Guide de Louisiane : Idées de séjour

Le temps du voyage en avion aggravé par l'absence de vol direct devrait vous inciter à opter pour un séjour d'au moins 4 jours. Une semaine paraît raisonnable, mais 15 jours semblent le meilleur moyen d'avoir un véritable aperçu de l'État entier et non juste de La Nouvelle-Orléans. Chaque saison connaît ses atouts.

Séjour court

Un week-end prolongé devrait permettre de se faire une bonne idée des richesses de la Louisiane. Il faudra en revanche faire un sacré choix... ou revenir !

Jour 1. Il est consacré au voyage. Si vous partez le matin, grâce au décalage horaire, vous arrivez en fin de journée à La Nouvelle-Orléans. Essayez de dormir dans l'avion afin de profiter un peu de la première soirée sur place. L'ambiance de fête de Bourbon Street devrait vous maintenir éveillé.

Jour 2. Petit déjeuner de beignets ou de grits et oeufs brouillés, courte balade dans le Vieux Carré, vers les quais et Jackson Square. Louez une voiture pour deux jours et partez sur la rive nord du lac Ponchartrain via le Causeway Bridge. Vous pourrez déjeuner en front de lac à Mandeville, pénétrer le mystique bayou Cane en kayak l'après-midi (ce qui vous permettra d'avoir un bref aperçu du pays cajun) avant de faire une halte désaltérante à la brasserie Abita ou dans les vignobles Ponchartrain. Dîner à Covington, à Oxlot 9, un délice. Vous pourrez passer la nuit dans un des B&B locaux. Si vous y êtes au printemps, regardez le programme du Dew Drop pour un moment de musique unique.

Jour 3. Petit déjeuner chez Liz et en route pour les plantations en contournant le lac : Evergreen, Laura ou Whitney font partie des incontournables. Une le matin et une l'après-midi. Puis retour à Nola.

Jour 4. Visite du quartier de Tremé ou Garden District avant de déjeuner à Cochon, pour son succulent jambon à l'os fumé et son tatin d'ananas. Si votre avion ne part que dans la nuit ou au petit matin, vous aurez le temps de profiter de l'ambiance festive (et authentique !) de Frenchmen Street à Faubourg Marigny. Vol et retour.

Variante pour les jours 2 et 3. Faites les plantations d'abord puis allez jusqu'à Thibodaux ou Houma pour un plongeon dans la culture cajun, et dans le bassin de l'Atchafalaya. Rencontre avec des alligators et la gastronomie locale.

Séjour long

Jour 1. La plupart des vols pour La Nouvelle-Orléans atterrissent en fin d'après-midi. La soirée sera donc consacrée à contrecarrer le décalage horaire et à se faire au climat local. Les plus vaillants pourront, eux, faire quelques pas dans Bourbon Street et le Vieux Carré pour un premier go-cup.

Jour 2. Vous pourrez rester autour du Vieux Carré. Pourquoi pas jeter un oeil au Cabildo, pour saisir l'importance, culturelle et historique, que revêt Mardi Gras. Le soir, au choix, vous pourrez soit vous lancer dans la cohue de la rue de la soif louisianaise après un po-boy sur le pouce, soit vous installer confortablement au Snug Harbor, ou tout autre club du Faubourg Marigny, une Abita en main, pour vous imprégner de jazz.

Jour 3. Partez en croisière sur le Mississippi à bord du Natchez, l'un des derniers véritables bateaux à vapeur naviguant, et laissez-vous aller à une brève introduction de La Nouvelle-Orléans. Déjeunez à bord, puis une fois débarqués, tentez une incursion vers Jackson Square, où les artistes de rue sont légion. Au menu du soir, gumbo ou jambalaya.

Jour 4. Offrez-vous une visite guidée des cimetières de La Nouvelle-Orléans : à la fois un bon moyen de remonter le temps et une immersion dans la culture vaudou, notamment concentrée autour de North Rampart. Journée interchangeable avec le 19e jour.

Jour 5. Partez tôt le matin pour une excursion plus naturaliste en direction de Lafitte (réserve naturelle Barataria).

Jour 6. Une journée plutôt calme avant le départ pour le pays cajun. Traversez le Mississippi et flânez à Algiers Point (traversée en ferry), quartier calme et typique, isolé et donc à l'écart des hordes de touristes.

Jour 7. Vous quittez La Nouvelle-Orléans pour quelques jours à la découverte du pays cajun. Roulez à travers les bayous en direction de Houma où vous pourrez trouver refuge dans le marécage de Betty. Le soir, exercez votre oreille au français cajun dans un " fais-dodo ".

Jour 8. C'est le jour de votre immersion au fin fond du bayou sauvage. De nombreuses enseignes proposent des swamp tours à la rencontre des habitants des marais : alligators, jacinthes, mousse espagnole et cyprès chauves... Si l'occasion se présente, passez la nuit sur un house-boat.

Jour 9. En route pour Lafayette. Vous pourrez déjeuner, épicé, au restaurant de l'usine de Tabasco, à Avery Island. Passez par le centre culturel acadien pour une excellente approche des traits culturels de ce peuple déporté. Si vous n'y avez pas encore goûté, ou si vous en redemandez, passez la nuit sur un house-boat du bassin de l'Atchafalya, à Henderson.

Jour 10. Une fois à Lafayette, jetez un oeil à Vermilion Village pour découvrir une honnête reconstitution de l'habitat cajun. En avril, la ville s'anime autour du réputé festival international. Pour dîner, allez faire un tour dans un " fais-dodo " (Préjean's ou Randol's) ou, si c'est la saison, faites une cure d'écrevisses à Breaux Bridge.

Jour 11. Lake Charles et ses casinos dépaysent après quelques jours avec les cajuns. Sur la route, passez à Crowley, capitale du riz, et sa plantation Crystal Rice dont la rizière est aussi le lieu d'élevage de belles écrevisses.

Jour 12. Le Creole Nature Trail est un sentier qui part de Lake Charles et frôle le golfe du Mexique ; l'occasion aussi de faire une balade en airboat, à la découverte de la faune et de la flore. Le soir, vous pourrez tenir compagnie à un bandit manchot.

Jour 13. Opelousas sera votre dernière étape en pays cajun : l'occasion d'un récapitulatif lors de la visite de Vieux Village. Via Alexandria, vous gagnerez la Crossroads Region. Sur Cane River, vous commencez à croiser de splendides demeures de planteurs avant de faire une étape au calme de Kisatchie Forest. Si vous êtes équipés, passez-y la nuit. Sinon dormez dans un beau B&B de Natchitoches, berceau de la Louisiane.

Jour 14. Pour être exhaustif, passez par Shreveport et dînez chez Kim au Lucky Palace. C'est aussi ici qu'Elvis a fait ses premiers pas sur scène. Sinon, vous pourrez tester la tyrolienne au-dessus des alligators... Si Shreveport est trop éloigné, repiquez vers l'est direction Ferriday. Cette bourgade peut se vanter d'avoir accueilli les plus grands noms du blues. Puis redescendez vers Baton Rouge en préférant la Hwy-61 : vous atterrirez alors à Natchez (la ville a fêté son tricentenaire en 2016). Sur la route vous croiserez St. Francisville ; essayez de prendre une bonne nuit de repos à la plantation (hantée) de Myrtles.

Jour 15. Vous êtes au pays des plantations. Après un bon déjeuner au Magnolia Café, direction la capitale Baton Rouge et son capitole, l'ancien et le nouveau. À voir, entre autres : l'enrichissant et rafraîchissant Capitol Park Museum et le USS Kidd, un navire de guerre reconverti en musée. Balade sur la digue au coucher du soleil et repos dans un hôtel non loin de l'I-10.

Jour 16. Il est temps de revenir doucement vers La Nouvelle-Orléans. Passée la ville de Plaquemine, dont l'écluse vaut le détour, arrêtez-vous sur la route bordée de champs de canne à sucre dans deux ou trois plantations. Whitney, Evergreen ou Laura sont vivement recommandées.

Jour 17. Si vous avez plus de temps devant vous, vous pourriez bifurquer par Thibodaux, en pays cajun, sur la route du retour. Sinon passez deux jours sur le Northshore, la rive nord du lac Ponchartrain. Mandeville, Covington sont d'historiques petites villes au charme certain, l'une pour sa promenade de front de lac, l'autre pour ses vieilles briques.

Jour 18. Toujours dans le Northshore. Au choix, effort ou réconfort. Kayak sur le bayou Cane ou Lacombe à la rencontre de gentilles bestioles à grandes mâchoires ou dégustation dans les vignobles Ponchartrain suivie de la visite de la brasserie Abita... ou les deux, mais mieux vaut commencer par le kayak.

Jour 19. Vous pouvez consacrer vos derniers instants à La Nouvelle-Orléans soit pour une visite guidée de Trémé et/ou un tour à bord du célèbre " tramway nommé désir " jusqu'à Garden District, soit pour faire vos derniers achats dans Magazine Street ou bien encore pour une dernière bouffée d'histoire et d'aventures avec le musée de la Seconde Guerre mondiale. Un dernier verre sur des airs de jazz si vous ne décollez qu'au petit matin.

Jour 20. Votre voyage s'achève mais vous aurez sans doute envie de revenir pour découvrir tous ces paysages à une autre saison. Votre avion décolle dans l'après-midi.

Séjours thématiques
La Louisiane avec des enfants

Vous avez décidé de partir faire un tour de la Louisiane avec vos enfants, mettez donc de côté les sereines après-midis plage (il n'y en a presque pas) et préparez-vous à vivre quelques mémorables aventures.
Si la région des plantations peut s'avérer passionnante pour les plus grands, rien n'est moins sûr pour les enfants, à moins qu'ils ne soient déjà intéressés par l'histoire et l'architecture. Préférez plutôt le pays cajun, pour son accueil chaleureux et francophone autant que pour la ribambelle d'activités plein air que la région a à offrir, à commencer par les swamp tours. On trouvera quelques adresses fiables du côté de Breaux Bridge et du Lac Martin, qui offrent la possibilité de monter à bord de bateaux à propulsion ou de canoës plus tranquilles, permettant de faire la rencontre d'impressionnants alligators. Quelques fermes d'élevage autorisent même les enfants à prendre dans leurs mains quelques-uns de ces bébés reptiles. Dans la région de Lake Charles (qui abrite un très beau musée de costumes de Mardis Gras), à l'extrême ouest de l'Etat, on trouve le Creole Nature Trail, qui est une randonnée facile d'accès, oscillant entre sentiers bien balisés et plages de coquillages, et donnant à voir une nature luxuriante riche d'une époustouflante variété d'oiseaux migrateurs. En retournant vers New Iberia, on trouve le Crawfish Haven, tenu par le sympathique Barry qui propose aux voyageurs de l'accompagner à la pêche aux écrevisses, avant de cuisiner et de déguster la récolte du jour. Instructif et amusant. Une escale à Lafayette peut s'avérer intéressante pour rencontrer à Vermilionville d'authentiques Acadiens francophones s'affairant, dans un décor cajun traditionnel reconstitué, et simulant la pratique de métiers anciens tout en faisant la causette aux visiteurs.
Enfin, si La Nouvelle-Orléans n'a certes pas la réputation d'être une destination touristique à vocation familiale, on sera toutefois surpris par le nombre d'activités parfaitement adaptées aux enfants. On trouve en effet en ville un fabuleux insectarium, un très bel aquarium mais surtout un gigantesque zoo, installé dans le Garden District. Mardi Gras World est une visite qui ravira les plus petits, avec sa collection de statues géantes en papier-mâché et ses costumes d'indiens et autres oripeaux bigarrés à n'en plus finir. Enfin, la traversée en ferry jusqu'à Algiers Point, de l'autre côté du Mississipi est une sortie assez agréable à effectuer avec les enfants. Notons ici que La Nouvelle-Orléans abrite de nombreuses options d'hébergement avec piscine, ce qui fait bien souvent le bonheur des jeunes.

Mardi Gras

Les parades carnavalesques du Mardi Gras de New Orleans sont de renommée mondiale et attirent de nombreux visiteurs et participants. Réservez très longtemps à l'avance et sachez que les prix sont très élevés à cette période.

Si vous voulez vraiment découvrir Mardi Gras comme les locaux, préparez votre costume auparavant et commencez à arpenter les rues du Vieux Carré tôt le matin. Intégrez la Parade St Ann qui démarre dans le Marigny au bar Mimi's, ou attrapez-la au passage autour du R bar ou de Café Brazil et devenez une autre personne pour une journée entière. Ce sera un souvenir inoubliable. N'oubliez pas votre appareil photo.

Deux festivals en un week-end

En route pour le Festival International et le Jazz Fest ! Si vous avez la chance d'avoir trouvé un hébergement à La Nouvelle-Orléans lors du festival de jazz, profitez de deux festivals. Le dernier week-end de mai et le premier week-end de juin sont toujours réservés au Jazz Fest à New Orleans. Le dernier week-end de mai est l'occasion d'aller faire un tour du côté de Lafayette pour le Festival International. Les artistes internationaux participent souvent aux deux festivals, mais à Lafayette le festival est gratuit, une grande différence avec le Jazz Fest qui est payant.

Un autre festival à ne pas rater : le French Quarter Festival, le troisième week-end d'avril. Du même style que la Fête de la musique en France. Tout le Quartier français est monopolisé par ce festival qui dure trois jours.

Séjour faune et flore

Les meilleurs endroits pour découvrir la faune et la flore de Louisiane sont dans les marécages, au sud-ouest de La Nouvelle-Orléans. Mais si vous n'avez pas la possibilité de sortir de la ville, City Park, Audubon Park ou Garden District sont dotés de magnifiques arbres et plans d'eau.

Pour découvrir la faune, l'aquarium, l'insectarium et le zoo seront une excursion facile. À Jean Lafitte Park, on pourra observer la nature à son rythme, en marchant ou en ramant. Le Northshore, Cocodrie, le Creole Nature Trail (Lake Charles) sont d'excellents spots pour approcher la faune et la flore de Louisiane. Enfin, la forêt Kisatchie s'étend sur deux régions et se découvre sous de multiples formes.

Les plantations et le Mississippi

Plantation Road ou River Road est une suite d'autoroutes ponctuées d'anciennes plantations qui ont survécu depuis les XVIIIe et XIXe siècles. Nous vous conseillons d'en visiter deux ou trois par jour, afin de ne pas mélanger les histoires de chacune. Prévoyez de dormir dans plusieurs de ces plantations, pour profiter au maximum de leur atmosphère.

Jour 1. Depuis La Nouvelle-Orléans, partez vers l'ouest et passez par Destrehan Plantation, puis par la très belle San Francisco Plantation. Madewood ou Houmas House sont deux autres options.

Jour 2. Le lendemain, dirigez-vous vers St. Francisville, où vous verrez des plantations de coton et d'indigo, dont l'aspect est parfois un peu différent des plantations de canne à sucre du sud de Baton Rouge.

Jour 3. Vous pourrez ensuite faire un crochet par Natchez dans le Mississippi, avant de revenir en Louisiane pour découvrir l'ouest du fleuve, avec Alexandria et Natchitoches, situées dans la région de la Cane River. Là aussi, de belles demeures, aux histoires toujours différentes vous attendent. Nous vous conseillons notamment de dormir à Loyd Hall Plantation, près de Cheneyville, pour compléter ce beau parcours.

Longer le fleuve et visiter les plantations se fait facilement en voiture. Cela dit, une croisière sur le Mississippi au départ de La Nouvelle-Orléans en remontant vers Natchez (Mississippi) est recommandable. Au fil de l'eau, l'histoire de cette région et de son fleuve se révèlera avec la langueur qui la caractérise.

Séjour en Pays Cajun

S'il y a bien deux zones à visiter lors d'un séjour en Louisiane, c'est bien La Nouvelle-Orléans et le pays cajun. Pour ses marais, son histoire étonnante, sa gastronomie, mais avant tout pour la chaleureuse hospitalité des ses habitants.

Jour 1. Direction Houma, à 1 heure de route au sud-ouest de La Nouvelle-Orléans, surnommée la " Venise de l'Amérique " pour les sept bayous qui convergent dans le centre-ville. Après une étape à l'office de tourisme, rendez-vous au Bayou Terrebonne Waterlife Museum pour vous faire une idée de l'importance de l'élément aquatique dans la région ou au Wetlands Acadian Cultural Centre de Thibodaux qui retrace l'histoire des Acadiens. Puis au choix : un swamp tour dans les marais ou une escapade au bout du monde, à Cocodrie.

Jour 2. Cap à l'ouest pour une visite de l'usine Tabasco sur Avery Island et des jardins tropicaux de Rip Van Winkle sur Jefferson Island. Repas à New Iberia, puis direction Kaplan pour une mémorable session de pêche à l'écrevisse. Nuit sur place dans l'auberge du pêcheur, Barry.

Jour 3. Lafayette, capitale cajun s'il en est, propose une quantité d'activités et de très bons restaurants. L'Acadian Village ou Vermilionville permettront d'approfondir ses connaissances en matière de culture acadienne, tandis qu'une excursion en kayak dans les bayous de Breaux Bridge, à la tombée de la nuit, autorisera à frôler quelques alligators. Soirée musicale dans un fais-dodo de Lafayette.

Jour 4. A l'ouest toute pour faire connaissance avec la plus texane des villes de Louisiane, Lake Charles. On y apprendra les secrets de fabrication du rhum dans la distillerie Bayou Rum avant de se pâmer devant les costumes de Mardi Gras exposé dans un très bon musée du centre-ville. Excursion l'après-midi dans les marais d'eau douce du Creole Nature Trail, puis soirée au casino !

Jour 5. On rejoindra enfin DeRidder, dans le nord du pays cajun, qui abrite une inquiétante prison et un musée de la poupée non moins rassurant, avant de filer vers Opelousas pour en visiter le vieux village. Une escale au Nunu d'Arnaudville peut constituer une belle conclusion à ce séjour cajun.

Préparez votre voyage !

transports
  • Vol pas cher
  • Louer une voiture
  • Réservez un ferry
  • Location de moto
  • Taxi et VTC
hebergement
  • Tourisme responsable
  • Réservez un hôtel
  • Location de vacances
  • Votre logement Airbnb
  • Trouvez votre camping
Séjours
  • Voyagez sur mesure
Sur place
  • Assurance voyage
  • Activités Funbooker
  • Réservez une table
  • Trouvez une activité

Adresses Futées de Louisiane

Avis
Jeu concours

Les jeux concours du moment

Remportez un séjour d'exception pour 2 personnes en Corse !

Un séjour de 4 nuits et 5 jours pour 2 personnes en Corse avec l'Agence du Tourisme de la Corse.