Voyager est une formidable occasion de découvrir des environnements naturels d'exception. En montagne, en bord de mer, dans les parcs nationaux, les jardins ou bien encore les réserves naturelles, les balades au milieu de la flore locale sont toujours une activité à part entière, un moment pour déconnecter et se ressourcer. Si bien que lorsqu'on est de retour chez soi, en ville, il est souvent difficile de se dire qu'il va falloir attendre de longues semaines avant de retrouver le plaisir de moments en pleine nature. Cependant, que l'on vive dans une maison avec un petit jardin ou bien en appartement avec terrasse ou balcon, il est tout à fait possible de créer son petit jardin urbain et ainsi profiter de la végétation au quotidien. Jardin japonais, plantes grasses pour avoir le sentiment d'être sous les tropiques, petit potager qui sent bon la campagne, à chacun de voyager depuis chez soi en fonction de ses affinités. À ce sujet, Mon Petit Coin Vert propose des box jardinage comprenant des graines potagères, de fleurs, d'aromates certifiées biologique, un livret plein de bons conseils et des accessoires de jardinage. On souscrit à un abonnement et on reçoit sa box chaque mois ! Vous êtes intéressé par la création d'un espace végétal, et ainsi voyager au quotidien depuis chez vous en ville ? Voici 5 astuces pour un jardin urbain réussi.

Choisir le bon endroit 

Avant de planter les graines ou d'installer ses plantes dans les contenants, il est essentiel de trouver le bon endroit. L'un des éléments déterminants à l'épanouissement des végétaux est le soleil. Une bonne astuce jardin est d'observer au préalable la durée d'ensoleillement du jardin, de la terrasse, du balcon ou du rebord de fenêtre avant de se lancer. L'idéal étant de bénéficier de 6 à 8 heures de lumière directe par jour. À savoir qu'il est malgré tout possible de faire pousser des aliments ou des plantes dans des espaces principalement ombragés, mais il faudra alors demander conseil à des professionnels pour savoir vers quels végétaux se tourner. Et puis, à tous ceux qui n'ont pas d'espace extérieur pour la création d'un jardin urbain, on peut aussi l'installer juste devant la plus grande des fenêtres, celle qui reçoit le plus la lumière naturelle.

Se procurer les bons contenants

Une fois que l'on a trouvé le lieu idéal pour le jardin urbain arrive le moment de la plantation. Et cette fois, ce sont sur les contenants qu'il faut s'attarder. Le principal reste de choisir des contenants aux bonnes dimensions afin que les racines aient suffisamment d'espace pour pousser. Les pots en terre cuite présentent l'avantage de protéger les racines du froid, de permettre une bonne circulation de l'air et l'évaporation de l'eau. Un autre tendance est l'utilisation de sacs géotextiles. Ces sacs à plantes offrent une bonne oxygénation des racines et un bon drainage. Ils sont de plus très tendance et souvent conçus de manière recyclée. À chacun ensuite de créer le jardin qui plaît. Grille murale, jardinières suspendues, utilisation de palettes en bois, il existe une multitude de façons de créer un espace végétal agréable.

S'équiper du bon matériel

Un jardin urbain s'entretient et il faut être attentif au quotidien pour qu'il s'épanouisse. Bichonner ses végétaux nécessite de bien s'équiper. Il faut pour cela avoir chez soi un transplantoir pour planter ou déplanter fleurs et plantes aromatiques ; une griffe piocheuse pour éliminer les mauvaises herbes et préparer le semis ; un sécateur pour tailler les fleurs, les plantes et autres petits arbustes ; des gants pour se protéger des épines, feuilles coupantes et aussi de la saleté ; et enfin un petit arrosoir pour la bonne hydratation des végétaux. 

Respecter le calendrier du potager

Jardiner en ville peut vite donner envie de créer un espace potager pour récolter fruits et légumes. C'est tout à fait possible, mais attention à bien respecter le calendrier du potager afin d'optimiser les récoltes. De manière générale, les tomates se sèment quelques semaines avant que l'hiver ne se termine pour une récolte de juillet à octobre ; les carottes entre mars et juillet pour une récolte entre mai et juillet ; la laitue à la fin de l'été pour une récolte à longueur d'année en fonction des variétés choisies ; les cornichons et concombres en mars et avril pour une récolte à partir de juin. Les plantes aromatiques se sèment elles à partir de mars. Attention enfin au gel, pendant les saisons fraîches, il est indispensable de rentrer les pots le soir.

Un arrosage régulier et dosé

L'arrosage est essentiel pour conserver un jardin urbain verdoyant et épanoui. Attention cependant à ne pas mettre trop d'eau et à suivre les consignes pour chaque espèce. Il ne faut en outre jamais arroser une terre encore humide. Pour beaucoup de plantes, deux arrosages par semaine suffisent. Pour les plantes grasses en revanche, un arrosage par mois suffit en hiver. Il passe à un par semaine en été. L'arrosage tôt le matin ou en soirée est recommandé.

On aime avoir des plantes chez soi pour non seulement avoir le sentiment de se rapprocher de la nature, mais aussi pour s'occuper. En revanche, les départs en vacances sont souvent source de stress concernant l'arrosage. À savoir que pour retrouver le jardin dans le même état qu'on l'a laissé, il est possible d'acheter un kit goutte à goutte ou d'utiliser la technique de la laine imbibée.

Un dernier bon conseil : ne pas hésiter à créer un tableau avec l'ensemble des plantes cultivées et à indiquer la fréquence de l'arrosage en face.