Eger (57 000 habitants) et ses palais baroques ne sont qu'à une heure de voiture de Budapest (130 km) au coeur d'une région viticole historique. Ancien centre ecclésiastique et administratif, Eger est une " perle baroque ", avec des monuments qui remontent à l'époque gothique, et de beaux bâtiments construits aux XVIIIe et XIXe siècles, de style rococo, néoclassique et zopf. Ses ruelles étroites et ses places invitent à des promenades culturelles entre ses vieilles pierres pétries d'histoire. La ville baroque est construite autour de l'ancienne forteresse qui veille sur elle en rappelant, par sa présence, la grande bataille victorieuse contre les Turcs au XVIe siècle. Pendant leur occupation, les Turcs y avaient déjà construit des bains thermaux (rénovés à la fin des années 2000). Datent également de cette époque le célèbre minaret Kethuda (le plus septentrional de toute l'Europe) et le bastion du jardin turc, à l'intérieur de la forteresse.

Sang de taureau et fillette d'Eger. Eger, siège de l'évêché, puis de l'archevêché, est un centre religieux depuis plus de mille ans. Les ordres monastiques ont joué un grand rôle dans la production viticole de la région. Les vins d'Eger étaient déjà connus au Moyen Age. Le plus célèbre d'entre eux est le egri bikavér (sang de taureau d'Eger), d'un rouge velouté tirant presque vers le noir. La région produit aussi un vin blanc plus léger appelé egri leányka (fillette d'Eger). Ces vins vieillissent dans les nombreuses caves de la petite vallée Szépasszonyvölgy (vallée des Belles Femmes) située non loin du centre-ville. Ces caves médiévales, creusées sans peine dans la roche de tuf volcanique, forment tout un réseau d'une longueur totale de 140 km. Outre ces caves à vins, qui proposent souvent une dégusta­tion de leur production, on appréciera, dans cette charmante vallée, l'accueil d'auberges rustiques aux terrasses verdoyantes.

Une forteresse qui résista aux Turcs. La rue principale d'Eger est la Széchenyi István utca qui coupe la ville en deux du nord au sud. La place principale, l'ancienne place du marché, est située en contrebas du château. Une magnifique église baroque de 1771 domine cette place appelée Dobó, du nom du héros Dobó István (1500-1572), qui lutta férocement du château contre l'envahisseur turc. Sa statue, une oeuvre du célèbre sculpteur Alajos Stróbl (1856-1926), orne la place. Eger comporte un grand nombre de maisons et d'hôtels particuliers baroques, comme le palais du Prévôt mineur, et celui du Prévot majeur, le siege du comitat (abritant actuellement le conseil départemental), le lycée archiépiscopal (actuellement l'Ecole normale supérieure Eszterházy), l'ancienne église des frères mineurs, l'église Saint-Bernard et l'église serbe. En été, cette belle cité baroque accueille de nombreux festivals. Les églises, le château fort et d'autres bâtiments baroques servent de cadre à des concerts d'orgue ou de musique de chambre.

Que visiter à EGER ?

Organiser son voyage à EGER

Transports
  • Vol pas cher
  • Location voiture
  • Location de moto
  • Taxi et VTC
Hébergements & séjours
  • Tourisme responsable
  • Echange de logement
  • Trouver un hôtel
  • Location de vacances
  • Trouvez votre camping
  • Voyage sur mesure
Services / Sur place
  • Assurance Voyage
  • Réservez une table
  • Activités & visites

Photos d'EGER

9.90 €
2020-07-01
240 pages
Jeu concours

Les jeux concours du moment

Remportez un séjour dans le Calvados avec Gîtes de France !

Un bon cadeau d'une valeur de 700€ pour votre prochain séjour dans le Calvados avec Gîtes de France !