Guide de BÂLE : Population et langues

Promenade située le long du Rhin.
Promenade située le long du Rhin.
Une ville attractive

On compte dans le canton de Bâle-Ville 191 600 habitants et dans le canton Bâle-campagne 282 000 habitants (estimation 2016), ce qui fait de Bâle la troisième agglomération de Suisse par sa population, après Zürich et Genève. Pour comparaison, on ne comptait à l'aube du XIXe siècle que 18 000 habitants dans le canton, puis environ 100 000 de plus 100 ans plus tard. Le maximum a été atteint en 1969, avec 232 000 habitants. Son économie florissante, sa position sur le Rhin et aux trois frontières Suisse - Allemagne - France en font un point stratégique incomparable.

La proportion d'étrangers au sein de la population bâloise n'a cessé d'augmenter. En 1985, elle atteignait déjà 20 %, et 25 % en 2016. Sur 8,33 millions d'habitants, près de 2 millions sont étrangers, Ce sont essentiellement des Européens : Italiens (15,2 %), Allemands (14,7 %), Portugais (13,1 %) Français (6 %), Kosovo (5,2 %), Espagnols (4 %) et Serbes (3,5 %) et Turcs (3,4 %). Les autres pays européens représentent 19,6% des résidents étrangers, loin devant les Asiatiques (7 %), les Africains (4,6%) et les Américains (3,8 %).

Sa qualité de vie. Une étude réalisée auprès de familles vivant à Bâle a montré que 89 % des familles se disent " très satisfaites " ou " plutôt satisfaites " de leur logement, 90 % se disent " très satisfaites " ou " plutôt satisfaites " du quartier où elles résident. Les différents quartiers de Bâle gardent plus ou moins leur autonomie et offrent des services de proximité comme la crèche, parcs et aires de jeux, bibliothèques, médecins et commerces, essentiels au bien-être des familles. La qualité de vie à Bâle est exceptionnelle.

Langues

La Suisse reconnaît quatre langues nationales qui, en pratique, représentent 92 % de la population : 64 % des Suisses parlent allemand, 19 % français, 8 % italien et 1 % romanche. Les dialectes couvrent les 8 % restants. Le romanche a émergé de celles-ci pour accéder au rang de langue nationale par la pression politique de la Ligue romanche, en 1938. Une reconnaissance peut-être un peu exagérée pour une langue en fait divisée en cinq dialectes, ce qui limite l'établissement d'une véritable identité culturelle romanche.

Les frontières linguistiques sont floues, chaque langue comptant plusieurs variantes selon les régions. On ne peut pas dire que cela facilite la communication entre les différents cantons, parfois plus proches des pays voisins de langue commune que des autres cantons suisses. L'obligation scolaire d'apprendre au moins une des autres langues nationales est insuffisante ; l'anglais est considéré comme plus utile.

Préparez votre voyage !

transports
  • Vol pas cher
  • Louer une voiture
  • Réservez un ferry
  • Location de moto
  • Taxi et VTC
hebergement
  • Ecotourisme
  • Réservez un hôtel
  • Location de vacances
  • Votre logement Airbnb
  • Trouvez votre camping
Séjours
  • Voyagez sur mesure
Sur place
  • Activités Funbooker
  • Réservez une table
  • Trouvez une activité
  • Assurance voyage

Adresses Futées de BÂLE

Avis
Jeu concours

Les jeux concours du moment

Remportez un week-end pour 2 personnes en Catalogne !

Profitez d'une parenthèse enchantée pour 2 personnes à Castello d'Empuries en Catalogne avec l'Office de Tourisme de Castello d'Empuries.