Guide des Baléares : Argent

Monnaie

L'euro (€).

Coût de la vie

D'un point de vue global, en Espagne, la vie est moins chère qu'en France. Cependant, ne vous enthousiasmez pas trop vite, car, aux Baléares, certains lieux touristiques pratiquent le prix fort. Mais d'une manière générale, les restaurants, l'hébergement, les spectacles, certains biens de consommation (chaussures, vêtements...) et tous les achats en supermarché sont un peu meilleur marché. Notez qu'il y a de fortes disparités de tarifs tant pour les hôtels que pour les restaurants, le shopping ou les loisirs selon les endroits. Par exemple, à Majorque, séjourner dans la région de Sóller coûte à peu près deux fois plus cher que de passer ses vacances sur la côte sud. De plus, en saison haute (juillet et août), le prix des hôtels est en moyenne multiplié par deux, voire trois pour certains établissements.

Budget

Pour vous donner une idée approximative du budget qu'il vous faudra prévoir, comptez pour une chambre double de 50 à 80 € en catégorie "  bien et pas cher  ", de 80 à 150 € en catégorie "  confort ou charme  " et à partir de 150 € pour la catégorie de luxe. D'une manière générale, il vous faudra mettre un certain prix pour profiter d'un séjour tranquille et loin des hordes de touristes, car se sont les grandes chaînes hôtelières qui pratiquent les prix les plus attractifs, malheureusement dans des stations bétonnées et sans charme (c'est le cas de Magaluf à Majorque et Sant Antoni à Ibiza, par exemple).

Concernant les repas, comptez 12 € au minimum, environ 20 € dans un restaurant standard et à partir de 25 € dans un établissement plus chic.

Banques

Les banques des Baléares sont ouvertes du lundi au vendredi de 8h à 14h30. Banco Mare Nostrum (ancienne Sa Nostra) est la banque des Baléares, vous la verrez partout.

Carte bancaire

Les Baléares (Espagne) faisant partie de la zone Euro, vous pouvez y effectuer vos retraits et paiements par carte bancaire (Visa, MasterCard, etc.) comme vous le feriez en France. Inutile d'emporter des sommes importantes en liquide. Tous vos paiements par carte sont gratuits et vos retraits sont soumis aux mêmes conditions tarifaires que ceux effectués en France (ils sont donc gratuits pour la plupart des cartes bancaires). De plus, les distributeurs et terminaux de paiement sont aussi sécurisés que dans l'hexagone et les paiements sont majoritairement validés par code pin.

En cas de perte ou de vol de votre carte à l'étranger, votre banque vous proposera des solutions adéquates pour que vous poursuiviez votre séjour en toute quiétude. Pour cela, pensez à noter avant de partir le numéro d'assistance indiqué au dos de votre carte bancaire ou disponible sur internet. Ce service est accessible 7j/7 et 24h/24. En cas d'opposition, celle-ci est immédiate et confirmée dès lors que vous pouvez fournir votre numéro de carte bancaire. Sinon, l'opposition est enregistrée mais vous devez confirmer l'annulation à votre banque par fax ou lettre recommandée.

Conseils avant départ. Pensez à prévenir votre conseiller bancaire de votre voyage. Il pourra vérifier avec vous la limitation de votre plafond de paiement et de retrait. Si besoin, demandez une autorisation exceptionnelle de relèvement de ce plafond.

NB : Sachez que les chèques français en euros ne sont pas acceptés sur le territoire espagnol.

Retrait

Trouver un distributeur. Vous trouverez des distributeurs partout et la plupart offrent un service dans la langue souhaitée. Pour connaître le plus proche, des outils de géolocalisation de distributeur sont à votre disposition sur visa.fr/services-en-ligne/trouver-un-distributeur ou mastercard.com/fr/particuliers/trouver-distributeur-banque.html.

Utilisation d'un distributeur anglophone. De manière générale, le mode d'utilisation des distributeurs automatiques de billets (" ATM " en anglais) est identique à la France. Si la langue française n'est pas disponible, ce qui est relativement assez rare en Europe, sélectionnez l'anglais. " Retrait " se dit alors " withdrawal ". Si l'on vous demande de choisir entre retirer d'un " checking account " (compte courant), d'un " credit account " (compte crédit) ou d'un " saving account " (compte épargne), optez pour " checking account ". Entre une opération de débit ou de crédit, sélectionnez " débit ". ". (Si toutefois vous vous trompez dans ces différentes options, pas d'inquiétude, le seul risque est que la transaction soit refusée). Indiquez le montant (" amount ") souhaité et validez (" enter "). A la question " Would you like a receipt ? ", répondez " Yes " et conservez soigneusement votre reçu.

Cash advance. Si vous avez atteint votre plafond de retrait ou que votre carte connaît un disfonctionnement, vous pouvez bénéficier d'un cash advance. Proposé dans la plupart des grandes banques, ce service permet de retirer du liquide sur simple présentation de votre carte bancaire au guichet d'un établissement bancaire, que ce soit le vôtre ou non. On vous demandera souvent une pièce d'identité. En général, le plafond du cash advance est identique à celui des retraits, et les deux se cumulent (si votre plafond est fixé à 500 €, vous pouvez retirer 1 000 € : 500 € au distributeur, 500 € en cash advance). Quant au coût de l'opération, c'est celui d'un retrait à l'étranger.

Paiement par carte

De façon générale, évitez d'avoir trop d'espèces sur vous. Celles-ci pourraient être perdues ou volées sans recours possible. Préférez payer avec votre carte bancaire quand cela est possible.

Acceptation de la carte bancaire. Les cartes bancaires internationales (Visa, MasterCard, etc.) fonctionnent toutes et sont acceptées par la quasi-totalité des hôtels, restaurants et autres services liés au tourisme. Cependant, elles sont susceptibles d'être refusées dans certains petits commerces, restaurants en bord de plage ou dans les villages perdus. Le cas échéant, dirigez-vous simplement vers le distributeur le plus proche.

Transfert d'argent

Avec ce système, on peut envoyer et recevoir de l'argent de n'importe où dans le monde en quelques minutes. Le principe est simple : un de vos proches se rend dans un point MoneyGram® ou Western Union® (poste, banque, station-service, épicerie...), il donne votre nom et verse une somme à son interlocuteur. De votre côté de la planète, vous vous rendez dans un point de la même filiale. Sur simple présentation d'une pièce d'identité avec photo et la référence du transfert, on vous remettra aussitôt l'argent.

Pourboires, marchandage et taxes

Pourboire. Théoriquement, le service est inclus dans l'addition. La coutume veut toutefois que vous laissiez un petit pourboire (propina en espagnol), comme en France, lorsque vous avez apprécié le service. 5 à 10 % dans les restaurants, en général.

Marchandage. Sur les îles de la mer des Baléares, négocier fait partie des moeurs. La technique est rodée même si avec la crise économique, c'est devenu plus difficile. Allez-y avec un ami feignant de vous dissuader d'acheter, cela en maîtrisant quelques mots d'espagnols et la facture pourra être réduite de 30 à 40%.

Taxes. La TVA (IVA) varie entre 10 et 21 % selon les produits. Faites attention, car elle n'est pas systématiquement comprise dans les prix affichés (notamment à Ibiza). Pour les hôtels, renseignez-vous à la réception ou au moment de la réservation.

Duty Free

Lorsque vous vous rendez dans un pays membre de l'Union européenne, vous ne pouvez pas bénéficier des offres duty free (achats exonérés de taxes).

Préparez votre voyage !

transports
  • Vol pas cher
  • Louer une voiture
  • Réservez un ferry
  • Location de moto
  • Taxi et VTC
hebergement
  • Tourisme responsable
  • Réservez un hôtel
  • Location de vacances
  • Trouvez votre camping
Séjours
  • Voyagez sur mesure
Sur place
  • Assurance voyage
  • Activités Funbooker
  • Réservez une table
  • Trouvez une activité

Adresses Futées des Baléares

Avis
Jeu concours

Les jeux concours du moment

Remportez 2 week-end de prestige aux portes de la Normandie !

2 séjours pour 2 personnes avec l'Office de Tourisme Terres de Seine ! (2 gagnants)

Une escapade zen et reposante...