Guide d'Irlande : Cuisine locale

La cuisine irlandaise ne fait pas partie des plus réputées du monde, elle a tout de même le mérite d'être assez diversifiée, et chaque région possède sa spécialité. En fait, l'Irlande offre d'excellents produits, mais le problème viendrait plutôt de la manière dont ils sont cuisinés. Cependant, au cours de ces 10 dernières années, on a remarqué un véritable changement des mentalités. Les Irlandais ne cherchent plus seulement à se rassasier, mais deviennent de plus en plus exigeants quant à la qualité de ce qui se trouve dans leur assiette. Les chefs irlandais ont donc commencé à regarder ce qui se passait hors des frontières, pour le plus grand bien de la cuisine insulaire. Celle-ci reste néanmoins une cuisine simple, qui parvient dorénavant à mettre en valeur les produits du terroir.

Produits caractéristiques
Spécialités culinaires

Les plats typiques sont principalement composés de mouton, bacon, chou, le tout accompagné de la fameuse garlic sauce (sauce à l'ail) et souvent d'oseille. Et la pomme de terre est le légume national qui accompagne pratiquement tous les plats.

Les fruits de mer et les poissons qui abondent sur la côte sont de très bonne qualité. Les huîtres sont accompagnées de Guinness et de soda bread (le pain local). Et on ne peut parler de cuisine irlandaise sans mentionner le saumon, très réputé dans la région de Galway, fumé ou frais.

La région du Kerry est la plus réputée pour l'élevage de mouton. Vous y mangerez les meilleurs ragoûts de l'île, et le célèbre irish stew, accompagné de pommes de terre, carottes, chou, céleri.

Boissons alcoolisées

Bière. Les Irlandais sont des grands amateurs de bière, ce qui explique l'important taux de fréquentation des pubs. La bière est servie en pinte (pint) ou en demi-pinte (half pint ou glass). La plus célèbre d'entre elles est bien évidemment la Guinness, bière stout, presque noire et très amère. Si vous préférez une bière plus douce, essayer la Murphy's (brune) ou la Smithwicks (rousse), réputée être la rousse la plus légère du monde. Les bières blondes ne sont pas très répandues, mais la plus célèbre est la Harp, brassée dans la Guinness Brewery, et vous trouverez de nombreuses bières internationales.

Whiskey. Les Irlandais sont aussi de grands amateurs de whiskey, qui ne se déguste certes pas de la même manière. Le whiskey irlandais est fort particulier et tout à fait délicieux. On compte trois marques majeures : Bushmill, Tullamore Dew et Jameson, plus sec mais incomparable. Vous pourrez goûter aussi à de nombreux dérivés de cette fameuse boisson : le Bailey's ou la Waterford Cream (crèmes de whiskey), l'Irish Mist (à base de whiskey, de miel et d'extraits de plantes), le Hot Port (whiskey chaud rallongé à l'eau avec une rondelle de citron plantée d'un clou de girofle).

N'oublions pas le légendaire irish coffee inventé par un barman de l'aéroport de Shannon : un fond de café sucré, une dose de whiskey, le tout nappé de crème fraîche.

Vins. Si les Irlandais ne cultivent pas la vigne, nombre de restaurateurs cultivent soigneusement leur carte des vins. On trouvera dans les restaurants des wine lists à faire pâlir les restaurateurs français. Des vins français au house wine (vin de table mais de bonne qualité, compter 12 €) et vins de grand cru (45 €), mais également vins allemands, italiens, espagnols, portugais, hongrois, australiens, sud-africains, chiliens ! Idem dans les grands supermarchés, à moindre coût évidemment.

Boissons non alcoolisées

La boisson non alcoolisée nationale est le thé. Vous constaterez que les salons de thé sont assez nombreux dans la capitale, et vous y prendrez goût rapidement : n'est-ce pas agréable une tasse de thé au milieu de la journée (surtout s'il pleut) ?

Le café n'est pas franchement la grande spécialité irlandaise.

Les eaux minérales plates ou gazeuses sont très variées, ainsi que les sodas aux extraits de fruits. Vous pouvez vous en procurer dans toutes les épiceries de type Spar.

Habitudes alimentaires

Malgré leurs différends avec leurs voisins britanniques, les Irlandais ont conservé une manière très anglo-saxonne de division des repas : traditionnellement, ils se nourrissent (très) bien le matin, le déjeuner est assez succinct dans les villes (souvent un sandwich) et beaucoup plus copieux dans les campagnes où il a encore lieu à la maison et ils dînent vers 18h, puis dégustent souvent un thé et des biscuits plus tard dans la soirée.

Irish breakfast. Le petit déjeuner irlandais est un repas à part entière. Traditionnellement, il se compose d'oeufs, de bacon, de saucisses, de toasts, de haricots blancs, de champignons, de tomates, de boudin blanc (white pudding) et de boudin noir (black pudding). Le tout accompagné de thé ou de café. Aujourd'hui, durant la semaine, rares sont les Irlandais qui ont le temps de préparer un tel petit déjeuner et ils se contentent bien souvent de toast, de céréales ou d'oeufs. Cependant, la plupart des hôtels et pensions proposent le full Irish breakfast.

A essayer au moins une fois. Ne jamais perdre de vue cependant que ce petit déjeuner a été créé par des paysans qui partaient aux champs. Il vaut mieux donc éviter d'en absorber la totalité sans prévoir une activité physique importante... ou gare aux kilos.

Soda bread

Vous découvrirez que les Irlandais sont très friands de pain, appelé localement soda bread, qu'ils confectionnent très souvent eux-mêmes. Le goût de ce pain est tout à fait différent de ceux que l'on connaît. Moelleux et croustillant à la fois, ce pain doit son nom au bicarbonate de soude qui, à l'origine, remplaçait la levure. Sa consistance est donc proche de celle d'un gâteau. Sa pâte faite de farine blanche et de farine complète est enrichie au beurre. Elle ne requiert qu'un pétrissage léger et ne nécessite aucun temps de repos. A l'origine, le soda bread était cuit dans une marmite, dans la cheminée familiale. De nos jours, quelques artisans spécialisés utilisent encore ce mode de cuisson. Chaque boulanger irlandais a développé sa variante du soda bread : complet, bis, à l'avoine, cuit en moule.

Recettes
Irish stew.
Irish stew.
Irish stew

Un grand classique de la cuisine irlandaise à base de ragoût d'agneau.

Ingrédients. 450 g de collier d'agneau • 450 g d'oignons • 450 g de carottes • 450 g de pommes de terre • 2 branches de thym • sel • poivre.

Préparation. Faire revenir le mouton dans une marmite, ajouter de l'eau froide, puis le thym, couvrir. Porter doucement à ébullition et laisser mijoter pendant 1 heure. Ajouter les légumes épluchés et coupés en morceaux, assaisonner. Laisser mijoter jusqu'à ce que les légumes soient cuits. Servir avec du chou vert ou des choux de Bruxelles.

Seafood chowder

Délicieuse soupe de poisson irlandaise, crémeuse et conviviale.

Ingrédients. 500 g de mélange de poissons et fruits de mer au choix • fumet de poisson • 5 pommes de terres • 2 oignons • branche de céleri • persil ou coriandre finement hachés • sel • poivre.

Préparation. Faire suer les oignons dans du beurre puis ajouter les pommes de terres coupées en cubes. Recouvrir avec le fumet de poisson et le céleri. Après 20 minutes, prélever la moitié de la préparation, mixer et rajouter le poisson coupé en gros cubes et les fruits de mer, puis laisser cuire 15 minutes. Parsemer de persil ou de coriandre. Servir avec de la crème fraîche et une tranche chaude de brown bread.

Arthur Guinness

En décembre 1759, Arthur Guinness, âgé de 34 ans, décide de reprendre une petite brasserie désaffectée à St James's Gate, à Dublin. A l'époque, l'Irlande rurale boit surtout du whiskey, du gin, et les bières existantes ne sont pas de bonne qualité. La bière brune d'Arthur Guinness est un tel succès qu'elle supplante toutes les bières brunes anglaises et les évince du marché irlandais. Mieux, elle obtient un franc succès en Angleterre. La bière Guinness est caractérisée par sa couleur sombre due à l'orge brûlée. Vers 1820, le qualificatif stout (qui caractérise une bière forte et épaisse) est rajouté pour qualifier ce type de bière brune. La dénomination extra-stout signifie qu'il s'agit d'une variété plus forte, qui a plus de corps. En 1825, la Guinness stout est présente à l'étranger. Dès 1833, la brasserie Guinness est officiellement la plus grande d'Irlande. En 1881, la production annuelle de Guinness dépasse 1 million de fûts et enfin, en 1914, la brasserie Guinness, qui est cotée en Bourse à Londres, devient la plus importante du monde. Désormais, la recette de ce fameux breuvage se retrouve chaque jour dans près de 10 millions de verres bus dans le monde entier. Depuis, le 23 septembre est célébré dans toute l'Irlande par des concerts et des manifestations dans toutes les villes, sous le nom de Arthur's Day. C'est en fait l'anniversaire de la brasserie Guinness elle-même.

Préparez votre voyage !

transports
  • Vol pas cher
  • Louer une voiture
hebergement
  • Réservez un hôtel
  • Votre logement Airbnb
  • Location de vacances
  • Trouvez votre camping
Séjours
  • Voyagez sur mesure
  • Week-ends en France
Sur place
  • Réservez une table
  • Trouvez une activité
  • Expériences & Boxs

Adresses Futées d'Irlande

Avis
Jeu concours

Les jeux concours du moment

Remportez un séjour d'une semaine en tente trappeur pour 5 personnes avec Huttopia !

Envie de prendre l'air ? Remportez un séjour d'une semaine en tente trappeur pour 5 personnes avec Huttopia .