Déjà marre des embouteillages ? Du métro ? Il est temps de penser à ses prochaines vacances et quoi de que de s'offrir une escapade nature ? Direction donc l'archipel des Canaries et la charmante Ténerife qui offre des activités pour tous les âges : randonnées, surf, plongée, observation des baleines et dauphins, pêche, canyoning, escalade, parapente... Il y en aura pour toute la famille ! Notamment pendant le Carnaval, lors de la première quinzaine de février, où la fièvre s'empare de la capitale Santa Cruz. Immanquable !

 

Avec une superficie de plus de 2 000 m2 et 400 km de côtes, c'est la plus grande île des Canaries. Mais avec moins de 900 000 habitants, c'est également l'île la plus touristique. Près de 5 millions de voyageurs viennent y passer leurs vacances chaque année, soit près de la moitié des visiteurs de l'archipel. Des Européens en mal de soleil, notamment des Allemands, des Anglais et des Hollandais, s'y rendent massivement même en hiver, car la présence constante de vents alizés maintient des températures agréables toute l'année, entre 25 et 30 °C. Les Espagnols viennent également y passer leurs vacances, en famille ou entre amis. Quels que soient ces visiteurs, Tenerife offre des prestations pour tous les budgets et des activités pour tous les âges : randonnées, surf, farniente, plongée, observation des baleines et dauphins, pêche, canyoning, escalade, parapente...

 

Le tour de l'île

Au sud, les villes de Los Cristianos et Playas de Las Americas ne sont pas sans rappeler nos stations balnéaires de Méditerranée particulièrement bétonnées de complexes touristiques et d'immeubles sur le front de mer, construits à partir des années 1960. Ici, des plages artificielles de sable blanc importé du Sahara ont été aménagées pour satisfaire les familles nombreuses et les aficionados de farniente et de boîtes de nuit.

La côte n'est pas semblable à la côte sud mais reste très urbanisée et sans grand intérêt, habitée par les locaux, car l'autoroute qui dessert l'île du nord au sud passe par ce côté-ci de l'île. Quelques villages intéressants se visitent ici, comme Güimar et ses pyramides ou Candelaria.

Dans les grandes villes du nord comme Puerto de la Cruz et Santa Cruz où vivent les locaux, les touristes se font plus rares mais viennent toute de même profiter de centres historiques piétons et faire du shopping. Beaucoup d'entre eux visitent La Laguna ; le centre, un bel exemple d'architecture canarienne, est classé au Patrimoine mondial de l'Unesco.

A l'ouest et au nord, des villages pittoresques se visitent encore malgré le tourisme de masse qui règne sur l'île, comme La Orotava, Icod de los Vinos, Garachico et Masca. Lorsque la côte se révèle très escarpée, au bout de routes tortueuses se trouvent des petits villages épargnés par l'agitation et de superbes plages de sable noir scintillant sous le soleil. Sur cette île pelée et rocailleuse subsistent deux petites forêts dans le massif de l'Anaga au nord et dans le massif du Teno à l'ouest, plus réduit.

L'arrière-pays et le centre de l'île, loin des néons et des centres commerciaux, sont prisés par les randonneurs et les touristes à la recherche de tranquillité, attirés par les villages canariens où l'on trouve des fincas (gîtes) rurales. Ils viennent profiter des nombreuses richesses naturelles de l'île, à commencer par le Pico del Teide.

 

Des vacances sportives

Le parc du Teide est un incontournable dès que l'on pose ses valises sur l'île. Classé au Patrimoine mondial de l'Humanité par l'UNESCO, ce sommet volcanique s'élève à 3 718 mètres. Il se découvre à pied bien sûr à travers la route des crêtes (même si les plus flemmards pourront prendre leur voiture !) et en téléphérique. Pour tout le monde, ce sera une expérience inoubliable à la découverte d'un  monde creusé par la lave et les siècles...

Puis, les randonneurs prendront la direction des massifs de l'Anaga et du Teno. Le Parc Rural d'Anaga occupe une grande partie du massif montagneux situé à l'extrême nord-est de Ténérife. Il s'agit d'un espace abrupt avec d'exceptionnels sites naturels et culturels, des paysages très harmonieux, fruits de la coexistence de l'être humain et de la nature.Le Parc Rural de Teno est, lui, l'un des espaces naturels les plus impressionnants de l'île. Grâce à la richesse de son avifaune et, afin de conserver les différentes espèces d'oiseaux qui y vivent, la zone a été déclarée espace protégé. Depuis la Punta de Teno, vous pourrez aussi observer les panoramas absolument spectaculaires des falaises de los Gigantes qui se jettent dans la mer et qui atteignent des hauteurs de 600 mètres.

Si on n'oubliera pas d'aller contempler le paysage lunaire de Granadilla, la réserve naturelle du Malpaís de Güímar ou la Montaña Roja, c'est vers l'océan que l'on ira finir ses vacances " 100 % nature ".  Dans le sud, les plus téméraires auront le choix entre  les descentes de canyoning dans les barrancos ou des sessions inoubliables kitesurf sur la plage d'El Medano. Les aventuriers, eux, partiront à la découverte des fonds marins. Parmi les fonds volcaniques les plus réputés, Las Galletas sera l'occasion de croiser des raies de belles dimensions et peut-être même des tortues marines pour trinquer à l'heure de l'apéro.

Pour tous, l'île de Ténérife sera l'occasion de vacances sportives et vivifiantes avant de revenir affronter la grisaille du début de l'hiver. Mais ce n'est pas pour tout de suite, car une fête hors du commun se profile...

 

Un carnaval incontournable

Voilà un rendez-vous à ne pas manquer ! De loin le plus important de Tenerife, il a été déclaré d'intérêt touristique et est considéré par certains comme le deuxième carnaval au monde, après Rio ! Résultat : une fête ininterrompue durant 24 heures que les Tinerfeños (habitants de Tenerife) attendent chaque année avec impatience, tout comme les touristes venus participer à cette fête. Alors n'oubliez pas de vous y prendre à l'avance pour trouver un hébergement.

Chaque année en février, les rues sont décorées et des milliers de personnes déguisées envahissent les rues. Défilés et concours de costumes en tout genre, des super héros aux pirates, chapeaux, perruques, strass, maquillage, costumes bariolés et plumes envahissent les rues. Plus de 100 000 personnes se rassemblent dans le centre-ville pour l'occasion. La semaine est marquée par différents événements : le gala de l'élection de la reine du carnaval, le grand défilé du coso, l'enterrement de la sardine, les murgas, les comparsas et les concerts se succèdent. La rue de la Noria dans le centre piéton est le centre névralgique de cette grande fête colorée. Tout se passe la nuit, mais depuis plusieurs années on célèbre aussi le carnaval le jour. Le samedi de Pinata, des milliers de personnes dansent dans la rue en famille. La ville est envahie de comparsas et de leurs batucadas qui jouent un peu partout. De quoi conclure ses vacances en beauté !

 

Infos futées

 

Quand ? Toute l'année. Aux Canaries, il n'y a pas de basse saison proprement dite car il y fait beau toute l'année et les températures oscillent entre 20 et 30°C. Pour le carnaval en 2016, rendez-vous entre le 3 et le 14 février.

 

S'y rendre. Prix minimum d'un vol Paris-Tenerife ou Paris-Gran Canaria : environ 400 €, selon la saison et le type de compagnies.

Trouvez votre vol au meilleur prix - Comparez

 

Utile. Pour préparer au mieux son voyage.

OFFICE DE TOURISME DES CANARIES - Plus d'informations sur le site

SITE OFFICIEL DU CARNAVAL DE SANTA CRUZ - Plus d'informations sur le site

Réservez votre hôtel aux meilleures conditions - Comparez

Trouvez une activité culturelle ou sportive - Trouvez