Située sur le littoral atlantique à 80 kilomètres de Philadelphie, Atlantic City est réputée pour son grand port de plaisance et, surtout, pour ses casinos à l'architecture étonnante, autrefois au nombre de 12 et dont seuls 7 sont encore ouverts aujourd'hui (auxquels s'ajoutent deux casinos qui ont ouvert en 2018). Si elle est connue pour être le point névralgique des jeux de hasard, l'histoire de la ville est bien plus intéressante qu'une machine à sous.

A l'origine, Absecon Island n'était qu'un banc de sable infesté de moustiques mais, dans les années 1860, de part sa situation géographique idéale (accessible de plusieurs grandes zones urbaines comme New York et Philadelphie), l'endroit se développe et devient une station thermale. Le 26 juin 1870, une passerelle en bois entre la plage et la ville est construite : le fameux Boardwalk. La promenade n'a cessé de s'étendre et cette expansion a fait apparaître la chaise roulante en 1884. Les vacanciers fortunés se faisaient ainsi pousser par quelqu'un, confortablement assis dans une chaise à baldaquin. Il est toujours possible de le faire pour une vingtaine de dollars... Dans les années 1920, le chef mafieux Enoch L. Johnson prend le contrôle de la ville et la transforme, durant la Prohibition, en une ville d'amusement et de liberté concernant l'alcool notamment. Il se sert de sa position politique (trésorier du comté) pour en faire une zone de non-droit et elle atteint l'apogée de sa popularité durant ses années de l'entre-deux-guerre et jusqu'à l'emprisonnement de Johnson en 1941. L'engouement est tel que ce sont les rues d'Atlantic City qui figurent sur le plateau de jeu de l'édition originale du Monopoly en 1936. Frank Sinatra vient y chanter de nombreuses fois. Après l'ouragan de 1944 et l'essor de destinations touristiques plus exotiques (telles que les Bahamas ou la Floride) et plus accessibles avec l'arrivée des lignes aériennes commerciales, Atlantic City devient, dans les années 1960, une ville presque morte où le chômage est élevé et la densité de population faible. Il faut attendre le projet de loi de 1976 légalisant le jeu dans la ville (alors que le seul Etat du pays autorisant le jeu était le Nevada, depuis 1936) pour qu'une nouvelle vague de tourisme commence. Les années 1920, le jazz, un sentiment d'interdit sont bien loin de la réalité actuelle.

Aujourd'hui, Atlantic City est une ville où les casinos bling-bling se succèdent sans grand charme mais avec encore une certaine idée de la fête. Elle connaît cependant quelques difficultés et sa fréquentation est en baisse. Peu de villes de la côte est ont été autant affectées par la crise financière de 2008. En 2014, trois de ses casinos les plus emblématiques mettent la clé sous la porte. Deux ans plus tard, alors que le Trump Taj Mahal ferme à son tour, la ville est au bord de la faillite et s'en sort uniquement grâce au prêt très généreux accordé par l'Etat du New Jersey. Malgré un taux de chômage en baisse et l'ouverture de deux nouveaux casinos en 2018, le Hard Rock Hotel & Casino et le Ocean Resort Casino, la renaissance annoncée d'Atlantic City tarde à venir.

Que visiter à ATLANTIC CITY ?

Adresses Futées d'ATLANTIC CITY

Rechercher par catégorie :

Organiser son voyage à ATLANTIC CITY

Transports
  • Vol pas cher
  • Location voiture
  • Location de moto
  • Taxi et VTC
Hébergements & séjours
  • Tourisme responsable
  • Echange de logement
  • Trouver un hôtel
  • Location de vacances
  • Trouvez votre camping
  • Voyage sur mesure
Services / Sur place
  • Assurance Voyage
  • Réservez une table
  • Activités & visites

Photos d'ATLANTIC CITY

BOSTON NOUVELLE ANGLETERRE

Guide BOSTON NOUVELLE ANGLETERRE

BOSTON NOUVELLE ANGLETERRE 2021/2022

13.95 €
2021-01-13
360 pages
Jeu concours

Les jeux concours du moment

Remportez un séjour dans le Calvados avec Gîtes de France !

Un bon cadeau d'une valeur de 700€ pour votre prochain séjour dans le Calvados avec Gîtes de France !