Varna (environ 400 000 habitants), est la métropole de la mer Noire bulgare et elle se dispute la place de deuxième ville de Bulgarie avec Plovdiv. Animée, culturellement dynamique, cosmopolite, elle revêt des airs de seconde capitale du pays en été, quand des touristes y affluent pour se faire bronzer. Varna est alors le centre de tous les mouvements vers Albena ou les Sables d'Or. Ouverte sur la mer, Varna a reçu à trois reprises les grands voiliers de la Tall Ships' Race et reçoit régulièrement des bateaux de croisière. Mais elle n'est pas vivante que l'été, et avec ses cinq universités il n'est pas étonnant qu'elle fut élue Capitale européenne de la jeunesse en 2017. La ville est aussi un centre économique avec son port, l'un des ports les plus importants de la mer Noire et sa zone industrielle au nord du lac de Varna. La " perle de la mer Noire " possède une très jolie architecture, avec ses élégantes allées XIXe plantées d'arbres qui forment une zone piétonne particulièrement agréable, avec ses façades néoclassiques et sa nonchalante promenade de bord de mer. Si l'on ne vient pas sur la mer Noire que pour le sable (et même si c'était le cas !) un passage par Varna est incontournable. Avec ses cafés, ses restaurants, ses rues commerçantes et ses plages, il serait difficile de s'y ennuyer. Sofia a de quoi la jalouser, car certains touristes snobent la première pour des séjours uniquement sur la mer Noire, dont Varna est le coeur... Plus qu'une excellente base pour visiter la côte, Varna mérite franchement une visite détaillée.

Histoire.Dès l'âge de pierre plusieurs villages sur pilotis bordaient le lac de Varna. Cette société de pêcheurs et éleveurs fut l'une des premières civilisations en Europe et laissa une immense nécropole à la fin du Ve millénaire av. J.-C., contenant notamment les plus anciens bijoux en or connus à ce jour dans le monde - plus de 6,5 kg d'objets en or que l'on peut voir au Musée archéologique de la ville.

Au début du VIe av. J.-C, les Grecs fondèrent la ville d'Odessos, que les Thraces reprirent 150 ans plus tard. Assiégée et conquise par Alexandre de Macédoine au IVe siècle, elle devint ensuite romaine au IIe siècle. La ville prit le nom de Varna après l'invasion des Bulgares du Khan Asparouh au VIIe siècle.

Au Moyen Age, la ville fut disputée entre Bulgares et Byzantins. A la fin du second empire bulgare, Varna devint l'un des principaux ports de la mer Noire. Evénement marquant de la ville, la bataille de Varna, le 10 novembre 1444, le dernier combat décisif des Croisades, où une armée de 20 000 Croisés furent défaits par les troupes du sultan ottoman Mourat II. La conquête ottomane n'a pas altéré la position de Varna, qui demeura le centre économique de la région et devint une forteresse clé, position qui se renforça avec la construction de la première ligne de chemin de fer Roussé-Varna en 1866. Lors de la guerre de Crimée de 1853 à 1856, Varna servit d'arrière base des forces françaises.

Dès les années 1920 l'explosion touristique a profité à Varna, car elle est devenue une des principales destinations des vacanciers bulgares et étrangers.

À voir / À faire à VARNA (BAPHA)

Organiser son voyage à VARNA (BAPHA)

Transports
  • Location voiture
  • Réserver un ferry
Hébergements
  • Trouver un hôtel
  • Location de vacances
  • Location Airbnb
  • Trouvez votre camping
Séjours
  • Voyage sur mesure
  • Week-ends en France
Services / Sur place
  • Activités Airbnb
  • Réservez une table
  • Activités & visites
  • Expériences & Boxs

Photos de VARNA (BAPHA)

BULGARIE

Guide BULGARIE

BULGARIE 2021/2022

13.95 €
0000-00-00
336 pages
À découvrir sur le petit Futé
Avis
Jeu concours

Les jeux concours du moment

Remportez un week-end de prestige pour 2 personnes au Château de la Dauphine !

Une escapade romantique en Gironde, au Château de la Dauphine .