Guide du Tibet : Les personnalités célèbres : Chine

Ai Weiwei

Né à Pékin en 1957, Ai Weiwei est un artiste majeur de la scène artistique chinoise contemporaine. Photographe, conseiller artistique pour une entreprise étrangère (c'est lui qui a notamment dessiné le stade olympique), il est surtout connu ces dernières années pour ces prises de position contre le régime communiste (notamment envers la préparation des JO ou suite au scandale des " maisons en tofu " lors du dramatique tremblement de terre de Wenchuan en mai 2008) qu'il publie régulièrement sur son blog. Emprisonné pendant quelques mois par le régime durant l'année 2011, sous couvert de fraude fiscale, il a aujourd'hui récupéré son passeport et peut voyager. Il continue néanmoins de faire du militantisme, principalement via Twitter et Facebook.

Jian Rong

C'est sous ce pseudonyme que se cache le plus grand écrivain chinois contemporain qui avec son Totem du loup a connu le second plus gros succès de tous les temps dans les librairies chinoises (après le Petit Livre rouge du président Mao lui-même) avec plus de 20 millions d'exemplaires vendus. Le livre raconte la vie de Chen Zhen, jeune instruit pékinois qui passera 11 ans dans la steppe mongole pendant les années noires de la Révolution culturelle.

Hu Jia

Né en 1973 à Pékin, Hu Jia - connu sur la toile sous le pseudonyme de Freeborn - est le plus célèbre militant chinois envers l'écologie et le Sida. C'est également l'un des dirigeants de l'association des " avocats aux pieds nus " : un groupe d'avocats qui viennent en aide aux plus démunis. En 2008, il s'est vu décerné le prix Sakharov ainsi que la distinction de citoyen d'honneur de la ville de Paris pour son engagement en faveur des plus démunis. Malgré ses récompenses internationales, Hu Jia a été condamné à trois ans de prison en avril 2008 pour incitation à la subversion. Il est aujourd'hui en liberté surveillée depuis sa libération en juin 2011 et son droit à la parole est limité.

Hu Jintao

A 59 ans, Hu Jintao est devenu secrétaire général du Parti au cours du congrès de novembre 2002, prélude à son ascension au poste de président de la République, formalisée en mars 2003. Hu incarne la " quatrième génération " des dirigeants chinois. Homme du Parti, désigné comme successeur de Jiang Zemin par Deng Xiaoping, il a fait une carrière discrète, qui laisse percer bien peu d'indications sur les caractéristiques du personnage. Son seul " haut fait " politique est d'avoir écrasé les manifestations tibétaines de 1989, alors qu'il était gouverneur de la province. Après avoir assis son autorité politique pendant ses cinq premières années à la tête du pays, Hu Jintao a vu son mandat de secrétaire général du Parti renouvelé durant le congrès de 2007. Jusqu'à 2012, il fut donc à la tête de la République populaire et du parti. Son successeur a été choisi en octobre 2012 lors du 18e congrès. Aujourd'hui, il n'a officiellement plus de poste officiel.

Xi Jinping

L'actuel homme fort de la Chine, le successeur de Hu Jintao à la tête de l'État et du Parti chinois est donc cet homme de 64 ans (il est né en 1953). Il appartient à la catégorie " des princes rouges " (selon une expression chinoise en vogue) car son père Xi Zhongxun était un ancien cadre du régime maoïste (il a été vice président de l'Assemblée et vice-premier ministre) purgé par Mao en 1962 puis réhabilité sous Deng Xiaoping. Xi Jinping a donc été élevé dans la résidence des hauts cadres du PCC à Pékin, dans l'enclave de Zhongnanhai (à côté de la Cité Interdite). Il entre au PCC en 1974 et après des études à la prestigieuse université de Tsinghua à Pékin il monte très vite les échelons pour devenir vice maire de Xiamen puis gouverneur du Fujian (en 1999) et secrétaire du PCC de la province du Zhejiang (à partir de 2002). A la suite de cette nomination, il devient la figure de proue de la " cinquième génération " de dirigeants chinois. Il accède au poste de secrétaire général du PCC, de président de la République Populaire de Chine et de président de la commission militaire centrale du PCC à la suite du 18e congrès en novembre 2012. Sa femme, Peng Liyuan, est une chanteuse célèbre en même temps que générale dans l'armée chinoise.

Liu Xiaobo

Né en 1955, à Changchun, cet écrivain et professeur des universités est un militant infatigable des droits de l'Homme. Il a notamment participé à la rédaction de la Charte 08 - manifeste pour une plus grande liberté d'expression publié en décembre 2008 - qui lui a valu d'être arrêté le 23 juin 2009 pour " incitation à la subversion ". Il est finalement jugé et condamné le 25 décembre à 11 ans d'emprisonnement. L'année suivante, il reçoit - en prison - le prix Nobel de la paix pour ses efforts durables et non violents en faveur des droits de l'Homme en Chine. Son recueil de textes La Philosophie du Porc est toujours interdit de diffusion (officielle) en Chine.

Paul Pelliot

Linguiste, sinologue, tibétologue, spécialiste du bouddhisme et expert en écritures anciennes, Paul Pelliot (1878-1945) fut l'un des grands explorateurs français du début du XXe siècle. Diplômé de l'Institut libre de sciences politiques (ancêtre de Sciences Po Paris) et de l'Ecole des langues orientales vivantes (ancêtre de l'INALCO), il parlait pas moins de 13 langues et fut très vite affecté à l'Ecole français d'Extrême-Orient à Hanoï. De là il effectuera de très nombreuses missions au Xinjiang (il séjourne ainsi à Urumqi dès 1908) et dans toute la Chine de l'Ouest. Il est très connu aujourd'hui pour avoir acheté en mars 1908 pour une somme dérisoire (on parle d'une centaine d'euros) une partie des manuscrits trouvés dans les grottes de Mogao à Dunhuang. Grâce à ces manuscrits, il deviendra un pionnier dans l'étude de l'Asie centrale et sera même nommé au Collège de France. Ses travaux font aujourd'hui encore autorité, et ils sont utilisés quotidiennement dans le cadre du projet international de Dunhuang.

Rebiya Kadeer

Rebiya Kadeer est l'une des chefs de file de la contestation ouïghoure puisqu'elle est la présidente du Congrès mondial des Ouïghours, instance représentante des Ouïghours. Femme d'affaires, ancienne déléguée à la Conférence Consultative du Peuple chinois, elle n'a de cesse de dénoncer les affres de la hanisation du Tibet dans les années 1990. De fait, elle est arrêtée en août 1999 et condamnée à 8 ans de prison pour " divulgation de secrets d'Etat ". Délivrée en 2005, elle est mise dans un avion pour les Etats-Unis où elle réside actuellement. Pour le gouvernement central chinois, elle est la grande instigatrice des manifestations et heurts inter-ethniques de l'été 2009.

Tenzin Gyatso

Tenzin Gyatso est beaucoup plus connu sous son titre officiel puisque c'est le 14e dalaï-lama. Le chef du gouvernement tibétain en exil est né le 6 juillet 1935 à Takster au Tibet. C'est un moine bouddhiste de l'école Gelugpa. Il vit aujourd'hui à Dharamsala et lutte pour une autonomie politique mais surtout culturelle de la province tibétaine.

Li Keqiang

Actuel Premier ministre de la République populaire de Chine (depuis 2012), Li Keqiang est un homme d'appareil. Né dans la province pauvre de l'Anhui, il a réalisé la majeure partie de son ascension politique dans les Jeunesses communistes et en périphérie du pouvoir. Successivement gouverneur de la province du Henan (à l'époque douloureuse des histoires de sang contaminé), puis du Liaoning (où il mettra en place les redoutables politiques de restructuration industrielle), Li Keqiang s'est installé comme un homme d'Etat... et il est désormais le deuxième homme fort de la Chine.

Préparez votre voyage !

transports
  • Vol pas cher
  • Louer une voiture
  • Réservez un ferry
  • Location de moto
  • Taxi et VTC
hebergement
  • Tourisme responsable
  • Réservez un hôtel
  • Location de vacances
  • Votre logement Airbnb
  • Trouvez votre camping
Séjours
  • Voyagez sur mesure
Sur place
  • Assurance voyage
  • Activités Funbooker
  • Réservez une table
  • Trouvez une activité

Adresses Futées du Tibet

Avis
Jeu concours

Les jeux concours du moment

Remportez un séjour d'exception pour 2 personnes en Corse !

Un séjour de 4 nuits et 5 jours pour 2 personnes en Corse avec l'Agence du Tourisme de la Corse.