Situé à 520 km au nord-est de Tahiti et à 175 km au nord-est de Rangiroa, Manihi est à la pointe de la production perlière de la Polynésie française.

La première ferme perlière a ouvert en 1968. Depuis cette date, Manihi s'est forgé une réputation mondiale. Cet atoll est devenu au fil des années, un centre mythique de la production de perles noires dans le Pacifique Sud, attirant de nombreux touristes... et leurs devises. Manihi comptait jusqu'à 95 sites de production au cours de son "âge d'or", avant que la crise du secteur ne vienne changer la donne.

Ce fut ainsi le premier atoll de Polynésie à posséder un aéroport en 1969, et un hôtel de luxe de classe internationale, le splendide Manihi Pearl Beach Resort, ouvert en 1977. La crise touristique ces dernières années (vue par d'aucuns comme une "lente agonie") a entraîné hélas sa fermeture en octobre 2012, sonnant le glas peut-être du tourisme par ici.

L'atoll, de forme ovoïde, mesure 28 km dans sa longueur et 6 km dans sa largeur (192 km²), et est constitué d'un grand motu, faisant la moitié du tour de l'atoll, et d'une chaîne pointillée de motus s'étalant de l'autre côté. Il compte 1 240 habitants de l'île (recensement 2012). La passe de Turipaoa, unique passage entre le lagon et l'océan, sépare le grand motu, qui héberge l'aéroport, et Paeua, le petit village un brin délabré de Manihi.

Cette toute petite ouverture (une cinquantaine de mètres de large) est la seule faisant communiquer l'immense lagon et le grand océan. Le quai d'accostage des bateaux est situé sur la passe, côté village. La végétation est sèche, ce qui intriguera le visiteur.

On arrive en avion sur le grand motu, en atterrissant sur une piste reconstruite en 1993, après le passage d'un cyclone qui l'a littéralement engloutie. Surélevée, elle est aujourd'hui plus courte et ne permet pas l'atterrissage des ATR 42.

Un service de truck est assuré. Le motu de l'aéroport est le plus important et comprend tout, sauf le village. En partant de l'aéroport et en allant au sud, on découvre d'abord l'hôtel (fermé), puis la passe quelques kilomètres plus loin. De l'autre côté de la passe, le village de Pauea.

Tout en longueur, celui-ci est un alignement en quadrillage de maisons individuelles, et de quatre églises (catholique, protestante, sanito, mormone). Vous y verrez souvent des enfants jouer sur le quai. En partant de l'aéroport vers le nord, on débarque sur un paysage lunaire, doté d'une multitude rochers gris clair. Ce sont les immenses hoas, que la mer vient recouvrir quand l'océan déchaîne ses furies.

Sur 9 km, la route caillouteuse franchit successivement plusieurs hoas, et des oasis parsemées de quelque verdure où certains habitants ont choisi de vivre. Ce motu se prolonge des dizaines de kilomètres après la fin de son chemin.

Outre les visites de fermes perlières, le visiteur trouvera, comme dans tous les atolls des Tuamotu, excursions sur le lagon, chasse sous-marine, et de merveilleux sites de plongée sous-marine.

Adresses Futées de l'Manihi

Rechercher par catégorie :

Les meilleurs hôtels
Plus d'hôtels
Les meilleures visites
Plus de visites
Les meilleurs transports
Plus de transports

Organiser son voyage l'Manihi

Transports
  • Vol pas cher
  • Location voiture
  • Réservez un ferry
  • Location de moto
  • Taxi et VTC
Hébergements & séjours
  • Tourisme responsable
  • Echange de logement
  • Trouver un hôtel
  • Location de vacances
  • Trouvez votre camping
  • Voyage sur mesure
Services / Sur place
  • Assurance Voyage
  • Activités Funbooker
  • Réservez une table
  • Activités & visites

Photos de l'Manihi

Il n'y a actuellement pas de photos pour cette destination.

TAHITI - POLYNÉSIE

Guide TAHITI - POLYNÉSIE

TAHITI - POLYNÉSIE 2020/2021

16.95 €
2020-07-01
384 pages
Jeu concours

Les jeux concours du moment

Remportez un week-end de ski dans les 3 Vallées pour 2 personnes !

Un séjour d'hiver dans le Domaine des 3 Vallées avec l'Office du Tourisme de Brides-les-Bains