Guide de Louisiane : Comment partir ?

Partir en voyage organisé
Spécialistes
Généralistes

Vous trouverez ici quelques tours-opérateurs généralistes qui produisent des offres et revendent le plus souvent des produits packagés par des agences spécialisées sur telle ou telle destination. S'ils délivrent des conseils moins pointus que les spécialistes, ils proposent des tarifs généralement plus attractifs.

Sites comparateurs

Plusieurs sites permettent de comparer les offres de voyages (packages, vols secs, etc.) et d'avoir ainsi un panel des possibilités et donc des prix. Ils renvoient ensuite l'internaute directement sur le site où est proposée l'offre sélectionnée. Attention cependant aux frais de réservation ou de mise en relation qui peuvent être pratiqués, et aux conditions d'achat des billets.

Partir seul
En avion

Prix moyen d'un vol Paris-La Nouvelle-Orléans (haute saison-basse saison) : haute saison (de novembre à mars + juillet, août et Noël) à partir de 750 € jusqu'à 2 000 € ; basse saison (d'avril à octobre, à l'exception de juillet et août) : à partir de 560 €. A noter que la variation de prix dépend de la compagnie empruntée mais, surtout, du délai de réservation. Pour obtenir des tarifs intéressants, il est indispensable de vous y prendre très en avance. Pensez à acheter vos billets six mois avant le départ !

Principales compagnies desservant la destination
Aéroports
Sites comparateurs

Certains sites vous aideront à trouver des billets d'avion au meilleur prix. Certains d'entre eux comparent les prix des compagnies régulières et low-cost. Vous trouverez des vols secs (transport aérien vendu seul, sans autres prestations) au meilleur prix.

En bus
En bateau
Location de voitures
Se loger
Hôtels

On rencontre dans la plupart des villes des Etats-Unis des groupements d'hôtels sans aucun charme. L'avantage de ces hôtels corridors, c'est la fiabilité des hôtels de chaîne. On sait à quoi s'attendre rien qu'en voyant l'enseigne sur le bord des autoroutes. Ils sont généralement impersonnels, mais commencent doucement à faire des efforts pour se démarquer. Ils se distinguent cependant des hôtels indépendants ou de gamme supérieure (bien entendu). Quelle que soit la catégorie choisie, les chambres ont le téléphone, TV avec le câble, salle de bains et le prix comprend souvent le petit déjeuner. En catégorie moyenne s'ajoutent minibar, micro-ondes, sèche-cheveux, connexion Internet, climatisation et chauffage et piscine. Les hôtels de catégorie supérieure ajoutent salle de fitness, centre d'affaires, restaurants et bars. Le problème des hôtels indépendants est que la décoration et la propreté peuvent varier, y compris d'une chambre à l'autre. Normalement, les chambres ont un lit king size (largeur de deux lits jumeaux) ou queen size, soit environ 150 cm de large. Le prix est pour deux adultes. C'est souvent gratuit pour les enfants, quoique le lit d'appoint soit parfois payant. Attention à la facturation des appels téléphoniques à partir de la chambre : les appels longue distance sont toujours hors de prix, les appels locaux sont rarement facturés.

Motels. A l'origine, les motels se situaient près des autoroutes. On y garait sa voiture devant sa chambre. Aujourd'hui, ils s'assimilent davantage à des hôtels, à la différence près que la porte de la chambre donne sur un parking, plutôt que sur un couloir. Les motels se trouvent aux sorties des grands axes reliant les villes entre elles. La plupart restent modestes et peu onéreux. Le petit déjeuner est rarement inclus, mais on peut y préparer un thé ou un café dans sa chambre. Les chambres comprennent également une télévision et un téléphone. Une façade décrépie et peu engageante cache parfois des chambres d'une propreté irréprochable. L'inverse est aussi vrai. Il est conseillé de demander à voir la chambre avant de prendre la clé.

Chambres d'hôtes

La plupart sont des adresses romantiques installées dans des demeures historiques restaurées et meublées avec goût, tenues par des propriétaires indépendants aimables et préparant de délicieux petits déjeuners. Les prix dépassent habituellement les 100 US$ pour se situer, dans les plus beaux B&B, entre 200 US$ et 300 US$ et plus par nuit. Une durée de séjour minimum est parfois exigée pour les séjours en fin de semaine. Les B&B peuvent fermer hors saison et la réservation est essentielle pour les établissements les plus luxueux. Sites à consulter : www.bedandbreakfast.com - www.bnbfinder.com - www.selectregistry.com

Auberges de jeunesse

Les Etats-Unis sont bien pourvus en auberges de jeunesse. Les auberges de jeunesse affiliées HI (Hostelling International - www.hiusa.org) sont très nombreuses. Elles ont généralement des dortoirs non mixtes, quelques chambres, des salles de bains collectives, une cuisine commune et la plupart fournissent les draps gratuitement ou pour une somme modique. Il est interdit de fumer et de consommer de l'alcool, des animations sont parfois proposées. Dans les grandes villes, les auberges restent ouvertes 24h/24 et n'imposent pas de participation aux tâches ménagères, ailleurs elles peuvent fermer entre 10h et 17h. Certains demandent à leurs hôtes de faire le ménage, en contrepartie de la gratuité de leur chambre. Le prix des dortoirs va de 15 US$ à 25 US$, et parfois plus. Les réservations sont non seulement acceptées mais conseillées en haute saison et la durée maximale de séjour est parfois fixée à 6 nuits.

Il est possible de trouver également des auberges de jeunesse indépendantes (www.hostelhandbook.com - www.hostels.com).

Campings

On trouve des campings sur la plupart des terres fédérales et des parcs d'Etat. Les sites de camping les plus rudimentaires n'offrent aucune infrastructure. Ils coûtent moins de 10 US$ la nuit et fonctionnent selon le principe du premier arrivé, premier servi. Un camping basique dispose de sanitaires, d'eau potable, d'espaces pour faire un feu de camp et de tables de pique-nique. La nuit revient entre 5 US$ et 15 US$ et il est souvent possible de réserver. Les campings plus élaborés, généralement installés dans les parcs nationaux et d'Etat, sont mieux équipés et disposent de sanitaires plus complets. Ils coûtent entre 12 US$ et 30 US$ la nuit et la plupart peuvent être réservés. Il est possible de réserver via www.recreation.gov - www.reserveamerica.com - On peut également consulter la liste des campings dans le monde sur www.campingo.com

Se déplacer
Avion

Les lignes aériennes intérieures (domestic flights) sont très fréquentées et permettent de voyager rapidement d'une côte à l'autre. Le site Internet d'Airsafe (www.airsafe.com) fournit des informations détaillées sur les transporteurs et donne des conseils sur les procédures de sécurité dans les aéroports. A la suite des attentats du 11 septembre 2001, les compagnies aériennes ont subi un choc qu'elles ont traversé en fusionnant entre elles et en appliquant des restrictions dans leur budget. Ainsi, le confort des voyageurs s'est légèrement dégradé : les repas gratuits ont été remplacés par des sandwichs payants, les compressions de personnel provoquent souvent des retards à la suite d'interruption de service. Pour les voyageurs qui planifient plusieurs vols intérieurs, un forfait aérien (air pass) est possible. Il s'applique en combinaison avec un vol international et à des réseaux aériens comme Star Alliance (www.staralliance.com) et One World (www.oneworld.com).

Les villes de Baton Rouge, Alexandria, Lafayette, Shreveport et Lake Charles ont des aéroports régionaux.

Bus

A l'exception des grandes agglomérations, les transports publics s'avèrent rarement pratiques pour les voyageurs et desservent mal les villes excentrées et les banlieues. Cependant, ils sont en général bon marché et fiables. La sécurité n'y est pas toujours au rendez-vous. Des navettes constituent un moyen de transport commode et bon marché vers et depuis les aéroports. Certaines respectent des itinéraires et des arrêts précis tandis que d'autres offrent un service de porte à porte. Compter entre 12 US$ et 18 US$ par personne. La plupart des villes offrent un bon réseau de bus urbains. Ils sont principalement destinés aux habitants qui se rendent sur leur lieu de travail, et le service est restreint en soirée et le week-end. Le coût du trajet varie : gratuit dans certains endroits (souvent le centre-ville), jusqu'à 1 US$ à 2 US$ ailleurs.

La Nouvelle-Orléans est une ville agréable à visiter à pied, cependant il existe des forfaits journée combinant bus et tramway.

Train

La compagnie Amtrak gère un immense réseau ferroviaire à travers tout le pays. Le train représente rarement la solution la plus rapide, la moins chère ou la plus pratique, mais offre une manière de voyager pittoresque et confortable. Le réseau permet de relier entre elles les plus grandes agglomérations du pays et de nombreuses villes plus modestes. En général, plus on réserve tôt, moins on paie cher. Amtrak propose des forfaits vacances comprenant la location d'une voiture, l'hôtel, les excursions et les visites. Les forfaits Air-Rail combinent un aller en train et un retour en avion (ou vice-versa). Le forfait USA Rail permet d'effectuer un nombre illimité de trajets en deuxième classe dans une région donnée sur une période de 15 ou de 30 jours. Le prix (de 300 US$ à 600 US$) dépend de la région, de la durée du forfait et de la saison.

Voiture

C'est le mode de déplacement usuel d'un Etat à un autre, les connexions aériennes reliant principalement les grandes villes. Les Américains en règle générale prennent leur voiture pour n'importe quel trajet, aussi court soit-il. Le voyageur est en général frappé par le mauvais état des routes, témoignage de l'absence de politique d'infrastructures de l'Etat jusqu'alors. On conseille vivement de respecter les limitations de vitesse, de 30 à 40 miles/h en ville, 55 sur les nationales et 65 au maximum sur les autoroutes. Les conducteurs américains ne sont pas très courtois en voiture, mais une fois les quelques particularités du code de la route saisies il est facile de se diriger, d'autant que la plupart des villes suivent un plan quadrillé. Sachez que doubler sur la droite est une pratique tout à fait acceptée.

Le parking, dans les grandes villes en tout cas, peut être problématique. Il est important de faire toujours très attention à lire entièrement ce qui est noté sur les panneaux de stationnement. Celui-ci est souvent limité à une durée précise, à des jours spécifiques... La police veille et les infractions sont très vite relevées. Les parkings publics peuvent sembler chers (de 12 US$ à 20 US$ la journée), mais c'est parfois la meilleure solution pour éviter les amendes et les pertes de temps. Les parkings des hôtels pratiquent souvent des tarifs exorbitants.

Permis de conduire. Pour un séjour de moins de 3 mois, le permis de conduire français (un ou trois volets) de plus d'un an est valable dans tous les Etats. Vous devez être âgé d'au moins 21 ans (dans quelques cas 25 ans) pour louer une voiture aux Etats-Unis. Dès lors que le temps de séjour dépasse 3 mois, le permis français ne suffit plus et il devient obligatoire de passer le permis de conduire dans l'Etat de résidence. Les lois étant différentes selon l'Etat, nous vous conseillons de contacter les consulats français des Etats concernés.

Conduite. En ce qui concerne la conduite, on s'habitue très rapidement aux vitesses automatiques, on se prend même à siroter un café d'une main, tandis que l'autre repose nonchalamment sur le volant.

Ce qui va être un tout petit peu plus difficile, ce sera de se repérer sur des Highways, des Interstate Highways, des County Roads, car, en général, les panneaux indicateurs à l'intérieur des villes n'indiquent pas le nom des villes auxquelles mènent les routes mais la direction cardinale (nord, sud, est, ouest). Il existe néanmoins un moyen simple et (le plus souvent) fiable pour connaître la direction générale d'une Interstate Highway ou d'une State Highway. Les Interstate principales ont un ou deux chiffres (I-5, I-40). Si le numéro est pair, la route va courir est-ouest. Si le numéro est impair, elle ira nord-sud. Les Interstate à trois chiffres (un chiffre préfixe suivi du numéro de l'Interstate) sont des prolongements des Interstate principales. Par exemple, la I-280 est le prolongement de la I-80. Si le numéro préfixe est pair, il s'agit d'un bypass, c'est-à-dire que vous allez éviter le centre urbain. Si le numéro préfixe est impair, il s'agira d'un spur, et vous serez alors dirigé vers le centre de la ville. Maintenant que vous êtes bon en maths, voici le plus dur : les numéros des Interstate divisibles par 5 (I-5, I-80) courent de frontière à frontière. La I-5 vous emporte du Canada au Mexique, tandis que la I-80 traverse le territoire de la Californie vers la Caroline du Nord. De plus, les numéros des Interstate augmentent de l'ouest vers l'est, et du sud vers le nord (I-5 en Californie, I-87 dans l'Etat de New York). Le même schéma (pair : ouest-est et impair : nord-sud) est utilisé pour les State Highways. La mythique route 66 va de Chicago à Los Angeles, de l'est vers l'ouest. Par contre, les numéros des State Highways augmentent dans le sens inverse des Interstate Highways, donc de l'est vers l'ouest et du nord vers le sud.

Location. Louer une voiture est sans doute la solution idéale lorsqu'on voyage à deux ou plus. C'est la formule la plus souple pour visiter les Etats-Unis. Autonome, le voyageur peut sortir des sentiers battus et rejoindre à sa guise les points non desservis par les transports en commun. Les tarifs de la location sont généralement inférieurs à ceux qui sont pratiqués en Europe, les autoroutes à péage sont rares et le carburant est environ quatre fois moins cher que chez nous.

Les véhicules de location sont systématiquement équipés d'une transmission automatique, ainsi que d'airbags, d'un autoradio-CD et de la climatisation. Selon les catégories, les options peuvent varier. Ainsi, le cruise control s'applique à la catégorie Premium. Tous les aéroports proposent des locations de véhicules, aux mêmes tarifs qu'en ville (pour la majorité). La location d'une petite voiture coûte au minimum 40 US$ par jour et pour un modèle plus puissant, avec toutes les assurances, on atteint de 60 à 80 US$ par jour. Il faut tenir compte des distances à parcourir et des routes à emprunter. Selon les distances, il faut ajouter entre 20 et 40 US$ par jour pour le carburant. Le prix du carburant varie, bien sûr, selon la conjoncture internationale, mais aussi selon les Etats.

Taxi

Les taxis circulent dans les zones les plus fréquentées des grandes villes. Ils sont équipés de compteurs et font payer la prise en charge entre 2 et 3 US$, puis au moins 1,20 US$ par mile (1,6 km). Ne pas oublier d'ajouter un supplément pour les bagages et un pourboire (de 10 à 15 %).

Deux-roues

Les Etats-Unis sont le paradis des bikers. Routes larges, paysages grandioses, la Harley Davidson est le moyen de transport mythique de ces grands espaces. La Louisiane, contrairement à la côte Ouest, est moins réputée pour les deux-roues, mais offre des paysages tout aussi grandioses. Des tours proposent par exemple des itinéraires reliant La Nouvelle-Orléans à Miami en longeant la côte.

Auto-stop

Si les Américains ne pratiquent que peu le stop sur leur propre territoire, ils seront en général très chaleureux avec les auto-stoppeurs. L'emplacement de départ est stratégique car les routes sont parfois larges et les voitures vont vite, ils n'est donc pas toujours aisé de s'arrêter n'importe où. Les Américains vous conseilleront sûrement de vous méfier et de ne pas faire confiance à tout le monde, conseil à suivre, mais l'auto-stop est aussi parfois un moyen pour faire de belles rencontres avec les habitants.

Préparez votre voyage !

transports
  • Vol pas cher
  • Louer une voiture
  • Réservez un ferry
  • Location de moto
  • Taxi et VTC
hebergement
  • Tourisme responsable
  • Réservez un hôtel
  • Location de vacances
  • Votre logement Airbnb
  • Trouvez votre camping
Séjours
  • Voyagez sur mesure
Sur place
  • Assurance voyage
  • Activités Funbooker
  • Réservez une table
  • Trouvez une activité

Adresses Futées de Louisiane

Avis
Jeu concours

Les jeux concours du moment

Remportez un séjour d'exception pour 2 personnes en Corse !

Un séjour de 4 nuits et 5 jours pour 2 personnes en Corse avec l'Agence du Tourisme de la Corse.