Guide du Cambodge : S'informer

À voir – À lire
Librairies de voyage
Cartographie et bibliographie
Cartographie

Couverture cartographique du Cambodge au 1/50 000e. Cette couverture cartographique est aisément disponible au marché russe ou au marché central à Phnom Penh. Elle provient de stocks revendus par l'armée cambodgienne. Ces cartes furent dressées par l'armée vietnamienne qui les a copiées sur celles de l'armée américaine qui les avait elle-même réactualisées à partir des cartes de l'armée française... Elles sont néanmoins assez précises, et c'est ce qui existe de mieux, alors... Le jeu de cartes complet (environ 300 m2) coûte entre 300 et 500 $ au marché russe. Il y a toutefois peu de chances pour que vous ayez besoin du lot complet. Faites-en l'acquisition à Phnom Penh, on ne les trouve pas ailleurs.

Bibliographie
Romans

Nimith Chheng, La Tête de Bouddha, Kiriographaires. La fine couche de poussière qui recouvrait la petite bibliothèque de l'entrée portait encore la marque de l'objet disparu. La place exacte où se tenait la Tête de Bouddha... Qu'était-elle devenue ?

Patrick Deville, Kampuchéa, Points, 2011. De Mouhot aux Khmers rouges, nous voici raconté un siècle et demi de l'histoire du Cambodge. Avec le secours de Malraux, Conrad, Loti, Deville compose un roman passionnant, à lire absolument.

George Groslier, Le Retour à l'argile, Kailash. Dans les années 1920, un ingénieur français tombe amoureux du Cambodge et des Cambodgiennes... La Route du plus fort, Kailash. A la même époque, portrait de la vie du résident français de la province de Battambang.

Bernard Menaut, Sangrâma ou la chute d'Angkor, Kailash. Un agréable roman historique.

Pierre Benoît, Le Roi lépreux, Kailash. Il est vraiment charmant ce roman, un peu suranné peut-être, mais que celui qui n'a jamais rêvé de vivre une folle histoire d'amour avec une princesse birmane au milieu des temples d'Angkor nous jette la première pierre...

Jean Hougron, Les Asiates, Tu récolteras la tempête, Rage blanche, Mort en fraude, Soleil au ventre, La Terre du barbare, La Gueule pleine de dents (t. I et II), Les Portes de l'aventure, Bouquins. C'est l'émotion, le rendu de l'atmosphère qui priment chez Jean Hougron, qui a roulé sa bosse partout en Indochine, exerçant tous les métiers. Les portraits, les descriptions des rapports humains, les odeurs... Tout reste parfaitement d'actualité. Même si tous ne concernent pas le Cambodge, on dévorera l'ensemble de ses romans en rêvant de repartir.

Jean Lartéguy, Enquête sur un crucifié. Ce roman vous entraîne sur les traces du fils d'un célèbre acteur américain (Errol Flynn, pour ne pas le nommer) mystérieusement disparu pendant la guerre dans le Bec de Canard, région de Svay Rieng au Cambodge. Comme chez Hougron, on retrouve dans la prose de Lartéguy toutes les odeurs, les couleurs et les émotions de l'Indochine. Ceux que ne rebute pas le " roman guerrier " ou roman militaire se plongeront avec délices dans l'oeuvre particulièrement dense et vivante de ce véritable Asiate qui, mieux que quiconque, a su raconter l'amour qu'éprouvaient les Français pour la péninsule. (Epuisé)

Jean Lartéguy, Le Gaur de la rivière noire. Une histoire d'amour entre un Français d'Indochine et une belle danseuse khmère, sur fond de dictature khmère rouge. (Epuisé)

Hélène Cixous, L'Histoire terrible mais inachevée de Norodom Sihanouk roi du Cambodge, Théâtre du Soleil. Il existe sans contexte un aspect de tragédie grecque, ou même shakespearienne, dans cette pièce extrême-orientale que l'on ne peut s'empêcher de lire d'une traite. Cette pièce de théâtre présente une peinture extrêmement complète et humaine du drame cambodgien à travers son principal protagoniste, le prince Sihanouk, ultime héros tragique de notre époque.

Loup Durand, Jaraï, Kailash. Un livre vraiment incontournable, un peu décousu, certes, mais tout à fait passionnant. Il retrace d'une façon extrêmement vivante la période qui précéda l'arrivée des Khmers rouges au pouvoir, la fin d'un monde, celui des Français du Cambodge.

Henri Noullet, Sur la piste de Samrang, Presses de la Cité, 1993. Vivez au jour le jour l'existence d'un sergent de la Coloniale, chef du poste de Kbal Domreï, et partez à la découverte des populations phnong des jungles inextricables de la région de Mondolkiri. Un beau roman d'aventures et d'amitié dans un univers qui a disparu. (Épuisé)

Claude Riffaud, Mékong Palace, Presses de la Cité. Dans les années 1950, les aventures d'un jeune officier de la Royale qui patrouille entre le Viêt-Nam et Phnom Penh à bord d'un vieux rafiot. (Épuisé)

Soth Polin, L'Anarchiste, Ed. La Table Ronde, 2011. C'est malheureusement le seul roman cambodgien digne de ce nom, mais quelle force, quel style ! A travers les aventures d'un jeune Khmer éduqué à la française est évoqué tout le drame d'une génération qui se trouve au bord du gouffre khmer rouge. Suffisamment occidentalisé pour ouvrir les yeux sur les tares de la société cambodgienne mais restant tout de même radicalement khmer, l'auteur va plonger dans une folie de débauche morbide qui est une magistrale illustration du côté sombre de l'âme khmère. La première partie de ce roman se déroule à Phnom Penh, la seconde à Paris, après la prise du pouvoir par les Khmers rouges. Longtemps épuisé, l'ouvrage a été réédité fin 2011 par La Table Ronde.

Gérard de Villiers, SAS, La roulette cambodgienne, Ed. Gérard de Villiers, 1974. Peut-on partir au Cambodge sans s'être repu des aventures de SAS le prince Malko Linge de Basse Lusace au pays d'un sourire khmer particulièrement grinçant ? Ce premier bouquin se déroule dans l'atmosphère apocalyptique de la fin du régime de Lon Nol, peu avant la prise du pouvoir par les Khmers rouges, et Malko se retrouve aux prises avec un machiavélique général cambodgien, véritable héritier d'Attila.

Gérard de Villiers, SAS La solution rouge, Ed. Gérard de Villiers. C'est le Cambodge de 1991, celui d'avant l'APRONUC, que vous découvrirez à travers ce deuxième ouvrage. Malko ne s'y ennuie pas, qui distribue alternativement moult coups de boutoir et de pistolet, et sauve finalement le Cambodge (on s'y attendait...) d'un nouveau péril rouge.

Frédéric Amat, Un crapaud dans le Mékong, Ed. du Mékong. Un polar très amusant qui commence à la fin de la guerre du Viêt-Nam et se termine dans le Cambodge contemporain des expatriés. Beaucoup d'humour et pas mal de style.

Pin Yathay, Tu vivras mon fils : l'extraordinaire récit d'un rescapé de l'enfer Khmer rouge, Archipel, 2000 (édition remaniée). Un récit bouleversant sur le régime de terreur instauré par Pol Pot.

Jeunesse

J.-H. Wolfsohn, Nous venons du Cambodge et du Laos, Syros. Un ouvrage facile à lire, pour découvrir le Cambodge. (Épuisé)

Collectif, Kradji, enfant du Cambodge, PEMF, 2002. Dans une collection baptisée " Les Enfants du monde ". (Épuisé)

Solange Thierry, Contes du Cambodge, Ecole des Loisirs, 2005. Les contes cambodgiens classiques traduits par la spécialiste du genre dans une version remaniée et illustrée à destination d'un public jeune.

Benoît Fidelin, J'ai vécu la guerre du Cambodge, Bayard Jeunesse, 2005. Trois rescapés cambodgiens d'extraction rurale témoignent de leur expérience des années 1970-1979, de la guerre civile à la dictature des Khmers rouges, puis de leur réadaptation à une vie " normale ". Ce documentaire pour adolescents gagne à être lu par tous les publics.

Récits de voyage et d'exploration

Benoît Duchâteau-Arminjo, Un humanitaire au Cambodge - Krousar Thmey, une nouvelle famille. Éditions du Pacifique, 2011. Parcours extraordinaire que celui du fondateur de Krousar Thmey, première fondation cambodgienne pour l'enfance. Ce livre nous permet de découvrir de nombreux aspects du Cambodge d'après-guerre, un pays difficile mais ô combien attachant. Depuis1991, au travers des très nombreux programmes, notamment de toutes les écoles pour enfants aveugles et sourds du Cambodge, Benoît nous permet de réfléchir à l'aide humanitaire en général. Couronné par de très nombreux prix, Benoît a aussi reçu la nationalité cambodgienne du Roi Sihanouk. Préface de Gérard Klein, postface du Dr Xavier Emmanuelli. Krousar Thmey vient d'être sélectionné par The Global Journal dans le Top 100 des meilleures ONG de la planète ! Les critères retenus : impact, innovation, pérénnité.

Pour en savoir plus : www.unhumanitaireaucambodge.com / www.krousar-thmey.org

Georges Groslier, Eaux et Lumières : journal du Mékong cambodgien. La Bibliothèque, 2008. Le grand Georges Groslier a entrepris en 1929/1930 une exploration du Cambodge profond en parcourant les pagodes " du Mékong ". Un texte essentiel sur le Cambodge.

Norman Lewis, La Nuit du dragon. Philippe Picquier, 2004. Le journaliste et écrivain anglais Norman Lewis entreprend en 1951 de parcourir les trois pays de l'Indochine française, en partant du Viêt-Nam pour rejoindre le Laos via le Cambodge. Le récit savoureux de ce périple s'est imposé comme un classique de la littérature de voyage indochinoise.

Pierre Loti, Un pèlerin d'Angkor. Cet incontournable a pas mal vieilli. (Épuisé)

Henri Mouhot, Voyage dans les royaumes de Siam, de Cambodge et de Laos. Les cahiers de voyages du découvreur d'Angkor ; pas toujours passionnant.

Guy de Pourtalès, Nous à qui rien n'appartient, Flammarion, 1931. Une visite du Cambodge éternel, celui des campagnes khmères, en 1931.

Période khmère rouge

Laurence Picq, Au-delà du ciel, Barrault, 1984. Par l'épouse française d'un dirigeant khmer rouge, qui fut l'unique Occidentale à vivre ces moments de folie collective.

François Debré, Cambodge, la révolution de la forêt, Flammarion, 1976.

Solomon Kane, Dictionnaire des khmers rouges, Irasec/Indes savantes, 2011. Nouvelle édition actualisée et enrichie d'un livre préalablement sorti en 2007 qui fut rapidement épuisé. Il comporte près de 700 entrées et une abondante iconographie. Un ouvrage de référence indispensable sur cette période. (Épuisé)

Norodom Sihanouk, Prisonnier des Khmers rouges. Egal à lui-même, Sa Majesté le roi présente ici un livre foisonnant, particulièrement dense en anecdotes sur ce que fut sa vie sous le régime des Khmers rouges. Un franc-parler sans pareil chez les hommes d'Etat. (Épuisé)

Norodom Sihanouk, Le Cambodge contre la CIA. Intéressant à lire en ce moment, le récit de ce que furent les saloperies des " Forces du Bien " pour déstabiliser le Cambodge et renverser son roi afin d'installer le régime corrompu de Lon Nol. (Épuisé)

Ong Thong Hoeung, J'ai cru aux Khmers rouges, Buchet Chastel, 2003. A rapprocher du livre de Laurence Picq. Intellectuel " progressiste " vivant à Paris, Ong Thong Hoeung " a cru aux Khmers rouges " au point de rejoindre Phnom Penh en 1976, malgré les avertissements de ses proches, pour se mettre au service du nouveau régime... Le récit de l'illusion et de la folie idéologique, avec une foule d'informations sur cette période insensée.

Haing Ngor, Une Odyssée cambodgienne, Livre de Poche, 1989. Cette autobiographie de l'acteur cambodgien, qui obtint l'Oscar du second rôle pour son interprétation dans le film La Déchirure, aborde longuement la période khmère rouge, ainsi que les phases historiques qui précédèrent et suivirent l'ère Pol Pot. Un traité sur la résilience par un rescapé à la force de caractère et au destin hors du commun. (Épuisé)

Rithy Panh et Christophe Bataille, L'Elimination, Grasset, 2011. Le récit de la confrontation entre Rithy Panh, cinéaste reconnu et ancien enfant Khmer rouge, et Duch, le bourreau de S21. Un grand livre sur la question du mal.

François Ponchaud, Cambodge année zéro, Kailash, 1998 (réédition). Le père Ponchaud fut l'un des premiers à avoir décrit la réalité du régime des Khmers rouges.

François Bizot, Le Portail, La Table Ronde. Un récit magistralement écrit par un ethnologue français qui fut le seul prisonnier étranger des Khmers rouges à survivre à l'épreuve de l'internement dans la jungle et à l'interrogatoire, jour après jour, par Douch, l'un des bourreaux khmers rouges actuellement jugé pour crimes contre l'humanité. La deuxième partie du livre est consacrée à l'épisode tragique de l'ambassade de France, où des centaines de réfugiés furent pris en otage par les communistes. Le " portail ", c'est la grille de l'ambassade qui symbolisait l'espoir de survivre pour tous ceux qui tentaient de la franchir. Un livre plein d'humanité par un des acteurs du drame.

Francois Bizot, Le Saut du varan, Folio. Après Le Portail, l'auteur poursuit son exploration des grandeurs et misères de l'âme humaine, au coeur des forêts immémoriales de l'arrière-pays khmer.

Navy Soth et Sophie Ansel, Les Larmes interdites, Plon Témoignage, 2011. Le récit de l'arrivée au pouvoir et de la vie sous les Khmers rouges au travers des yeux d'une petite fille qui découvre une nouvelle vie. " J'avais deux ans, un nouveau père et nouvelle mère : l'Angkar. J'apprenais un jeu qui me dépassait où, pour ne pas perdre, il fallait survivre ". Poignant.

Francis Deron, Le procès des Khmers rouges : 30 ans d'enquête sur le génocide cambodgien, Gallimard, 2009. Une somme sur le procès des Khmers. A lire.

Occupation vietnamienne

Esméralda Luciolli, Le Mur de bambou, Ed. Régine Desforges. Un récit sans complaisance sur ce que furent le régime de collaboration khméro-vietnamienne et la caution que lui apportèrent les ONG occidentales : oppression, travail forcé, assassinats en masse, détournement de l'aide internationale à des fins militaires... Par un docteur de Médecins sans frontières. (Épuisé)

Histoire

Mémoires sur les Coutumes du Cambodge de Tcheou Ta-Kuan, traduit et commenté par l'orientaliste Paul Pelliot. En 1296-1297, l'émissaire chinois Tcheou Ta-Kuan séjourna environ un an à Angkor, et ramena de son voyage le premier ouvrage consacré à ce pays que les Chinois appelaient alors le Tchen-La. (Épuisé)

Solange Thierry, Les Khmers, Kailash, 1996 (réédition).

David Chandler, Une histoire du Cambodge, Les Indes Savantes, 2011. Ce sont deux mille ans d'histoire khmère qui sont ici abordés. Une traduction bienvenue d'un ouvrage majeur.

Bruno Dagens, Les Khmers, Belles Lettres, 2003. Complète l'ouvrage plus ancien de Solange Thierry sur le même thème.

Cambodge Soir, chroniques sociales d'un pays au quotidien, Collectif, IRASEC, 2005. Sélection d'articles du journal francophone Cambodge Soir, publiée à l'occasion de son dixième anniversaire (1995-2005). Les articles sont regroupés par thèmes, à chaque fois introduits par un spécialiste du sujet.

François Ponchaud, Une brève histoire du Cambodge, CCCC, 2006. Certainement lassé, comme nous le sommes, de ne pouvoir proposer la lecture d'un livre synoptique sur l'histoire du Cambodge, François Ponchaud s'est décidé à écrire une brève synthèse sans prétention et agréable à lire. A rapporter de votre voyage car, sauf contre-indication, ce petit livre n'est disponible qu'au Cambodge.

Jean de la Guérivière, Indochine, l'envoûtement, Le Seuil, 2006. L'ex-journaliste du Monde achève avec ce titre consacré à l'Indochine une trilogie, initiée avec Fous d'Afrique et Le Maghreb et nous, consacrée aux relations de la France avec ses anciennes colonies. Il y est beaucoup question d'histoire, de culture, mais aussi de la fascination exercée par les femmes indochinoises sur les Asiates anciens et nouveaux. L'accent est mis sur le Viêt-Nam, mais le Cambodge est correctement traité, et les conseils de lecture de l'auteur sont toujours pertinents.

Richard Sola, Le Cambodge de Sihanouk, Editions Sudestasie, 1994. Un ouvrage fort complet et documenté sur la période 1982-1993. (Épuisé)

Raoul M. Jennar, Les Clefs du Cambodge. Pour tout savoir sur la politique contemporaine du Cambodge et les hommes qui sont derrière.

Guides Artou, Indochine : Laos, Cambodge, Vietnam, Ed. Olizane, 1990. Ecrit par Jacques Népote, un des grands spécialistes de la région, ce guide est un ouvrage de référence sur les plans historique et culturel. (Épuisé)

Philippe Héduy, Histoire de l'Indochine 1624-1954, Société de production littéraire, 1983. Un excellent gros bouquin sur l'épopée des Français en Indochine. Témoignages, récits des principaux acteurs de l'histoire, gravures, photos... Les passionnés le dévoreront.

L'Indochine 1843-1944, Les grands dossiers de l'Illustration, Histoire d'un siècle, Le Livre de Paris. Là également, beaucoup de vieilles gravures, de photos, de témoignages divers, certains écrits par de grands écrivains comme Roland Dorgelès.

Charles Meyer, Vie quotidienne des Français en Indochine, 1860-1910, Hachette, 1985. Passionnant.

David Chandler, Pol Pot Frère n° 1, Plon, 1993. Pour savoir comment ce grand humaniste a reçu sa formation de base en France auprès du Parti communiste français. (Epuisé).

Il convient de lire une autre biographie de Pol Pot, plus récente, et qui fait désormais autorité par Philip Short (auteur par ailleurs d'une excellente biographie de Mao) : Pol Pot : anatomie d'un cauchemar. Denoël, 2007.

Philippe Richer, Le Cambodge : une tragédie de notre temps, Presses de Sciences-Po, 2001. Une réflexion sur l'histoire de la Seconde Guerre mondiale à nos jours.

Philippe Richer, Le Cambodge de 1945 à nos jours. Presses de Sciences-Po, 2009. Une réflexion sur l'histoire contemporaine du Cambodge et une chronologie des évènements politiques actualisée par l'auteur en 2009.

Raoul M. Jennar, Trente ans depuis Pol Pot, le Cambodge de 1979 à 2009. L'Harmattan, 2010. Raoul Jennar propose lui aussi une chronologie fort détaillée des évènements politiques des trois dernières décennies avec un point de vue très différent de celui de Philippe Richer. Les deux ouvrages doivent donc être lus ensemble mais reconnaissons à Raoul Jennar, que l'on partage ou non ses positions, une connaissance plus " intime " de cette histoire cambodgienne récente.

Sous la direction d'Alain Forest, Cambodge contemporain, Irasec/Indes savantes, 2008. Dans la collection " monographies nationales " de l'Institut de recherche sur l'Asie du Sud-Est contemporaine (IRASEC) basé à Bangkok, un ouvrage complet sur le Cambodge contemporain au sein duquel se distinguent les deux premiers articles : " pour comprendre l'histoire contemporaine du Cambodge " d'Alain Forest et " pour une relecture du jeu politique cambodgien " de Gregory Mikaelian.

Géographie

Soisick Crochet, Le Cambodge, Karthala, 1997. Pour ceux qui souhaitent approfondir leur connaissance du pays. (Epuisé)

Alain Gascuel, Guide Total 2009-2011 des Routes du Cambodge, 2009. Indispensable pour voyager dans le pays, car bien plus précis que les cartes routières existantes, ce guide - réalisé localement par Alain Gascuel, rédacteur en chef de Cambodge Nouveau, et ses collaborateurs cambodgiens - en est déjà à sa cinquième édition.

Cartes archéologiques du Cambodge. EFEO, 2006, 2007. Cartes archéologiques des provinces cambodgiennes publiées par l'Ecole française d'Extrême-Orient (à l'initiative de Bruno Bruguier) et le ministère cambodgien de la Culture et des Beaux-Arts. (Epuisé).

A propos d'Angkor

Jean Laur, Angkor, temples et monuments, Flammarion, 2002. C'est maintenant LA référence pour tout ce qui touche au site d'Angkor. Architecte et ancien conservateur d'Angkor, Jean Laur fait la synthèse de toutes les connaissances et découvertes récentes concernant les temples. Superbement illustré, didactique et passionnant. Un seul regret, il ne traite pas d'autres temples du Cambodge.

Georges Coedes, Pour mieux comprendre Angkor, Angkor, Maurice Glaize, Librairie d'Amérique et d'Orient, 1993. C'est la quatrième édition de cet excellent guide agrémenté de nombreux plans et photos.

Claude Jacques, Angkor, Bordas, 1994.

Madeleine Giteau, Histoire d'Angkor, Kailash, 1996.

Bruno Dagens, Angkor, la forêt de pierre, Découvertes Gallimard, 1989. Le meilleur rapport qualité-prix de tous les bouquins sur Angkor, et en plus il est très beau...

Maxime Prodomidès, Angkor, chronique d'une renaissance, Kailash, 1997. La passionnante épopée des savants broussards de l'EFEO, qui redécouvrirent puis reconstruisirent les temples d'Angkor.

Louis Frédéric, Vie quotidienne dans la péninsule indochinoise à l'époque d'Angkor, Hachette, 1981. Passionnant, très largement inspiré des mémoires de Tchéou Ta Kouan, ambassadeur chinois à la cour du roi khmer.

Mark Standen, Voyage à travers Angkor. Le plus beau des livres de photos consacré à Angkor. Après cela, vous aurez honte de sortir votre Nikon !

Marilia Albanese, Angkor White Star, 2010. L'un des beaux livres (abordable de surcroît) parmi les plus réussis sur Angkor.

Marilia Albanese, Angkor, splendeurs de l'Art khmer, Gründ, 2002. L'un des beaux-livres (abordable de surcroît) parmi les plus réussis sur Angkor. La version abrégée de ce titre, sortie en 2006 chez National Geographic, est aisée à emporter avec soi sur le site.

Thierry Zéphir, Angkor et ses temples, Ed. du Pacifique, 2006. Un best-seller tant en français qu'en anglais. Bien plus de photos que de textes, mais l'essentiel y est.

Arts, cultures et traditions

100 Questions sur le Cambodge, Tuk-Tuk Editions, 2012. Frédéric Amat et Jérôme Morinière, deux journalistes français qui ont posé leurs valises au Cambodge, ont interrogé neuf experts pour aller au-delà des clichés et des idées reçues. Une foule d'informations utiles au voyageur curieux.

Georges A. Bertrand, Cambodge, le danseur des mémoires, Chaman, 2012. Après une tentative d'éradication par la dictature, entre 1975 et 1979, l'art millénaire de la danse cambodgienne se fait à nouveau l'écho des gestes sculptés dans les archives du temps, la statuaire des anciens temples khmers. D'envoûtantes photographies.

Hiroshi Fujiwara, Khmer ceramics from the Kamratan Collection, Oxford University Press-White Lotus, 1990. Pour découvrir une facette oubliée de l'art khmer, la superbe céramique angkorienne.

C. Corvez, E. Tripon et B. L'Hoste, Cambodge style de vie, Ed. Kep-Bokor. Un regard plein de sensibilité sur toutes les formes de l'habitat cambodgien. Livre publié localement. Impossible à trouver en France...

Le Cambodge d'Adhémar Leclère, L'Etrave, 2009. Juste hommage rendu par un collectif de spécialistes francophones à l'un des grands Français du Cambodge à l'occasion d'une exposition de la collection indochinoise (objets, manuscrits, photograhies) d'Adhémar Leclère conservée par le musée d'Alençon.

Danielle et Dominique Guéret, Cambodge : art, culture, société. Actes Sud/Imprimerie nationale, 2009. Superbe livre sur le patrimoine naturel et culturel du pays khmer.

Phnom Penh, développement urbain et patrimoine, Atelier parisien d'urbanisme, 1997. Le meilleur bouquin sur Phnom Penh, avec plans et photos d'un grand intérêt. Un témoignage essentiel sur un patrimoine qui disparaît par pans entiers.

Jean-Michel Filippi, Déambulations phnompenoises, Kam Editions, 2012. Sept propositions de déambulations historiques dans les rues de la capitale, en compagnie d'un linguiste et résident de longue date au Cambodge.

Dix siècles d'art khmer, Réunion des musées nationaux, 1997. Le catalogue photographique de l'exposition d'art khmer au Grand Palais en 1997. Superbe.

Jacqueline et Guy Nafylian, Peintures murales des pagodes au Cambodge, Maisonneuve et Larose, 2002. Un ouvrage sur la peinture cambodgienne, qui vise, entre autres, à sensibiliser les chercheurs et le grand public pour la sauvegarde de ce patrimoine menacé. (Epuisé).

Nadine Dalsheimer et Bruno Dagens, Cambodge, collections du musée de Phnom Penh, Magellan et Cie, 2001. Un beau livre qui permet de découvrir ou de redécouvrir les richesses de l'art cambodgien.

Christophe Loviny, Les Danseuses sacrées d'Angkor, Le Seuil/Jazz Ed., 2002. De Groslier à Rodin, en passant par la princesse Buppha Devi, aucun de ceux qui furent fascinés par cet art khmer immémorial et/ou qui contribuèrent à sa reconnaissance n'est omis dans ce livre d'art. (Epuisé).

La cuisine du Cambodge avec les apprentis de Sala Baï, Philippe Picquier, 2005. L'édition française rattrape ses lacunes sur le Cambodge ces dernières années, avec cette fois la sortie du premier livre de grande diffusion sur la cuisine cambodgienne, qui est aussi une promotion du travail de l'ONG Agir pour le Cambodge.

Divers

Frédéric Amat, La drôle de vie des expatriés au Cambodge. Tuf-Tuk Editions, 2011. Vieux routier du Cambodge, Frédéric Amat nous dévoile les arcanes compliqués du royaume à travers un passionnant inventaire des expatriés français, le lecteur l'aura deviné, mais que l'on peut évidemment transposer aux autres communautés. Un humour décapant à conseiller à tout le monde même si certains en prennent " pour leur grade "...

Note importante. Vous retrouverez tous les livres en français, disponibles et épuisés, sur le Cambodge en ligne (résumés, commentés, avec biographies et photos des principaux auteurs, notes de lecture, illustrations numérisées de livres anciens) sur la base de données " Cambodiana ", réalisée par la librairie Carnets d'Asie de Phnom Penh (qui se trouve à l'intérieur du Centre culturel français) au bénéfice de la Bibliothèque nationale du Cambodge - carnetsdasie-pp.com.

Remerciements à Olivier Jeandel pour son aide précieuse. Vous pourrez trouver la plupart de ces ouvrages dans la librairie francophone Carnets d'Asie (218, rue 184 Centre culturel français BR, Tél : +855 92 610 053).

Avant son départ
Magazines et émissions
Presse
Radio
RFI
Télévision
Sites Internet

Les sites sur le Cambodge sont nombreux, nous avons privilégié les sites francophones et ajouté quelques portails anglophones très usités.

Préparez votre voyage !

transports
  • Louer une voiture
  • Réserver un ferry
  • Location de moto
hebergement
  • Réservez un hôtel
  • Location de vacances
  • Votre logement Airbnb
  • Trouvez votre camping
Séjours
  • Voyagez sur mesure
Sur place
  • Réservez une table
  • Trouvez une activité
  • Expériences & Boxs

Adresses Futées du Cambodge

Avis
Jeu concours

Les jeux concours du moment

Gagnez 2 séjours de prestige pour 2 personnes à Pornic !

Une escapade bien méritée à Pornic avec l'Office de Tourisme Intercommunal de Pornic .

2 séjours de prestige à remporter (2 gagnants) !