A une quarantaine de kilomètres de Guatemala Ciudad, La Antigua Guatemala, plus simplement appelée Antigua, est la capitale " touristique ", ancienne capitale politique et joyau du pays. L'autre, Guatemala Ciudad, est la capitale politique actuelle et surtout la capitale économique... que les touristes, à tort ou à raison, évitent. On commence et on finit en général un séjour au Guatemala par ces deux capitales qui semblent, à l'image du pays, joindre l'ancien et le nouveau. La petite ville coloniale semble rivée dans le charme suranné de l'Empire espagnol, la mégapole moderne regarde devant, vers la mondialisation dans laquelle s'engouffrent des hommes d'affaires pressés et au bord de laquelle restent la plupart des habitants, toujours plus nombreux à venir de leurs campagnes, attirés par le mirage de la ville. Ceinte par son écrin de volcans - l'Agua (3 766 m), l'imposant gardien qui semble majestueusement veiller sur la ville, le Fuego (3 763 m), qui émet toujours des fumerolles depuis son éruption de 2002, et l'Acatenango (3 976 m) - Antigua est voluptueuse et calme.

La ville compte aujourd'hui environ 50 000 habitants, quasiment autant qu'aux heures les plus fastes de la colonie. Loin de souffrir de sa proximité avec Guatemala Ciudad (à 1 heure à peine en minibus), elle est au contraire le lieu de villégiature privilégié des touristes et des habitants de la capitale qui, chaque fin de semaine, fuient les problèmes de circulation, de pollution et de violence pour la tranquillité d'Antigua dont les rues pavées souffrent d'une telle fréquentation automobile.

Au fil des années et malgré les séismes destructeurs qui l'ont ébranlée, La Antigua n'a cessé de s'enrichir de constructions, d'églises, de couvents et de palais des puissants de la société coloniale d'alors, aux arcanes entrelacés entre pouvoir spirituel et temporel. Ce superbe décorum est le cadre de nombreuses manifestations. La plus importante est sans conteste la Semana Santa. Les rues de la ville se couvrent alors de tapis de fleurs.

Antigua est également une excellente base de départ pour les principales destinations du pays. De nombreux voyageurs ont fait de cette cité leur hub, à partir duquel ils vont et viennent à coup de " shuttle " entre les volcans de la région, le lac Atitlán et les petits villages des hautes terres ou les plages et mangroves de Monterrico.

Séjourner à Antigua, c'est se projeter au temps de l'Amérique latine coloniale. C'est sans doute une des plus belles villes d'Amérique centrale dont le charme baroque surprend et envoûte le visiteur. Relativement sûre, elle offre aux visiteurs une infrastructure hôtelière très large, souvent de qualité.

Histoire

Le 27 juillet 1524, Pedro de Alvarado fonde en grandes pompes la première Capitainerie générale du Guatemala, Santiago de los Caballeros, sur le site d'Iximché (aujourd'hui Tecpan), capitale des Indiens Cakchiquels. Cependant, en 1527, à la suite des soulèvements indiens, lasse d'avoir à payer un tribut en or de plus en plus important, et à cause d'un environnement contraignant, la Capitainerie est déplacée dans la fertile vallée d'Almolonga, sur le site actuel de Ciudad Vieja, au pied du volcan Agua.

En 1541, une énorme coulée d'eau et de boue, dévalant de son sommet, engloutit la ville. Les autorités espagnoles choisissent alors de construire une nouvelle capitale " Villa de Guatemala ", à quelques kilomètres de là, dans la vallée de Panchoy, à l'abri de l'ire de l'Agua.

Le 16 mars 1543, La Antigua est officiellement fondée par Don Francisco de la Cueva et l'évêque Francisco Marroquin. La ville commence alors à s'orner d'édifices somptueux, marqueurs de sa fonction politique et religieuse, comme le palais des Capitaines généraux du Guatemala ou la cathédrale Santiago. A la tête d'un vaste territoire s'étendant du Chiapas et du Yucatán au nord jusqu'aux portes de l'ancien royaume des Incas au sud, Antigua demeurera la capitale de l'Amérique centrale de 1543 à 1773. Vers le milieu du XVIIIe siècle, sa population compte environ 60 000 âmes. Elle est alors à son apogée. Hélas, un violent tremblement de terre la réduira à l'état de chaos en 1773. La couronne d'Espagne décide alors de procéder à un nouveau déménagement. La capitale de la Capitainerie générale est fondée sous le nom de Ciudad de Guatemala (l'actuel Guatemala Ciudad), à une quarantaine de kilomètres de là. " Villa de Guatemala " est purement et simplement abandonnée. Elle perd même son nom et devient alors La Antigua Guatemala. Pour forcer les survivants à quitter leurs maisons, les autorités font de La Antigua une ville interdite. Pendant sept ans, elle n'est théoriquement plus occupée mais une partie non négligeable de la population s'accroche à ses antiques demeures. En 1780, on procède à une réoccupation officielle du site et aux premières restaurations des édifices symboliques de la ville. En 1976, un terrible tremblement de terre anéantit les efforts entrepris pour relever la ville de ses ruines. En 1979, l'Unesco la classait au rang de patrimoine historique de l'humanité. Grâce à cette reconnaissance internationale, elle a bénéficié d'un important programme de restauration. Aujourd'hui, la ville a retrouvé son lustre d'antan, même si de nombreux édifices historiques sont encore à restaurer. Epargnée peut-être par les courroux de Dame Nature, Antigua reste telle qu'elle était à la fin du XVIIIe siècle, sans modification architecturale notoire et à l'abri de l'explosion urbaine caractéristique des pays latino-américains.

Que visiter à ANTIGUA ?

Organiser son voyage à ANTIGUA

Transports
  • Vol pas cher
  • Location voiture
  • Réservez un ferry
  • Location de moto
  • Taxi et VTC
Hébergements & séjours
  • Tourisme responsable
  • Trouver un hôtel
  • Location de vacances
  • Trouvez votre camping
  • Voyage sur mesure
Services / Sur place
  • Assurance Voyage
  • Activités Funbooker
  • Réservez une table
  • Activités & visites

Photos d'ANTIGUA

GUATEMALA

Guide GUATEMALA

GUATEMALA 2018/2019

14.95 €
2018-05-02
336 pages
Jeu concours

Les jeux concours du moment

Remportez 2 week-end de prestige aux portes de la Normandie !

2 séjours pour 2 personnes avec l'Office de Tourisme Terres de Seine ! (2 gagnants)

Une escapade zen et reposante...