Wervik est l'une des plus anciennes villes de Belgique. A l'époque romaine, elle portait le nom de Viroviacum et constituait l'un des points stratégiques de la grande route construite par les Romains reliant Bavay à Cassel. Au cours des siècles, la ville de Wervik, comme beaucoup de villes flamandes, connut des périodes fastes grâce à la qualité de son industrie textile et drapière, notamment au Moyen Âge où la ville se dota de certains de ses plus beaux bâtiments, comme l'église gothique Saint-Médard. Pourtant c'est pour une tout autre matière que la ville doit aujourd'hui sa renommée : le tabac ! Le tabac de Wervik était réputé pour la force de son goût très prononcé. La ville était d'ailleurs un lieu stratégique de sa contrebande. En effet, première ville où la Lys entre en Flandre, la ville jouit d'une position avantageuse favorisant le commerce, le travail transfrontalier... et la contrebande donc. C'est là tout l'avantage d'être une ville transfrontalière ! Wervik possède en effet la particularité d'avoir une partie belge, Wervik, et une partie française, Wervik Sud et ce, depuis le Traité d'Utrecht de 1713 ! Cette proximité donne toute son originalité à la commune.
Durant la Première Guerre mondiale, la ville fut occupée par les troupes allemandes, venues y chercher le repos entre deux assauts sur le front de l'Yser. Cette période d'occupation eut pour mérite de rapprocher les communautés flamande et francophone, unies pour supporter la vie sous l'occupation. La ville ne fut libérée qu'à l'été 1917. N'étant pas loin du front, la ville fut gravement endommagée. Une fois le calme revenu, la nécessité de reconstruire la ville s'imposa. L'architecte et urbaniste Huib Hoste fut chargé du chantier et élabora un plan de reconstruction limitant les décorations et privilégiant l'aspect fonctionnel des bâtiments. Ainsi les témoignages de son style sont présents partout dans la ville.
La ville fut à nouveau sous occupation allemande durant la Seconde Guerre mondiale et subit quelques dommages. Elle fut libérée par les troupes britanniques et canadiennes en septembre 1944.
Aujourd'hui, Wervik est une petite ville paisible où les fêtes populaires ponctuent le calendrier. Comme la célèbre Fête des Chats dont les origines remonteraient au Xe siècle, époque à laquelle on jetait des chats du haut de l'église pour contrer le diable... Aujourd'hui les félins ont été remplacés par des peluches ! Le tabac est toujours présent dans des traditions, culinaires notamment. La Tabaksnaaistertaart (tarte à base de chocolat, amandes et mousse chocolat-framboise) et les toebakspalullen (des crêpes sucrées) utilisent parmi leurs ingrédients de l'essence de tabac qui possède un arôme proche de celui de la châtaigne !
Ville très appréciée des promeneurs et des randonneurs, Wervik possède même sa propre petite île, De Balokken, qui est reliée à la ville par un pont accessible uniquement par les piétons et les cyclistes. En pleine nature, entouré de la Lys, surnommée par les habitants " la rivière d'or ", cette petite île est un véritable havre de paix.
Vous l'aurez compris, Wervik a beaucoup à offrir !

À voir / À faire à Wervik

Adresses Futées de Wervik

Rechercher par catégorie :

Organiser son voyage à Wervik

Transports
  • Vol pas cher
  • Location voiture
  • Réservez un ferry
  • Location de moto
  • Taxi et VTC
Hébergements & séjours
  • Ecotourisme
  • Trouver un hôtel
  • Location de vacances
  • Location Airbnb
  • Trouvez votre camping
  • Voyage sur mesure
Services / Sur place
  • Activités Funbooker
  • Activités Airbnb
  • Réservez une table
  • Activités & visites

Photos de Wervik

Il n'y a actuellement pas de photos pour cette destination.

13.95 €
2021-04-07
288 pages
Jeu concours

Les jeux concours du moment

Remportez un séjour de 2 nuits pour 2 personnes à Nancy !

Profitez d'un week-end de prestige à Nancy !