Le métier de guide touristique intéresse bien souvent les passionnés de voyages, d'architecture, de la culture et de l'histoire d'une ville, d'une région ou d'un pays. C'est un métier de transmission de savoir et qui demande d'être parfaitement à l'aise dans le contact avec autrui. La maîtrise d'une ou plusieurs langues étrangères est d'ailleurs largement recommandée. Vous êtes attiré par le domaine du tourisme et vous souhaitez devenir guide touristique saisonnier et en indépendant ? Ou bien peut-être souhaitez-vous compléter votre temps de travail en encadrant de groupes pour quelques heures par mois sous le régime de la micro-entreprise ? Mais au fait, est-il possible de devenir guide touristique en tant qu'auto-entrepreneur ?

Guide touristique et micro-entreprise : est-ce possible ?

Dans un premier temps, précisions qu'il n'existe pas d'études ni de diplômes qui préparent spécifiquement au métier de guide touristique. Bien sûr, comme pour le métier d'agent de voyage qui l'exige bien souvent, un BTS animation et gestion touristiques locales sera toujours un plus, mais le métier de guide touristique est aussi ouvert aux personnes ayant suivi des études d'histoire, de géographie ou d'art. Si ces parcours ne sont en rien une obligation, posséder une solide culture générale et une connaissance minutieuse du ou des territoires où l'on souhaite pratiquer va de soi. Comment pourrait-il en être autrement alors que l'on souhaite transmettre aux voyageurs toutes les richesses, les anecdotes et les subtilités d'une ville, d'un département ou d'une région, en France comme à l'international ?

À tous ceux qui se posent la question de savoir s'il est possible d'être guide touristique en tant qu'auto-entrepreneur, eh bien la réponse est oui ! Cela concerne même la majorité des guides, et très peu sont salariés. Une chose importante à savoir sur le métier de guide touristique, c'est qu'étant un travail saisonnier, les revenus sont souvent irréguliers. C'est une profession qui peut être exercée pour jongler avec une autre activité saisonnière, mais qui peut aussi compléter un travail que l'on effectue à temps partiel ou des études secondaires.

Devenir guide touristique en tant qu'auto-entrepreneur est simple, et le site Pôle auto-entrepreneur permet d'exercer ce métier de manière extrêmement rapide !

Comment rapidement devenir auto-entrepreneur et démarrer le métier de guide touristique ?

Il est aujourd'hui très facile d'obtenir le statut d'auto-entrepreneur. Les conditions sont d'être majeur, de disposer d'une adresse en France et de ne pas être déjà travailleur non salarié. Une fois connecté au site Internet, le futur guide touristique freelance accède à un formulaire en ligne qu'il doit compléter. Il s'agit d'informations concernant la civilité, la date et le lieu de naissance, la nationalité, l'email et la future activité exercée. Une fois la demande finalisée, le dossier est traité en moins de 24h. La personne est ensuite averti par email et SMS lorsque le statut d'auto-entrepreneur est confirmé et opérationnel. À noter que le numéro de SIRET communiqué est indispensable pour exercer et facturer les futures prestations. Le guide touristique indépendant doit en outre payer des cotisations sociales sur ses rentrées d'argent.

Dès lors que le statut d'auto-entrepreneur est obtenu, le guide touristique peut commencer à démarcher les structures pour se constituer une clientèle avec laquelle il va travailler. Il est pour cela conseillé de se rapprocher d'offices de tourisme, d'agences de voyages, de groupes hôteliers ou toutes structures touristiques proposant des visites guidées. Mais le guide touristique freelance peut aussi créer ses propres circuits touristiques et les commercialiser auprès de sa clientèle personnelle de voyageurs. Cela demande un investissement supplémentaire, puisqu'il faut alors créer ses propres supports de communication et savoir attirer la clientèle.

Voilà toutes les informations utiles à connaître pour devenir guide touristique en tant qu'auto-entrepreneur, et faire de sa passion son métier.