5 x 4,5 cm). La carte " Visi'ter " vous sera alors délivrée et vous permettra d'obtenir vos billets. Qu'on se le dise : avec le train, j'ai le ticket écolo.

Pour de plus amples informations : s'adresser aux gares SNCF de Basse-Normandie ou se connecter sur https://www.ter.sncf.com/normandie/offres/tarifs/carte-visiter ; ✆ 0 800 100 244 (service et appel gratuits).

Circuler en train : une belle offre, un service à améliorer

Deux gares parisiennes permettent de se rendre en Normandie : Saint-Lazare et Montparnasse-Vaugirard. Si la première permet de joindre Rouen, Le Havre, Caen ou Cherbourg au rythme de plusieurs dizaines de trains par jours, la seconde offre quelques trajets quotidiens seulement vers Granville, en desservant l'Orne, et ne passant pas par Alençon, pourtant siège de la préfecture. D'autres lignes intérieures, comme Caen-Rennes, Caen-Rouen ou Caen-Tours via Alençon existent. Autant être clairs, en dépit de nombreux efforts ces dernières années, particulièrement en matière de renouvellement de matériel, les trajets sont assez longs (comptez plus de trois heures pour rejoindre Cherbourg depuis la capitale, soit plus de temps que pour aller de Paris à Marseille) et parfois plein de surprises, pas toujours heureuses.

En vélo

Préparez votre voyage !

transports
  • Vol pas cher
  • Louer une voiture
  • Réservez un ferry
  • Location de moto
  • Taxi et VTC
hebergement
  • Tourisme responsable
  • Réservez un hôtel
  • Location de vacances
  • Trouvez votre camping
Séjours
  • Voyagez sur mesure
Sur place
  • Assurance voyage
  • Activités Funbooker
  • Réservez une table
  • Trouvez une activité

Adresses Futées de Normandie

Avis
Jeu concours

Les jeux concours du moment

Remportez 2 week-end de prestige aux portes de la Normandie !

2 séjours pour 2 personnes avec l'Office de Tourisme Terres de Seine ! (2 gagnants)

Une escapade zen et reposante...