Guide de MIAMI : Miami en 30 mots-clés

Faire / Ne pas faire

Faire

Laisser un pourboire pour le service notamment dans les restaurants, hôtels et bars.

Avoir une pièce d'identité sur vous pour entrer dans certains établissements et prouver que vous avez l'âge légal de 21 ans ou plus (notamment pour acheter de l'alcool).

Connaître l'heure du coucher de soleil et faire en sorte de pouvoir l'observer lorsque vous êtes dans les Keys.

Ne pas faire

Mettre ses mains dans l'eau lorsque vous visitez les Everglades (pour respecter cet écosystème fragile et pour éviter les morsures d'alligators qui peuvent être mortelles...)

Fumer dans les lieux publics.

Acheter de l'alcool si vous avez moins de 21 ans.

Ne pas laisser de pourboire dans les restaurants. C'est la principale rémunération des serveurs aux Etats-Unis, le service n'étant pas inclus. Il est obligatoire et à 15% minimum.

Alligator

Les alligators font partie du paysage des Everglades et de Key West. Ils peuvent s'éloigner de leur territoire pour trouver de la nourriture, raison pour laquelle ils apparaissent parfois à proximité d'une habitation. Même si les attaques sont plutôt rares, ne vous approchez pas, ils restent dangereux.

All-you-can-eat

Les Américains sont très friands de ce type de restauration, pas forcément chère. On y mange et on y boit sans aucune retenue, en rivalisant d'appétit avec son voisin. Aucune culpabilisation dans ce type d'établissement où l'obligeant serveur vous demande élégamment en fin de repas : " are you full ? " Car se remplir est bien ce que proposent ces restaurants. Toutefois, il ne s'agit pas d'oeuvre philanthropique pour incorrigibles gloutons ! Souvent d'ailleurs la nourriture est plutôt bourrative et sans trop de valeur ajoutée.

Art déco

A South Beach, le célèbre Art Deco District nous rappelle que Miami a été l'un des fleurons de ce style architectural des années 1920 aux années 1930. Ce sont ainsi quelque 800 bâtiments de deux à trois étages qui offrent un décor pastel au milieu des palmiers. Richesse du patrimoine de l'entre-deux-guerres, ce quartier a été classé site historique pour freiner l'expansion de nouveaux bâtiments plus récents. En plus des couleurs dominantes pastel, les enseignes et leurs néons apportent un côté clinquant aux façades géométriques. Bienvenue dans le rêve américain !

Bikini

Vous rêvez de plages de sable blanc telles que vous les voyez dans les séries américaines, où de belles naïades s'ébrouent seins au vent et agitent leurs strings dans tous les sens... Un jour, vous avez caressé l'ambition de faire pareil, ou d'assister au spectacle : oubliez ce doux fantasme ! En effet, le bronzage avec les seins nus et les bikinis strings sont interdits dans la plus grande partie de la Floride, sous peine de se voir verbalisé par des policiers en rollers. Mais ne vous désolez pas : certaines plages le long de la côte vous permettront de sortir vos plus jolis triangles ou uniques ficelles. A noter qu'un célèbre magazine pour hommes organise chaque année le concours mondial de Miss Bikini, dont la finale se déroule à Miami.

Booty Bass

C'est une musique typique de la Floride, née à Miami. Le booty bass se traduit littéralement la " basse du butin ". Ce qui ne veut strictement rien dire dans la langue de Molière. Par contre dans celle de Shakespeare, le sens a de quoi faire se retourner l'écrivain dans sa tombe. Booty signifie " fesse " en argot américain. Quant à bass, il signifie bien ce qu'il veut dire. Cette musique est typique de Miami. Comme peut l'être le rap west coast à Los Angeles. D'ailleurs, le booty a un tronc commun avec le rap.

Cinéma

Miami est le théâtre de nombreux films et séries télé. Les plus célèbres sont bien sûr Miami Vice, 2 flics à Miami et Les Experts : Miami, bien que cette dernière ne soit pas tournée sur place, mais dans des studios à Los Angeles. En revanche, les séries Dexter et Burn Notice sont filmées dans le Sunshine State. Côté cinéma, Bad Boys 1 et 2, Mary à tout prix, Le Transporteur 2, Scarface et Certains l'aiment chaud, pour ne citer que ces films, ont été tournés à Miami.

Communautés

La composition ethnique de Miami est à 50 % hispanique (Cubains en majorité), 20 % noire américaine (African Americans) et 30 % autre. En général, les Hispaniques sont perçus comme blancs, sauf les mulâtres et les Cubains noirs qui sont minoritaires. Cela donne les chiffres suivants : 20 % de Noirs, 70 % de Blancs et 10 % d'origines diverses. La domination de la ville par des Cubains est un processus historique né de la prise du pouvoir de Castro à Cuba.

Couchers de soleil

Sport national, ne manquez pas un coucher de soleil floridien. Même si avant de partir vous trouviez cette extase rébarbative et ringarde, certains sunsets vous feront changer d'avis. Lorsqu'à la tombée de la nuit, le ciel se colore dans les tons vifs d'orange et de rose, que vous êtes sur une plage de sable blanc ou au bout d'une digue, entouré de saltimbanques ou de locaux avec une coupe de champagne à la main, vous en voudrez encore. Plus qu'un simple divertissement éphémère, le coucher de soleil est l'occasion en Floride de fêtes bohèmes et amusantes, ou de sorties romantiques. D'ailleurs, chaque ville recense un point d'observation privilégié dans les guides touristiques. S'il y en avait un à ne pas manquer, disons que ce serait le plus populaire : Mallory square, à Key West. Mais d'autres endroits plus sauvages sont tout aussi magnifiques.

Cuisine cubaine

La grande révélation de Miami en matière culinaire est la cuisine cubaine. Celle-ci n'a rien à voir avec le médaillon de viande large comme une pièce de deux euros nappé d'une sauce aux groseilles, avec une fioriture de céleri et cinq haricots verts en guise d'accompagnement. C'est une cuisine qui s'amoncelle dans votre assiette, un tas de riz et une petite montagne de haricots noirs à part. Les plats sont assez copieux et à des prix très abordables. Et quel goût !

Daims des Keys

Les premiers daims de Floride, ou Key deers, ont d'abord été trouvés sur Big Pine Key et sur No Name Key. C'est dans cette zone qu'ils résident principalement et vous êtes invité à réduire votre vitesse à 30 miles à l'heure. Il ne serait pas étonnant que vous en aperceviez quelques-uns sur le bord de la route, à la lisière de la forêt. Il s'agit de daims de petite taille et particulièrement gentils. Ne les nourrissez pas et ne cherchez pas à les approcher, vous risqueriez de les faire paniquer et de les inciter à traverser imprudemment la route.

Dauphins

Les Floridiens sont habitués aux dauphins comme nous aux chats. Où que vous alliez, notamment du sud à l'ouest, vous pourrez croiser des globicéphales sauvages, seuls ou en famille. Tapez sur le bord de votre bateau pour les appeler, criez. Là-bas, les locaux sont habitués, tout comme les enfants, à nager avec eux. Il est possible de pratiquer cette activité de façon encadrée dans les Keys. Au large de Miami, les eaux sont parfois infestées de requins agressifs. Des dauphins ont été dressés pour les repérer et signaler leur présence aux garde-côtes.

Doctor Beach

Stephen P. Leathermann... Ce personnage ne vous dit peut-être rien, mais la cotation des meilleures plages des Etats-Unis, que les offices de tourisme ne cessent de vous asséner à chaque halte (la mienne est plus blanche et propre que celle d'à-côté) est établie par ce spécialiste, connu sous le sobriquet de Doctor Beach. Professeur et directeur de l'International Hurricane Center, à la Florida International University de Miami, son classement annuel est attendu avec fébrilité et excitation, surtout par les Floridiens toujours très fiers de voir leurs plages constamment en tête de peloton (renseignements sur www.drbeach.org).

Ernest Hemingway

C'est un incontournable. Il vécut quelques années à Key West, dans une maison au 907 de Whitehead Street, où il écrivit entre autres Les Neiges du Kilimandjaro, Pour qui sonne le glas et, surtout, En avoir ou pas, une description de Key West pendant la Grande Dépression.

Everglades

Qui n'a pas rêvé de foncer à vive allure à travers les herbes hautes des marécages ? Des alligators par centaines, une flopée d'oiseaux et beaucoup de moustiques l'été... Les Everglades sont l'un des sites naturels les plus intéressants de Floride, mais aussi une destination captivante, où la nature a gardé ses droits. Un fleuve d'eau douce, parfois profond de seulement quelques centimètres, serpente toute la partie sud de la Floride sur 600 000 hectares, à travers des forêts d'acajous, de pins et de mangroves. Canoë, vélo, tour en bateau sont autant d'activités possibles dans cet environnement unique en Amérique.

Golf

Les hivers doux et le nombre de retraités encore actifs et totalement libres de leur temps ont fait de la Floride le paradis du golf. Des communautés entières ont été planifiées et se sont organisées autour de greens dont les parcours servent d'ailleurs souvent de points de repère pour donner une adresse. Les golfs sont ici présents par centaines, et certaines villes sont tapissées d'un nombre époustouflant de kilomètres carrés de greens, comme Palm Beach par exemple.

Grand héron blanc

Sa population a été décimée par la grande tornade de 1935, par la chasse excessive pour leur plumage et, depuis quelques années, par l'insuffisance de nourriture dans la région. Une partie de ces oiseaux doit donc sa survie à l'alimentation apportée par les hommes.

Grouper

Sorte de mérou géant, qui atteint souvent 2 m sur 1 mais reste apparemment très pacifique. Il se laisse facilement approcher par les plongeurs. Mais l'endroit où vous avez le plus de chances d'en trouver est votre assiette : sa chair est l'une des grandes spécialités de la cuisine floridienne, et vous le dégusterez à toutes les sauces : grillé, en hamburger, en beignet, en soupe, en sushi... Sa chair, blanche et tendre, révèle une saveur délicate, et s'accommode aussi bien avec des frites qu'avec une poêlée de légumes.

Key West
Façade d'une maison de Key West.
Façade d'une maison de Key West.

Véritable havre de paix, Key West garde le charme des vieilles cités des Caraïbes bâties par les pirates, les pêcheurs d'éponges ou les contrebandiers. Elle doit sa renommée à de nombreuses célébrités qui sont venues s'y installer : Ernest Hemingway, Tennessee Williams, Elisabeth Bishop, John Hersey, Joseph Lash, le président Truman et même les Beatles s'y sont posés dès 1964. Extraordinaire lieu de tolérance, la ville accueille une population très diverse avec une prédilection pour les personnes hors normes, voire hors système. Elle n'en demeure pas moins l'une des villes les plus calmes des Etats-Unis. Alors qu'elle ne s'est jamais vraiment distinguée par une lutte pour son indépendance, ses habitants la surnomment la Conch Republic of the Florida Keys, république car ici la liberté est surtout un état d'esprit.

Lamantin (manatee)

Un mammifère merveilleux, à l'origine de nombreuses légendes de marins sur les sirènes. Au début du siècle, ils furent chassés pour leur peau, leur graisse et leur viande. Une chasse sans aucun scrupule puisqu'elle s'est poursuivie jusqu'à la quasi-extinction de l'espèce ! Leur mortalité était liée dans la majorité des cas à des facteurs humains : constructions immobilières, fermetures des canaux, filets de pêche, maladies liées au contact humain. Vous pourrez en observer en liberté aux abords des îles des Keys principalement. Suite à une mobilisation pour protéger l'espèce, les lamantins ne sont plus en voie de disparition depuis 2017.

Mall

Regardons les choses en face : l'idée d'aller faire ses achats dans des boutiques spécialisées est considérée comme tout à fait bizarre selon les standards américains. Les New-Yorkais ou les Européens trouvent normal de faire leurs courses dans des boutiques, mais les vrais Américains vont au mall, une idée du centre commercial poussée à son paroxysme. Le Shopping Center est né après la Seconde Guerre mondiale pour répondre au déplacement des populations vers les banlieues (les suburbs). On quittait les centres-villes pour aller vivre dans des zones faiblement peuplées, caractérisées par les transports individuels et un réseau dense de voies de communication. La boutique située à l'angle d'une rue passante est devenue un ensemble de boutiques installé près d'un noeud d'autoroutes et entouré d'une multitude de parkings.

Mangrove

Elle est constituée d'arbres tropicaux qui se sont adaptés à un environnement d'eau de mer. L'enchevêtrement des racines et la pureté de l'eau n'offrent qu'un calme apparent car la mangrove est l'habitat d'une faune abondante, de centaines d'espèces de poissons ou autres animaux marins. Mais elle ne permet pas seulement le développement des espèces, elle favorise aussi la stabilisation du littoral et assure, grâce aux débris et au limon accumulés, une fonction de filtre des pollutions terriennes.

Ocean Drive

C'est sur le front de mer de Miami Beach qu'à lieu le centre de toute l'action. Hôtels Art déco audacieusement peints et ornés de néons tapageurs, restaurants al fresco à la mode, bars miroitants, boîtes de rock'n'roll, agences de mannequins et boutiques de mode : tout cela s'étage sur Ocean Drive qui remonte aussi haut que 15th Street. Jour et nuit, c'est une animation permanente : piétons plus ou moins sportifs, roller-bladers plus ou moins audacieux, gens de toutes sortes dans des voitures plus ou moins flambant neuves, sans oublier les cars de touristes en perpétuel mouvement, participent au rituel américain nommé cruising. Un rituel qui, le week-end, devient frénétique.

Ouragans

Attention si vous vous rendez en Floride entre le 1er juin et le 30 novembre : c'est la saison des ouragans (hurricanes), ces cyclones tropicaux dont les vents dépassent souvent les 120 km/h. Non pas que le risque de voir votre hôtel s'envoler soit prédominant, mais il convient d'être prudent et de vérifier les prévisions météorologiques de la station de cap Canaveral avant de partir. En effet, sur dix ouragans qui naissent dans l'Atlantique Nord, un seul touche la Floride, tous les deux ans en moyenne. La côte sud-est, y compris les Keys, la côte ouest des Everglades sont les régions les plus exposées. Mais les Floridiens vivent avec, depuis toujours et ont appris à se protéger : dans les écoles, les élèves participent à des classes de préparation et des séances d'évacuation... A l'automne 2004, les ouragans Carley et Frances ont successivement dévasté de nombreuses infrastructures en Floride, et semé la mort. Mais les pertes économiques causées n'étaient rien à côté de l'ouragan Andrews, le 24 août 1992, qui a causé plus de 25 millions de dollars de réparations. La catastrophe naturelle la plus coûteuse qui ait jamais dévasté les Etats-Unis reste le terrible ouragan Katrina. Le 25 août 2005, il touche la côte du sud de la Floride, avec des vents de 128 km/h, et des rafales atteignant 140 km/h. On dénombrera 14 morts en Floride, plus de 2 millions d'habitants privés d'électricité et 81 milliards de dollars de dégâts. En 2017, l'ouragan Irma n'a causé que des dégâts matériels à Miami et dans les Keys, qui ne sont qu'un lointain souvenir aujourd'hui puisque tout a été réparé.

Palm Beach

Palm Beach est réputée pour ses somptueuses demeures et pour ses nombreuses Rolls Royce, Ferrari ou Aston Martin visibles à tous les coins des rues. Avant même d'y avoir mis les pieds, vous en connaissez peut-être déjà les dessous, grâce à la série télé du même nom...

Panthère de Floride

A l'origine, on trouvait des panthères dans tout le Sud-Est des Etats Unis. Mais avec le développement urbain, elles ont été éliminées. Quelques-unes ont encore été vues dans les Etats du Sud-Ouest, mais elles n'existent plus dans les Etats du Sud-Est excepté en Floride. C'est un gros chat marron clair, avec une longue queue qui peut mesurer jusqu'à 1,80 m de long.

Récifs coraliens

La seule barrière de corail nord-américaine est à environ 10 km des côtes de Miami, aux Dry Tortugas, dans des eaux dont la profondeur ne dépasse pas 3 m. C'est par son importance la 3ème barrière de corail de la planète. Sur toute l'étendue du récif, on trouve plus de cinquante espèces de coraux, représentant 80 % de l'ensemble des espèces de coraux des côtes tropicales de l'Atlantique Ouest, et plus de 150 espèces de poissons. Les coraux mous ou durs qui le constituent se développent dans des eaux chaudes sans avoir besoin d'éléments nutritifs particuliers. Les récifs coralliens sont les zones les plus animées de l'environnement marin ; ils réunissent une grande variété de poissons et de mammifères. L'équilibre délicat de cet écosystème repose sur l'interaction de ces poissons tropicaux ou d'eaux profondes, des mammifères, des coraux durs et mous, des crustacés...

Sécurité

Miami n'est plus la capitale du crime en Amérique. Les pourcentages par type de crime étant en chute libre ces dernières années. La police de Miami a bénéficié de forts crédits et fait d'énormes progrès dans la protection des Miamiens et des touristes en particulier. Elle commence à l'aéroport, puis continue sur les routes à l'aide d'une signalisation plus claire et dans les rues. Aujourd'hui, Miami n'est pas plus dangereuse que toute autre grande capitale, même si certains quartiers sont toujours réputés à risque notamment à la nuit tombée.

South Beach dit SoBe

South Beach, c'est la zone branchée de Miami, celle où il fait bon se montrer et être vu. The Place to be. Une part majeure de l'énergie du lieu est due aux people comme Enrique Iglesias ou Beyoncé qui ont une maison à Miami et sont souvent à South Beach. C'est aussi le royaume de la beauté et des beautiful people.

Mais la vraie vie à SoBe se passe la nuit dans les nombreux clubs à la mode et bars branchés du quartier où la fête bat son plein.

Swamp Tour

Le meilleur moyen de découvrir les fameux marécages des Everglades. L'airboat, le canoë ou le bateau à moteur vous permettront de glisser à vive allure à travers ces vastes étendues et de vous approcher au plus près de la faune locale. Le moyen aussi d'apercevoir le roi alligator en toute sécurité, d'observer les populations d'oiseaux ou de vous émerveiller du coucher de soleil embrasant les Everglades.

Un dollar

En territoire américain, il est une habitude que nous autres devrons prendre rapidement : il s'agit du pourboire. Société du service par excellence, ici tout service mérite salaire. Aussi vous faudra-t-il vite penser à avoir toujours sur vous des billets de 1 dollar à distribuer, à qui le portier, le porteur, le chauffeur, le guide... Faites donc le plein de monnaie au risque de vous retrouver tout penaud face à vos pourvoyeurs de pourboires ! Dans les restaurants, la règle veut que les serveurs reçoivent de 15 % à 20 % de la note en pourboire selon votre niveau de satisfaction. Si vous réglez par carte bancaire, vous verrez des lignes supplémentaires sous le montant de l'addition : notez le montant du pourboire que vous souhaitez laisser et faites l'additon. C'est le montant qui vous sera débité. Bon à savoir : dans de nombreux restaurants de South Beach, le pourboire est déjà inclus dans votre addition, lisez donc bien le détail pour ne pas payer deux fois le pourboire...

Préparez votre voyage !

transports
  • Vol pas cher
  • Louer une voiture
  • Location de moto
  • Taxi et VTC
hebergement
  • Tourisme responsable
  • Echange de logement
  • Réservez un hôtel
  • Location de vacances
  • Trouvez votre camping
Séjours
  • Voyagez sur mesure
Sur place
  • Assurance voyage
  • Réservez une table
  • Trouvez une activité

Adresses Futées de MIAMI

Avis
Jeu concours

Les jeux concours du moment

Remportez un séjour dans le Calvados avec Gîtes de France !

Un bon cadeau d'une valeur de 700€ pour votre prochain séjour dans le Calvados avec Gîtes de France !